Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
LE SCANDALE WIRECARD A PRIS UNE AMPLEUR INOUÏE EN ALLEMAGNE
23/06/2020 à 10h45 par La redaction

La justice allemande a annoncé, mardi 23 juin, avoir arrêté l’ancien président de la société financière Wirecard, impliquée dans un vaste scandale de possibles comptes fictifs aux Philippines. Markus Braun, qui avait récemment été démis de ses fonctions, s’est livré de lui-même aux autorités après le lancement d’un mandat d’arrêt à son encontre pour avoir « gonflé » artificiellement le bilan de l’entreprise de services de paiement en ligne, en vue de le rendre « plus attractif pour les investisseurs et les clients », a indiqué le parquet de Munich dans un communiqué.

Mais où s’arrêtera la chute de la « fintech » allemande ? Jusqu’à quel point la crédibilité du DAX, l’indice boursier de référence du capitalisme allemand, où elle est cotée, sera-t-elle ébranlée par cette affaire ? En trois jours, le scandale Wirecard a pris une ampleur inouïe.

Après la démission du PDG du groupe, Markus Braun, vendredi 19 juin, Wirecard a annoncé, dans la nuit du 21 au 22 juin, ne pas être en mesure de justifier le trou de 1,9 milliard d’euros identifié dans ses comptes, provoquant une nouvelle chute de son cours. Depuis jeudi, le titre de l’entreprise, naguère considéré comme une étoile montante de l’économie outre-Rhin, a perdu 85 % de sa valeur. Le groupe compte notamment comme clients les français Orange et Crédit agricole.

Dans un communiqué de presse publié à 2 h 34 du matin, le groupe d’Aschheim, près de Munich, reconnaît qu’après examen approfondi « les dépôts bancaires comptabilisés sur des comptes en fiducie à hauteur de 1,9 milliard d’euros n’existent vraisemblablement pas ». Conclusion inouïe, la direction a retiré le bilan provisoire de son activité 2019 publié en début d’année, ses résultats du premier trimestre 2020, ainsi que ses prévisions de bénéfices. Elle estime que « des conséquences sur les bilans annuels des exercices précédents ne sont pas à exclure ».

Le groupe, qui reconnaît une fraude massive sur ses comptes, à hauteur de 25 % de son bilan, lutte désormais pour sa survie. L’affaire trouve sa source aux Philippines, où deux banques étaient censées exécuter pour Wirecard une mission d’intermédiaire de paiement dans la région. Le principe est le suivant : lorsqu’une cliente achète par exemple une robe en ligne ou par carte chez un marchand, elle quitte le magasin le vêtement en main, mais le vendeur n’a pas encore l’argent sur son compte.

Le système de Wirecard prend en charge la sécurité du paiement : il verse l’argent au marchand et s’occupe du crédit, qu’il va recouvrer auprès de la cliente. Pour cela, il a besoin de liquidités. Pour ses activités en Asie, Wirecard entretient des réserves de cash sur des « comptes en fiducie ». N’ayant pas de licence bancaire dans la région, il fait appel à des établissements partenaires pour assurer ce service à sa place (en « fiducie »).

Il vous reste 44.46% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 576 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Crise au Nigeria: le président Buhari réunit ses prédécesseurs

23/10/2020

Crise au...

Alors que la crise continue au Nigeria,...
Mali : l’armée affirme avoir repris Farabougou, assiégé par des jihadistes

23/10/2020

Mali :...

Les forces armées maliennes ont annoncé avoir...
Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'opposition ne veut pas négocier avec le pouvoir mais appelle à "une médiation internationale"

23/10/2020

Présidentielle en...

Voiture incendiée lors de manifestations contre un...
Guinée: Alpha Condé “force” la victoire dans un pays à feu et à sang

23/10/2020

Guinée: Alpha...

Alors que la Commission électorale indépendante (CENI)...
Guinée Conakry : Alpha Condé passe au premier tour selon des résultats préliminaires rendus publics par la CENI.

23/10/2020

Guinée Conakry...

Les résultats provisoires globaux de la présidentielle...
Togo : La jeune Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

23/10/2020

Togo :...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Crise cardiaque :  Sidiki Diakité est mort

23/10/2020

Crise cardiaque...

La mort d'une personnalité publique est souvent...
Sidiki Diakité est mort

23/10/2020

Sidiki Diakité...

  Sidiki Diabaté de la Côte d'Ivoire...
Violences policières au Nigeria : les femmes s'exposent seins nus

23/10/2020

Violences policières...

Les protestations contre les violences policières se...
Egypte/ Justice: 49 personnes exécutées en 10 jour

23/10/2020

Egypte/ Justice:...

La condamnation à mort est toujours effective...
Les internautes tournent en dérision la rencontre Bédié-Ouattara

23/10/2020

Les internautes...

    Pour apaiser la tension pré-électorale...
Burkina Faso : Roch Kaboré envisage le retour de Blaise Compaoré, s'il est réélu

23/10/2020

Burkina Faso...

  L'ancien président burkinabè Blaise Compaoré pourrait...
Mali: Après Sidiki Diabaté et sa mère, un autre membre de la famille jeté en prison

23/10/2020

Mali: Après...

Décidément, la famille de Sidiki Diabaté a...
Bamba Moriféré : ” Alassane Ouattara n’est pas un Ivoirien. C’est un homme dangereux “

23/10/2020

Bamba Moriféré...

L’opposant Bamba Moriféré a fait une adresse...
Côte d’Ivoire / Violences préélectorales : 8 morts et 41 blessés à Dabou

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

La flambée de violences qui s’est emparée...
Main tendue du gouvernement ivoirien / Blé Guirao (UDPCI) : ” On n’est plus à ce niveau …”

23/10/2020

Main tendue...

Le Secrétaire Général de l’UDPCI, ex-allié du...
Mamadou Koulibaly : “Ouattara pense que c’est un droit pour lui de tuer les Ivoiriens

23/10/2020

Mamadou Koulibaly...

Le Professeur Mamadou Koulibaly garde toujours une...
Guinée / élection présidentielle : les observateurs de la Cedeao surpris en train de se partager de l’argent-(Source)

23/10/2020

Guinée /...

Dans la soirée du mercredi, des journalistes...
Côte d’Ivoire /Dialogue politique : Bédié et Affi dénoncent le jeu trouble de la CEDEAO

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les candidats Henri Konan Bédié et Pascal...
Violences en Côte d'Ivoire : Kerozen arrête la musique

23/10/2020

Violences en...

  La Côte d'Ivoire est en train...

La justice allemande a annoncé, mardi 23 juin, avoir arrêté l’ancien président de la société financière Wirecard, impliquée dans un vaste scandale de possibles comptes fictifs aux Philippines. Markus Braun, qui avait récemment été démis de ses fonctions, s’est livré de lui-même aux autorités après le lancement d’un mandat d’arrêt à son encontre pour avoir « gonflé » artificiellement le bilan de l’entreprise de services de paiement en ligne, en vue de le rendre « plus attractif pour les investisseurs et les clients », a indiqué le parquet de Munich dans un communiqué.

Mais où s’arrêtera la chute de la « fintech » allemande ? Jusqu’à quel point la crédibilité du DAX, l’indice boursier de référence du capitalisme allemand, où elle est cotée, sera-t-elle ébranlée par cette affaire ? En trois jours, le scandale Wirecard a pris une ampleur inouïe.

Après la démission du PDG du groupe, Markus Braun, vendredi 19 juin, Wirecard a annoncé, dans la nuit du 21 au 22 juin, ne pas être en mesure de justifier le trou de 1,9 milliard d’euros identifié dans ses comptes, provoquant une nouvelle chute de son cours. Depuis jeudi, le titre de l’entreprise, naguère considéré comme une étoile montante de l’économie outre-Rhin, a perdu 85 % de sa valeur. Le groupe compte notamment comme clients les français Orange et Crédit agricole.

Dans un communiqué de presse publié à 2 h 34 du matin, le groupe d’Aschheim, près de Munich, reconnaît qu’après examen approfondi « les dépôts bancaires comptabilisés sur des comptes en fiducie à hauteur de 1,9 milliard d’euros n’existent vraisemblablement pas ». Conclusion inouïe, la direction a retiré le bilan provisoire de son activité 2019 publié en début d’année, ses résultats du premier trimestre 2020, ainsi que ses prévisions de bénéfices. Elle estime que « des conséquences sur les bilans annuels des exercices précédents ne sont pas à exclure ».

Le groupe, qui reconnaît une fraude massive sur ses comptes, à hauteur de 25 % de son bilan, lutte désormais pour sa survie. L’affaire trouve sa source aux Philippines, où deux banques étaient censées exécuter pour Wirecard une mission d’intermédiaire de paiement dans la région. Le principe est le suivant : lorsqu’une cliente achète par exemple une robe en ligne ou par carte chez un marchand, elle quitte le magasin le vêtement en main, mais le vendeur n’a pas encore l’argent sur son compte.

Le système de Wirecard prend en charge la sécurité du paiement : il verse l’argent au marchand et s’occupe du crédit, qu’il va recouvrer auprès de la cliente. Pour cela, il a besoin de liquidités. Pour ses activités en Asie, Wirecard entretient des réserves de cash sur des « comptes en fiducie ». N’ayant pas de licence bancaire dans la région, il fait appel à des établissements partenaires pour assurer ce service à sa place (en « fiducie »).

Il vous reste 44.46% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 576 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire