Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Élections au Burkina : Le Tribunal prêt à juger toute fraude électorale
23/11/2020 à 14h43 par Le Boy

Le Tribunal de grande Instance de Ouagadougou (TGI)  vient d’instaurer une permanence pour recevoir et juger à toute heure, et suivant la procédure de flagrant délit, des infractions de fraude électorale et assimilés, a-t-on appris.

Dans une déclaration rendue publique, Harouna Yoda, procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou a demandé à tout témoin de fraude électorale de saisir, à n’importe quel moment, le commissariat ou la gendarmerie la plus proche pour dénonciation.

Cette sortie du procureur fait suite aux nombreuses suspicions de fraude faites par les partis de l’opposition qui dénoncent « une fraude massive ».

Lire aussi : Burkina Faso : 5 choses à savoir sur la présidentielle de ce dimanche

La déclaration

Monsieur le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga 1 porte à la connaissance de l’opinion publique nationale, que dans le cadre de l’organisation des élections couplées présidentielle et legislatives au Burkina Faso, il est instauré une permanence audit tribunal pour recevoir et juger, à toute heure et suivant la procédure de flagrant délit, des infractions de fraude électorale et assimilées relevant de son ressort de compétence.

Le même dispositif de permanence est, du reste, installé dans tous les tribunaux de grandes instances du ressort de la Cour d’Appel de Ouagadougou.

À cet effet, il demande à tout témoin de fraude électorale et assimilée ou de tout comportement suspicieux de saisir soit le commissariat de police, soit la brigade de gendarmerie la plus proche, ou de s’adresser directement à son parquet aux fins de dénonciation. Contacts utiles : 70 47 2254 / 70 30 01 82 / 70 98 97 57 / 70 52 10 96 / 70 57 70 86.

Ouagadougou, le 21 novembre 2020

Le Procureur du Faso

Harouna YODA

Lire aussi : Burkina Faso : un Américain mortellement abattu

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 417 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Le Tribunal de grande Instance de Ouagadougou (TGI)  vient d’instaurer une permanence pour recevoir et juger à toute heure, et suivant la procédure de flagrant délit, des infractions de fraude électorale et assimilés, a-t-on appris.

Dans une déclaration rendue publique, Harouna Yoda, procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou a demandé à tout témoin de fraude électorale de saisir, à n’importe quel moment, le commissariat ou la gendarmerie la plus proche pour dénonciation.

Cette sortie du procureur fait suite aux nombreuses suspicions de fraude faites par les partis de l’opposition qui dénoncent « une fraude massive ».

Lire aussi : Burkina Faso : 5 choses à savoir sur la présidentielle de ce dimanche

La déclaration

Monsieur le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga 1 porte à la connaissance de l’opinion publique nationale, que dans le cadre de l’organisation des élections couplées présidentielle et legislatives au Burkina Faso, il est instauré une permanence audit tribunal pour recevoir et juger, à toute heure et suivant la procédure de flagrant délit, des infractions de fraude électorale et assimilées relevant de son ressort de compétence.

Le même dispositif de permanence est, du reste, installé dans tous les tribunaux de grandes instances du ressort de la Cour d’Appel de Ouagadougou.

À cet effet, il demande à tout témoin de fraude électorale et assimilée ou de tout comportement suspicieux de saisir soit le commissariat de police, soit la brigade de gendarmerie la plus proche, ou de s’adresser directement à son parquet aux fins de dénonciation. Contacts utiles : 70 47 2254 / 70 30 01 82 / 70 98 97 57 / 70 52 10 96 / 70 57 70 86.

Ouagadougou, le 21 novembre 2020

Le Procureur du Faso

Harouna YODA

Lire aussi : Burkina Faso : un Américain mortellement abattu

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 417 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire