Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le rôle trouble de l’extrême droite dans les manifestations antiracistes
01/06/2020 à 11h39 par La redaction
Des militants pour une nouvelle guerre civile voient dans les émeutes une manière de déclencher une guerre raciale.
Depuis la mort de George Floyd, un homme noir étouffé par un policier blanc, plus de 70 villes des États-Unis sont secouées par d’importantes manifestations contre les violences policières.

Par endroit, des hommes, pour la plupart blancs et le plus souvent armés et bardés de protections de type militaire se sont joints aux manifestations. Un genre d'allure que l’on retrouve d’habitude plutôt dans les manifestations d’extrême droite pro-Trump ou récemment lors des rassemblements contre les mesures de confinement.

Ces manifestants font partie d’un mouvement appelé Boogaloo. Né sur internet, il s’organise surtout sur Facebook et milite pour le déclenchement d’une nouvelle guerre civile.

Accélérationnistes

Une grande partie d’entre eux espère pousser le pays dans une spirale de violences qui aboutira à une guerre raciale. Ouvertement racistes et néo-nazis, ces membres veulent profiter des émeutes pour augmenter le niveau de violence et accélérer un conflit ouvert. Peu importe pour eux si pour cela, il faut s'attaquer à la police ou aux manifestant·es.

Cependant, comme l’explique sur Twitter la chercheuse spécialiste des groupes extrémistes JJ MacNab, le mouvement Boogaloo n’est pas cohésif. Ses membres partagent un amour certain pour les armes à feu, le désir de déclencher une guerre civile et le choix de symboles issus de memes internet, mais leurs idées politiques ne sont pas forcément identiques.

Certain sont de fervents supporters de Donald Trump, d’autres le détestent. Certains soutiennent la police, d’autre cherchent la confrontation avec le bras armé de l’État haï. Et certains ont ajouté George Floyd à la liste de leurs martyrs tués par la police.

En revanche, ceux qui affirment manifester contre les violences policières refusent de prendre en compte le contexte racial de celles-ci. Le mouvement boogaloo a ainsi dressé une liste de «martyrs» blancs éliminés par la police et estiment qu’ils ne sont pas assez mis en avant car, selon eux, non-noirs.

C’est une différence majeure avec le reste des manifestant·es, au vu de l’omniprésence du slogan «Black Lives Matter» chanté par les cortèges, tagué sur les murs et partagé sur les réseaux sociaux.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Situation tendue à Gagnoa : 5 morts et 34 autres blessés à Téhiri

02/11/2020

Situation tendue...

Au moins 5 morts et 34 autres...
FC Barcelone/ Quique Setién : "Lionel Messi est difficile à gérer"

02/11/2020

FC Barcelone/...

  Lionel Messi est l'un des meilleurs...
Côte d'Ivoire : voici ce que dit l'opposition à propos du scrutin

02/11/2020

Côte d’Ivoire...

  Le 31 octobre dernier, avait eu...
Résultats provisoires de la présidentielle ivoirienne 2020: Ouattara largement en tête

02/11/2020

Résultats provisoires...

Alassane Ouattara arrive largement en tête dans...
Maisons incendiés à Toumodi : un proche de Soro réagit, « l’histoire retiendra que les Ivoiriens sont morts à cause de Ouattara »

02/11/2020

Maisons incendiés...

Pour Mamadou Traoré, proche de Soro, Ouattara...
Qui a incendié la sous-préfecture de Taï ?

02/11/2020

Qui a...

Un incendie s’est déclaré dans les locaux...
Peur panique à Dimbokro : point de la situation ce 2 novembre 2020

02/11/2020

Peur panique...

Une folle rumeur faisant état de l’incendie...
Voici les raisons de la présence des ambassadeurs de France et des États-Unis chez Bédié

02/11/2020

Voici les...

Que font les ambassadeurs de France et...
Post-électorale à Adzopé : le préfet exhorte la population à éviter la violence

02/11/2020

Post-électorale à...

Le préfet Andjou Koua, a exhorté la...
Sécurité alimentaire au Niger : la BAD offre $ 35 millions de dollar

02/11/2020

Sécurité alimentaire...

La BAD a accordé à Abidjan, un...
Désobéissance civile / Mabri demande le maintien de la mobilisation

02/11/2020

Désobéissance civile...

L’opposant Mabri Toikeusse s’est dit, dans une...
Après le 31 octobre/ L’opposition ne reconnaît plus Ouattara et appelle à “une transition civile”

02/11/2020

Après le...

L’opposition s’est exprimée le 1 novembre 2020...
Guillaume Soro aux Ivoiriens: “Chassons Ouattara du pouvoir “

02/11/2020

Guillaume Soro...

Guillaume Soro a appelé le dimanche 1...
Lendemain du 31 octobre/ La Côte d’Ivoire s’enfonce doucement dans la guerre civile

02/11/2020

Lendemain du...

Les signaux sont rouges et il va...
Lady Gaga tacle la Team Trump et soutient Joe Biden

02/11/2020

Lady Gaga...

  La star Lady Gaga est incontestablement...
Khaleel Seivwright : le menuisier africain qui construit gratuitement des abris pour les sans-abri au Canada

02/11/2020

Khaleel Seivwright...

À l’approche de l’hiver au Canada, de...
(Photos): Tenues osées, Mame Diarra « Sen Petit Gallé » provoque la toile

02/11/2020

(Photos): Tenues...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Émigration clandestine au Sénégal : La marine nationale intercepte une pirogue avec 129 passagers

02/11/2020

Émigration clandestine...

Le patrouilleur de la Marine nationale ‘’Kédougou’’,...
Scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire : 2ème vague de Proclamation des résultats (video)

01/11/2020

Scrutin présidentiel...

Scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire : 2ème...
Présidentielle en Côte d'Ivoire : les premiers résultats tombent (video)

01/11/2020

Présidentielle en...

Les résultats de l’élection présidentielle en Côte...
Des militants pour une nouvelle guerre civile voient dans les émeutes une manière de déclencher une guerre raciale.
Depuis la mort de George Floyd, un homme noir étouffé par un policier blanc, plus de 70 villes des États-Unis sont secouées par d’importantes manifestations contre les violences policières.

Par endroit, des hommes, pour la plupart blancs et le plus souvent armés et bardés de protections de type militaire se sont joints aux manifestations. Un genre d'allure que l’on retrouve d’habitude plutôt dans les manifestations d’extrême droite pro-Trump ou récemment lors des rassemblements contre les mesures de confinement.

Ces manifestants font partie d’un mouvement appelé Boogaloo. Né sur internet, il s’organise surtout sur Facebook et milite pour le déclenchement d’une nouvelle guerre civile.

Accélérationnistes

Une grande partie d’entre eux espère pousser le pays dans une spirale de violences qui aboutira à une guerre raciale. Ouvertement racistes et néo-nazis, ces membres veulent profiter des émeutes pour augmenter le niveau de violence et accélérer un conflit ouvert. Peu importe pour eux si pour cela, il faut s'attaquer à la police ou aux manifestant·es.

Cependant, comme l’explique sur Twitter la chercheuse spécialiste des groupes extrémistes JJ MacNab, le mouvement Boogaloo n’est pas cohésif. Ses membres partagent un amour certain pour les armes à feu, le désir de déclencher une guerre civile et le choix de symboles issus de memes internet, mais leurs idées politiques ne sont pas forcément identiques.

Certain sont de fervents supporters de Donald Trump, d’autres le détestent. Certains soutiennent la police, d’autre cherchent la confrontation avec le bras armé de l’État haï. Et certains ont ajouté George Floyd à la liste de leurs martyrs tués par la police.

En revanche, ceux qui affirment manifester contre les violences policières refusent de prendre en compte le contexte racial de celles-ci. Le mouvement boogaloo a ainsi dressé une liste de «martyrs» blancs éliminés par la police et estiment qu’ils ne sont pas assez mis en avant car, selon eux, non-noirs.

C’est une différence majeure avec le reste des manifestant·es, au vu de l’omniprésence du slogan «Black Lives Matter» chanté par les cortèges, tagué sur les murs et partagé sur les réseaux sociaux.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire