Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le Zimbabwe menacé par un risque de famine imminent
30/11/2019 à 16h47 par Aurel HANSINON

Le Zimbabwe menacé par un risque de famine imminent

 

Hilal Elver, la rapporteuse spéciale de l’ONU sur le droit à l’alimentation pense que 8 millions de personnes auront besoin d’une aide urgente dans les prochaines semaines.

Ce jeudi 28 novembre, elle affirme que le Zimbabwe était sur le point de subir une famine « créée par l’homme », avec 60 % de sa population en proie à l’insécurité alimentaire.

Après un séjour de onze jours, Hilal Elver a classé le Zimbabwe parmi les quatre pays où la pénurie alimentaire est la plus forte.

« Le peuple zimbabwéen en arrive progressivement au moment où il va souffrir d’une famine provoquée par l’homme », déclare t-elle lors d’une conférence de presse à Harare, évoquant « le chiffre vertigineux de 5,5 millions de personnes actuellement confrontées à l’insécurité alimentaire » dans les zones rurales en raison d’une sécheresse.

« D’ici à la fin de l’année, dans quelques semaines seulement, la sécurité alimentaire va continuer de se détériorer et ce sont 8 millions de personnes, selon les estimations, qui auront besoin d’une aide urgente », affirme Hilal Elvert qualifiant ces chiffres de « choquants ».

Lire aussi : Réligion: Une mère supérieure tombe amoureuse en Italie

Le Zimbabwe se débat depuis une vingtaine d’années avec une crise économique, aggravée par une corruption généralisée, que le président Emmerson Mnangagwa, qui a succédé fin 2017 à Robert Mugabe, ne parvient pas à enrayer.

Pénuries d’eau, de carburant et de médicaments, manque cruel d’argent liquide, système de santé en ruine. La vie quotidienne se résume déjà, pour ses 15 millions d’habitants, à un combat pour la survie qui se décline dans tous les domaines.

L’insécurité alimentaire accroît « les risques de désordre civil » dans un pays qui était jadis un grenier pour l’Afrique, a mis en garde Mme Elver. « Je lance un appel urgent au gouvernement et à la communauté internationale pour s’entendre et mettre fin à cette crise avant qu’elle ne se transforme en un mouvement de révolte sociale », a-t-elle souligné.

Le président Mnangagwa a annoncé que le gouvernement renonçait à son projet de supprimer la subvention sur le maïs, une denrée de base dans une partie de l’Afrique australe.

« La question du “mealie-meal” concerne beaucoup de gens et nous ne pouvons pas retirer la subvention », a-t-il dit, faisant référence à une bouillie de maïs très consommée au Zimbabwe : « Donc je la rétablis de façon que le prix du “mealie-meal” soit réduit. »

Aurel HANSINON

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Belgique: une femme transgenre nommée vice première-ministre, une première en Europe

13/10/2020

Belgique: une...

La Belgique a mis fin à des...
Prix Nobel d’économie : les Américains Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson, récompensés

13/10/2020

Prix Nobel...

Les deux Américains Paul R. Milgrom et...
Primud 2020: Sandia Chouchou clashe violemment Molare

13/10/2020

Primud 2020:...

Dans la soirée d’hier, se tenait les...
Douk Saga : 14 ans après sa mort, l’artiste reste dans la mémoire des mélomanes

13/10/2020

Douk Saga...

12 octobre 2006- 12 octobre 2020, cela...
Burkina Faso: une ville du pays enregistre une forte pénurie de préservatifs…La raison!

13/10/2020

Burkina Faso:...

Dans le sud-Ouest du Burkina Faso, dans...
Rumeurs de fuite du pays/ KKB est en “Côte d’Ivoire et “participera à l’élection présidentielle”, selon sa chargée de communication

13/10/2020

Rumeurs de...

Face aux rumeurs l’envoyant sa famille et...
Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara justifie la raison de son troisième mandat

13/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En visite de famille à Odienné dans...
Présidentielle ivoirienne/ voici la date fixée pour le retrait des cartes d’électeurs

13/10/2020

Présidentielle ivoirienne/...

La Commission Électorale Indépendante (CEI) de Côte...
Alison-Madueke : la Nigériane recherchée dans trois pays pour l’un des plus grands détournements de fonds de l’histoire

13/10/2020

Alison-Madueke :...

Alison-Madueke, première femme présidente de l’OPEP (Organisation...
Deux militaires proches de Guillaume Soro s'évadent de prison

13/10/2020

Deux militaires...

2 militaires dits proches de Guillaume Soro...
Drame au Bénin : Plus de 800 motos neuves calcinées

13/10/2020

Drame au...

Grosse perte pour des propriétaires d’une boutique...
Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...

Le Zimbabwe menacé par un risque de famine imminent

 

Hilal Elver, la rapporteuse spéciale de l’ONU sur le droit à l’alimentation pense que 8 millions de personnes auront besoin d’une aide urgente dans les prochaines semaines.

Ce jeudi 28 novembre, elle affirme que le Zimbabwe était sur le point de subir une famine « créée par l’homme », avec 60 % de sa population en proie à l’insécurité alimentaire.

Après un séjour de onze jours, Hilal Elver a classé le Zimbabwe parmi les quatre pays où la pénurie alimentaire est la plus forte.

« Le peuple zimbabwéen en arrive progressivement au moment où il va souffrir d’une famine provoquée par l’homme », déclare t-elle lors d’une conférence de presse à Harare, évoquant « le chiffre vertigineux de 5,5 millions de personnes actuellement confrontées à l’insécurité alimentaire » dans les zones rurales en raison d’une sécheresse.

« D’ici à la fin de l’année, dans quelques semaines seulement, la sécurité alimentaire va continuer de se détériorer et ce sont 8 millions de personnes, selon les estimations, qui auront besoin d’une aide urgente », affirme Hilal Elvert qualifiant ces chiffres de « choquants ».

Lire aussi : Réligion: Une mère supérieure tombe amoureuse en Italie

Le Zimbabwe se débat depuis une vingtaine d’années avec une crise économique, aggravée par une corruption généralisée, que le président Emmerson Mnangagwa, qui a succédé fin 2017 à Robert Mugabe, ne parvient pas à enrayer.

Pénuries d’eau, de carburant et de médicaments, manque cruel d’argent liquide, système de santé en ruine. La vie quotidienne se résume déjà, pour ses 15 millions d’habitants, à un combat pour la survie qui se décline dans tous les domaines.

L’insécurité alimentaire accroît « les risques de désordre civil » dans un pays qui était jadis un grenier pour l’Afrique, a mis en garde Mme Elver. « Je lance un appel urgent au gouvernement et à la communauté internationale pour s’entendre et mettre fin à cette crise avant qu’elle ne se transforme en un mouvement de révolte sociale », a-t-elle souligné.

Le président Mnangagwa a annoncé que le gouvernement renonçait à son projet de supprimer la subvention sur le maïs, une denrée de base dans une partie de l’Afrique australe.

« La question du “mealie-meal” concerne beaucoup de gens et nous ne pouvons pas retirer la subvention », a-t-il dit, faisant référence à une bouillie de maïs très consommée au Zimbabwe : « Donc je la rétablis de façon que le prix du “mealie-meal” soit réduit. »

Aurel HANSINON

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire