Le sommet Turquie-Afrique pour renforcer les liens de coopération


Video player

La Turquie vise à approfondir les liens économiques et militaires avec l’Afrique, a déclaré le président Recep Tayyip Erdogan dans un discours prononcé lors du sommet Turquie-Afrique à Istanbul. Il a aussi demandé un siège représentant le continent africain au Conseil de sécurité et de paix de l’ONU.

Les chefs d’États de 16 pays africains, plus de 102 ministres, les représentants de l’Union Africaine(UA) et de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) participent au sommet à Istanbul.

Le troisième sommet du partenariat Turquie-Afrique fait suite à une vague d’activités de la Turquie visant à renforcer les liens avec le continent africain.

En octobre 2021 déjà, la capitale économique, Istanbul, a accueilli des chefs d’entreprise et des dizaines de ministres africains pour un sommet visant spécifiquement à accroître le commerce. Le même mois, Erdogan s’est rendu en Angola, au Nigeria et au Togo.

La Turquie possède une base militaire en Somalie, où elle a aidé à construire des infrastructures pour le gouvernement central et a formé le personnel de sécurité.

Les forces armées turques sont également présentes en Libye, où elles soutiennent le gouvernement libyen reconnu par l’ONU et les drones armés turcs ont joué un rôle important dans la guerre civile libyenne.

La Turquie a signé un accord de coopération militaire avec l’Éthiopie au début de l’année 2021 lors d’une visite à Ankara du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

L’Éthiopie, et le Maroc, achète déjà des armes à la Turquie. En octobre 2021, les deux pays achetaient des drones Bayraktar TB2 fabriqués en Turquie. Ces drones ont également été vendus à l’Azerbaïdjan, la Pologne et l’Ukraine.

Par ailleurs, le commerce bilatéral entre la Turquie et les pays africains a également considérablement augmenté ces dernières années. Au cours des 11 premiers mois de 2021, le commerce bilatéral avait atteint 30 milliards de dollars et la Turquie prévoyait de l’augmenter à plus de 50 milliards de dollars dans les années à venir.

Les dirigeants africains, quant à eux, cherchent de plus en plus à trouver des partenaires de développement qui se trouvent en dehors des centres de pouvoir européens, qui ont des histoires coloniales sur le continent africain.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Le sommet Turquie-Afrique pour renforcer les liens de coopération Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire