Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le Rwanda de Kagamé accueille les réfugiés dont l’Europe ne veut pas
15/09/2019 à 07h57 par La redaction

Un premier contingent d’Africains coincés en Libye sera évacué ces prochaines semaines vers le Rwanda. Le petit pays parle de nécessaire solidarité africaine et confirme son retour en grâce sur la scène internationale.

Le Rwanda accueillera, ces prochaines semaines, 500 réfugiés africains extraits du bourbier libyen. Cette première évacuation, qui concernera des ressortissants du Soudan, de Somalie ou d’Erythrée, devrait être suivie d’autres. Le Rwanda a signé mardi un accord avec l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Union africaine (UA) pour formaliser ces transferts inattendus.

Après la signature d’un accord mardi avec l’Union africaine (UA) et le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), le Rwanda va devenir le second pays africain à accueillir temporairement des réfugiés et demandeurs d’asile africains bloqués en Libye.

Dès novembre 2017, le président rwandais, Paul Kagame, avait proposé d’accueillir des Africains bloqués en Libye, après le tollé international qu’avait provoqué le reportage de CNN montrant ce qui ressemblait à un marché d’esclaves. C’est désormais chose faite : le Rwanda a signé mardi un accord avec l’Union africaine (UA) et le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) afin d’accueillir temporairement des réfugiés et demandeurs d’asile africains bloqués en Libye.

Début « dans quelques semaines »
« Nous recevrons un nombre initial de 500 (personnes) dans quelques semaines », a déclaré Hope Tumukunde Gasatura, représentante permanente du Rwanda à l’UA, lors d’une conférence de presse à Addis Abeba, aux côtés de représentants de l’organisation panafricaine et du HCR. Les réfugiés et demandeurs d’asile seront accueillis dans des installations qui ont déjà été utilisées par des réfugiés burundais fuyant la crise dont leur pays est le théâtre depuis 2015, a-t-elle précisé.

Ce premier groupe est « composé principalement de personnes originaires de la Corne de l’Afrique », ont précisé l’UA et l’ONU dans un communiqué. Elles seront accueillies dans un centre de transit au Rwanda avant d’être relocalisées dans des pays tiers ou, si elles le souhaitent, retourner dans leur propre pays. Le gouvernement rwandais se dit prêt à accueillir dans son centre de transit jusqu’à 30 000 Africains bloqués en Libye, mais uniquement par groupes de 500, afin d’éviter que le pays ne soit débordé.

Mais ce n’est pas tout. Certains réfugiés « pourraient recevoir l’autorisation de rester au Rwanda », a déclaré à la presse Germaine Kamayirese, la ministre rwandaise chargée des mesures d’urgence, à Kigali.

« Apprendre de l’expérience nigérienne »
« C’est un moment historique, parce que des Africains tendent la main à d’autres Africains », s’est réjouie Amira Elfadil, commissaire de l’UA aux Affaires sociales. « Je suis convaincue que cela fait partie des solutions durables. »

Le Rwanda est le second pays africain à accepter d’accueillir des migrants et demandeurs d’asile en provenance de Libye. Depuis fin 2017, plus de 4 400 personnes ont pu être évacuées du pays par le HCR, en particulier au Niger, qui, à travers un mécanisme de transit d’urgence, a accueilli près de 3 000 individus en attente d’un éventuel transfert vers l’Europe et le Canada. Un dispositif qui fonctionne néanmoins difficilement à cause de la surpopulation des centres et de la lenteur du traitement des demandes d’asile.

Le Rwanda et le HCR ont « appris de l’expérience au Niger, et nous avons amélioré la procédure », a soutenu Cosmas Chanda, représentant du HCR auprès de l’UA, reconnaissant toutefois que « le processus sera très long ».

42 000 réfugiés africains en Libye
La question des réfugiés retenus en Libye a une nouvelle fois pris de l’importance après la mort en juillet de 40 personnes, tuées par une frappe aérienne sur un centre de détention de migrants à Tajoura, dans la banlieue-est de Tripoli. Depuis la chute de l’ancien dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, le pays est devenu un point de passage important pour les migrants originaires d’Afrique subsaharienne cherchant à rejoindre l’Europe.

L’ONU estime que 42 000 réfugiés africains se trouvent actuellement en Libye, a affirmé Cosmas Chanda. « Nous avons désespérément cherché des solutions pour ces gens (…), de moins en moins de pays à travers le monde sont prêts à accueillir des réfugiés », a-t-il dit. Désormais, l’UA espère donc que d’autres pays africains accepteront de fournir une aide similaire.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 497 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Côte d'Ivoire : Camille Makosso victime de plusieurs menaces de mort

10/10/2020

Côte d’Ivoire...

Qui veut tuer Camille Makosso, le très...
" Emma Lohoues est la plus belle femme de la côte d'Ivoire " dixit siro

10/10/2020

 » Emma...

  L'artiste Siro du groupe Zouglou Yodé,...
Cardi B s'expose en public sans maquillage ( Photo )

10/10/2020

Cardi B...

La photo de l'artiste américaine Cardi B...
Wayne Rooney et Rio Ferdinand se donnent rendez-vous sur un ring

10/10/2020

Wayne Rooney...

  Wayne Rooney, aujourd'hui de retour en...
Destitué de la présidence du RACI, Soro Kanigui réplique: ” Je suis bel et bien le Président national du RACI, je compte le demeurer “

10/10/2020

Destitué de...

Évincé de son poste de président du...
Yémen: un tribunal condamne à mort Donald Trump, le roi et le prince héritier saoudiens

10/10/2020

Yémen: un...

Un tribunal yéménite a prononcé des condamnations...
Meeting de l’opposition ivoirienne / Soro demande ” la pugnacité pour vaincre les présidence à vie “

10/10/2020

Meeting de...

Guillaume Soro est activement impliqué dans la...
Meeting de l’opposition ivoirienne: Paris recommande la vigilance à ses ressortissants

10/10/2020

Meeting de...

La France a demandé à ses ressortissants...
Air Côte d’Ivoire, annonce un nouvel avion pour aller encore plus loin…

10/10/2020

Air Côte...

Créée en 2012, la compagnie aérienne nationale...
Cinq raisons pour lesquelles la COVID-19 a été moins meurtrière en Afrique

10/10/2020

Cinq raisons...

De nombreux pays africains ont été félicités...
Elections en Afrique: les États-Unis prévoient des sanctions en cas de dérapages

10/10/2020

Elections en...

Des élections surtout présidentielles sont prévues cette...
Aya Nakamura : c’est plus d'un million d'albums vendus dans le monde

09/10/2020

Aya Nakamura...

Un record historique pour Aya Nakamura. La...
Ngozi Okonjo-Iweala, nouvelle Directrice Générale de l’OMC ?

09/10/2020

Ngozi Okonjo-Iweala,...

L’ex-ministre des Finances nigériane est en passe...
Vincent Toh Bi Irié : "Quand on dit la paix là, vous vous pensez à quoi même?"

09/10/2020

Vincent Toh...

"Quand on dit la paix là, vous...
The Rock fait son entrée dans un cercle très fermé sur Instagram

09/10/2020

The Rock...

  Le célèbre acteur Dwayne Johnson, connu plus sous...
Hamed Bakayoko tombe sous le charme d'un jeune artiste de rue

09/10/2020

Hamed Bakayoko...

  Le ministre ivoirien Hamed Bakayoko tombe...
Nigeria : une explosion de gaz fait plusieurs morts

09/10/2020

Nigeria :...

Les explosions de gaz sont très fréquentes...
Le domicile de Cristiano Ronaldo cambriolé

09/10/2020

Le domicile...

   Un voleur s'est introduit chez Cristiano...
Henri Konan Bédié va terrasser Alassane Ouattara avec la désobéissance civile

09/10/2020

Henri Konan...

L’opposition politique ivoirienne veut à tout prix,...
Cristiano Ronaldo bientôt devant la justice pour viol

09/10/2020

Cristiano Ronaldo...

  Cristiano Ronaldo fait face plusieurs accusations...

Un premier contingent d’Africains coincés en Libye sera évacué ces prochaines semaines vers le Rwanda. Le petit pays parle de nécessaire solidarité africaine et confirme son retour en grâce sur la scène internationale.

Le Rwanda accueillera, ces prochaines semaines, 500 réfugiés africains extraits du bourbier libyen. Cette première évacuation, qui concernera des ressortissants du Soudan, de Somalie ou d’Erythrée, devrait être suivie d’autres. Le Rwanda a signé mardi un accord avec l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Union africaine (UA) pour formaliser ces transferts inattendus.

Après la signature d’un accord mardi avec l’Union africaine (UA) et le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), le Rwanda va devenir le second pays africain à accueillir temporairement des réfugiés et demandeurs d’asile africains bloqués en Libye.

Dès novembre 2017, le président rwandais, Paul Kagame, avait proposé d’accueillir des Africains bloqués en Libye, après le tollé international qu’avait provoqué le reportage de CNN montrant ce qui ressemblait à un marché d’esclaves. C’est désormais chose faite : le Rwanda a signé mardi un accord avec l’Union africaine (UA) et le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) afin d’accueillir temporairement des réfugiés et demandeurs d’asile africains bloqués en Libye.

Début « dans quelques semaines »
« Nous recevrons un nombre initial de 500 (personnes) dans quelques semaines », a déclaré Hope Tumukunde Gasatura, représentante permanente du Rwanda à l’UA, lors d’une conférence de presse à Addis Abeba, aux côtés de représentants de l’organisation panafricaine et du HCR. Les réfugiés et demandeurs d’asile seront accueillis dans des installations qui ont déjà été utilisées par des réfugiés burundais fuyant la crise dont leur pays est le théâtre depuis 2015, a-t-elle précisé.

Ce premier groupe est « composé principalement de personnes originaires de la Corne de l’Afrique », ont précisé l’UA et l’ONU dans un communiqué. Elles seront accueillies dans un centre de transit au Rwanda avant d’être relocalisées dans des pays tiers ou, si elles le souhaitent, retourner dans leur propre pays. Le gouvernement rwandais se dit prêt à accueillir dans son centre de transit jusqu’à 30 000 Africains bloqués en Libye, mais uniquement par groupes de 500, afin d’éviter que le pays ne soit débordé.

Mais ce n’est pas tout. Certains réfugiés « pourraient recevoir l’autorisation de rester au Rwanda », a déclaré à la presse Germaine Kamayirese, la ministre rwandaise chargée des mesures d’urgence, à Kigali.

« Apprendre de l’expérience nigérienne »
« C’est un moment historique, parce que des Africains tendent la main à d’autres Africains », s’est réjouie Amira Elfadil, commissaire de l’UA aux Affaires sociales. « Je suis convaincue que cela fait partie des solutions durables. »

Le Rwanda est le second pays africain à accepter d’accueillir des migrants et demandeurs d’asile en provenance de Libye. Depuis fin 2017, plus de 4 400 personnes ont pu être évacuées du pays par le HCR, en particulier au Niger, qui, à travers un mécanisme de transit d’urgence, a accueilli près de 3 000 individus en attente d’un éventuel transfert vers l’Europe et le Canada. Un dispositif qui fonctionne néanmoins difficilement à cause de la surpopulation des centres et de la lenteur du traitement des demandes d’asile.

Le Rwanda et le HCR ont « appris de l’expérience au Niger, et nous avons amélioré la procédure », a soutenu Cosmas Chanda, représentant du HCR auprès de l’UA, reconnaissant toutefois que « le processus sera très long ».

42 000 réfugiés africains en Libye
La question des réfugiés retenus en Libye a une nouvelle fois pris de l’importance après la mort en juillet de 40 personnes, tuées par une frappe aérienne sur un centre de détention de migrants à Tajoura, dans la banlieue-est de Tripoli. Depuis la chute de l’ancien dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, le pays est devenu un point de passage important pour les migrants originaires d’Afrique subsaharienne cherchant à rejoindre l’Europe.

L’ONU estime que 42 000 réfugiés africains se trouvent actuellement en Libye, a affirmé Cosmas Chanda. « Nous avons désespérément cherché des solutions pour ces gens (…), de moins en moins de pays à travers le monde sont prêts à accueillir des réfugiés », a-t-il dit. Désormais, l’UA espère donc que d’autres pays africains accepteront de fournir une aide similaire.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 497 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire