Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le projet « Vivre et réussir chez moi » recrute 01 Responsable secteur formation professionnelle
30/08/2019 à 11h13 par La redaction

Le projet « Vivre et réussir chez moi » recrute 01 Responsable secteur formation professionnelle

Salaire/ mois
LocalisationTambacounda / Sénégal
Type contratCDD
Expiration15 Septembre 2019
Description de l’offre

Offre d’emploi _ RESPONSABLE SECTEUR FORMATION PROFESSIONNELLE ET INSERTION SOCIOECONOMIQUE RÉGION TAMBACOUNDAPubliée le 29 août 2019

Description du projet
Synthèse globale
Le projet « Vivre et réussir chez moi », financé par l’Agence italienne de Coopération au Développement, a l’objectif de contribuer à élargir les opportunités des groupes vulnérables de deux régions sénégalaises à fort impact migratoire (Kaolack et Tambacounda) afin d’en améliorer les conditions de vie et de renforcer la gestion des flux migratoires, en évitant les violations des droits de l’homme causées par l’émigration irrégulière. On pourra atteindre ce résultat à travers la promotion du développement local des Régions de Kaolack et Tambacounda, comme clé pour la mise en oeuvre efficace de politiques migratoires circulaires et territorialisées, inspirées au respect des droits humains et mises en oeuvre par un réseau d’acteurs publics et privés sénégalais et italiens renforcés.

La composante d’appui à la territorialisation des politiques de formation professionnelle et insertion socio-économique
Le projet prévoit de soutenir les systèmes de formation professionnelle et d’insertion à l’emploi à travers une série d’actions. On développera et on mettra en oeuvre des parcours de développement des compétences techniques et professionnelles pour jeunes et femmes potentiels migrants et migrants de retours, en formant et en certifiant les bénéficiaires selon la demande du marché du travail. En particulier, on renforcera l’offre de formation du Centre Don Bosco de Tambacounda, on relancera la CPAR de Missirah avec une intervention de réhabilitation du site et on structurera l’offre de formation continue pour les entreprises formelles et informelles via la création de réseaux d’institutions de développement des compétences (établissements de formation, entreprises formatrices, atelier d’apprentissage, etc.), afin d’améliorer la productivité et les services de l’économie locale.
Pour ce qui concerne l’insertion des jeunes et des femmes dans les Régions cibles, le projet prévoit de réaliser des actions de soutien à l’insertion socio-professionnelle et de développement d’activités génératrices de revenu. On essaiera d’articuler les interventions de tous les acteurs publics et privés spécialistes de l’insertion (les Cellules d’Appui à l’Insertion – CAI des établissements relevant du MFPAA, les Agences locales de l’ANPEJ et tout autre programme, fonds ou projet visant l’emploi des jeunes et des femmes) autour d’actions communes facilitant l’emploi des groupes cibles, en renforçant les capacités du staff de ces acteurs ainsi qu’en facilitant leur travail en réseau. Pour concrétiser l’appui aux potentiels entrepreneurs, on mettra en place un Fonds de Développement Local pour chacune des Régions, qui sera piloté par un réseau d’acteurs publics et privés afin de soutenir des initiatives porteuses d’emploi qui soient alignées aux priorités des plans de développement local des communes et départements cibles. En plus, on facilitera les investissements de la diaspora sénégalaise avec un instrument financier qui permettra de cofinancer des actions avec fort potentiel de développement des zones de départ.

Insertion du rôle dans le contexte
Poste au sein l’organisation : le/la Coordinateur/trice Formation-Insertion sera sous la direction du Chef de projet et travaillera en étroite collaboration avec le/la Coordinateur/trice du Secteur Formation-Insertion de la région de Kaolack. Il/elle travaillera en partenariat avec les Institutions régionales de la Formation Professionnelle et de l’Insertion (Inspection d’Académie, établissements publics et privés de formation, ANPEJ, autres acteurs publics et privés).
Le flux de travail : Le/la Coordinateur/trice définira avec le Chef de projet, les partenaires et les principales parties prenantes le plan d’action de la composante Formation/Insertion dans sa Région. Il/elle devra savoir mettre en place des stratégies de travail et d’organisation d’activités avec les partenaires et les acteurs impliqués, surtout dans le cadre des réseaux régionaux Formation et Insertion que le projet prévoit.
Lieu de travail : Bureau du VIS à Tambacounda avec déplacements dans les différents Départements.

Description du poste :

Objectifs :
* Améliorer la coordination des acteurs intervenants sur les thématiques de la formation professionnelle et de l’insertion socioéconomique qui agissent dans la région de Tambacounda ;
* Faciliter l’émergence des réseaux régionaux Formation et Insertion, comme lieux de discussion et d’action conjointe sur les thématiques ciblées, afin de dynamiser les sous-secteurs ;
* Encadrer le renforcement des capacités des membres des réseaux régionaux Formation et Insertion ;
* Organiser, gérer et suivre les activités de la composante Formation et Insertion ;
* Renforcer l’offre de formation initiale et continue du Centre Don Bosco Tambacounda ;
* Expérimenter un modèle de certification des compétences des maitres artisans ;
* Accompagner la réhabilitation et le lancement du CPAR de Missirah (Tambacounda)

Tâches :
* Accompagner l’Inspection d’Académie et l’Agence locale de l’ANPEJ et les autres parties prenantes à la création officielle des Réseaux Régionaux Formation et Insertion ;
* Définir, avec les réseaux, des Plan d’Actions qui répondent à leurs priorités ;
* Fournir, dans la mesure du possible, un appui technique/méthodologique aux membres des réseaux, avec une attention particulière au Centre Don Bosco de Tambacounda ;
* Suivre, en collaboration avec le Chef de projet et le Responsable administratif du projet, toutes les étapes de réhabilitation et lancement du CPAR de Missirah (Tambacounda) ;
* Préparer et soutenir la réalisation de la certification des compétences des maitres artisans ;
* Organiser annuellement des évènements publics liés à la Formation et à l’Insertion en collaboration avec les Réseaux Régionaux ;
* Élaborer le plan de renforcement des capacités des membres des Réseaux et organiser les actions de formation y prévues ;
* Appuyer le MFPAA dans l’établissement participatif (incluant les établissements cibles) d’un référentiel métier-compétences pour la Cellule d’Appui à I’ Insertion avec une modélisation de son schéma d’intervention et l’élaboration d’outils liés à l’exercice de leurs fonctions ;
* Travailler en synergie avec l’équipe Secteur Migration pour le développement des compétences des migrants de retour et des potentiels migrants ;
* Maintenir les relations avec les acteurs qui travaillent dans le secteur de la formation et de l’insertion et qui réalisent des actions dans le même territoire d’intervention (Luxdev, OIM, etc.) ;
* Participer à tout événement relatif à la formation et à l’insertion dans la Région.

Profil du poste

Qualifications :
Licence ou Master en Économie, Droit ou Travail Social, Sciences sociales, sciences politiques, administration publique, développement international, ou domaine équivalent.

Connaissances demandées :
parfaite maîtrise de la langue Française et des langues locales plus parlées dans la Région de Tambacounda ; principaux systèmes informatiques (Office, Recherche Internet) ; enjeux et outils du secteur de la formation et de l’insertion ; bonne connaissance de l’Approche par Compétences.

Compétences et capacités : Expérience d’au moins 4 ans dans la gestion de projets ou de composantes de projets de Coopération Internationale relatifs au secteur de la formation professionnelle et de l’insertion socioéconomique ; Très bonne compétences dans la planification d’activités et la conception de programmes de renforcement des capacités ; Très bonnes compétences dans la conception et gestion de documents référentiels basés sur l’Approche par Compétences ; Conception et animation de cadre multi-acteurs ; très bonnes connaissances des Acteurs étatiques et non étatiques liés à la Formation professionnelle et Insertion socioéconomique.

Dimensions psycho-comportementale : capacité de travail en équipe et en réseau, prédisposition à collaborer avec personnes de différents milieux sociaux, bonnes aptitudes à la communication interpersonnelle.
Conditions préférentielles : utilisation de programmes de Base de Données et de programmes de graphique (aussi Web) ; bonne connaissance du milieu de Tambacounda.

Conditions et durée du contrat : Contrat à Durée Déterminée (plein temps) de 12 mois avec 1 mois d’essai renouvelable une fois ;
Rémunération : entre 340.000 et 370.000 FCFA bruts selon l’expérience et la formation du candidat.

Veuillez envoyer le dossier de candidatures (lettre de motivation, CV avec photo, références avec coordonnées, coordonnées téléphoniques pour contact) à l’adresse e-mail indiquée en plus tard les 15 septembre sous la référence : « RESPONSABLE FORMATION INSERTION TAMBACOUNDA »

Coordonnées du recruteur pour cette offre

Veuillez envoyer le dossier de candidatures (lettre de motivation, CV avec photo, références avec coordonnées, coordonnées téléphoniques pour contact) à l’adresse e-mail :
[email protected] en plus tard les 15 septembre sous la référence : « RESPONSABLE FORMATION INSERTION TAMBACOUNDA »

À TÉLÉCHARGER
? vacancy_fp_insertion_tambacounda.pdf (PDF – 57.3 ko)

http://pfongue.org/IMG/pdf/vacancy_fp_insertion_tambacounda.pdf

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Rennes : L’attaquant sénégalais Mbaye Niang est de retour pour affronter Bordeaux

19/11/2020

Rennes :...

Les championnats européens vont reprendre ce vendredi...
Soro depuis Paris prévient encore: “Le peuple ivoirien n’acceptera JAMAIS le 3ème mandat de Ouattara”

19/11/2020

Soro depuis...

Le découragement peut gagner bien des esprits...
Affi N’guessan aidé dans sa cavale par un gendarme ?/ Pourquoi le Général Apalo Touré “dément formellement”

19/11/2020

Affi N’guessan...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale...
Message politique à Laurent Gbagbo/ Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI

19/11/2020

Message politique...

Lentement mais surement, les dissensions qui minent...
Côte d’Ivoire-ONU/ Selon l’Ong UN Watch, “Le pays est au bord de la guerre civile”

19/11/2020

Côte d’Ivoire-ONU/...

UN Watch appuie sur la sonnette d’alarme....
Incroyable/ Le Pape François aime une photo d’une fille presque nue sur internet

19/11/2020

Incroyable/ Le...

C’est le buzz people du moment dans...
“7 femmes tuées à Abobo”/ Souley de Paris (proche de Soro) accuse le RDR: “Quand vous avez fait tuer des femmes à Abobo, c’était à cause de quoi ?

19/11/2020

“7 femmes...

Proche de Guillaume Soro et militant actif...
Nathalie Yamb était-elle la femme cachée de Jerry Rawlings ?

19/11/2020

Nathalie Yamb...

C'est la rumeur qui enfle sur internet...
Michael B. Jordan, l'homme le plus sexy de l'année

19/11/2020

Michael B....

Michael Bakari Jordan, l'homme le plus sexy...
Secteur de la pêche : Macky donne une batterie d’instructions à Alioune Ndoye

19/11/2020

Secteur de...

En ces temps de vagues d’émigration clandestine...
[Profil] Marième Dial : La provocatrice !

19/11/2020

Marième...

Halima Gadji est un personnage particulier. Après...
Le mannequin Adja Diallo dément avoir tenu de tels propos à l'encontre d'Adebayor

19/11/2020

Le mannequin...

Depuis quelques jours, des propos blessants contre...
Cette photo de Cardi B provoque l’indignation des internautes, la chanteuse s’excuse

19/11/2020

Cette photo...

Pour la couverture du magazine “Footwear News”,...
Etrange maladie chez des pêcheurs sénégalais : Ce que révèle le rapport d’investigation

19/11/2020

Etrange maladie...

La maladie mystérieuse qui a touché plusieurs...
Le promoteur de Diamniadio Lake City convoqué à la DIC !

19/11/2020

Le promoteur...

L’homme d’affaires Diène Marcel Diagne, promoteur de...
Cyber-criminalité : Un « Kocc » peut en cacher un autre

19/11/2020

Cyber-criminalité :...

Célèbre sur les réseau sociaux, Kocc est...
Trafic de passeports et séjours Schengen: Le réseau du Point E démantelé

19/11/2020

Trafic de...

Ils étaient trois  à travailler dans une...
Trafic de faux billets: 2 nigérians et un malien tombent au… Sénégal

19/11/2020

Trafic de...

Ils viennent du Nigeria et du Mali...
Mort de Rawlings : Une décision de Nana Akufo-Addo en serait la cause

19/11/2020

Mort de...

  Pour Salifu Maase, Rawlings serait encore...
Les résultats du concours de la gendarmerie 2020 disponibles : voici le lien pour les consulter

19/11/2020

Les résultats...

Les résultats du concours de la gendarmerie...

Le projet « Vivre et réussir chez moi » recrute 01 Responsable secteur formation professionnelle

Salaire/ mois
LocalisationTambacounda / Sénégal
Type contratCDD
Expiration15 Septembre 2019
Description de l’offre

Offre d’emploi _ RESPONSABLE SECTEUR FORMATION PROFESSIONNELLE ET INSERTION SOCIOECONOMIQUE RÉGION TAMBACOUNDAPubliée le 29 août 2019

Description du projet
Synthèse globale
Le projet « Vivre et réussir chez moi », financé par l’Agence italienne de Coopération au Développement, a l’objectif de contribuer à élargir les opportunités des groupes vulnérables de deux régions sénégalaises à fort impact migratoire (Kaolack et Tambacounda) afin d’en améliorer les conditions de vie et de renforcer la gestion des flux migratoires, en évitant les violations des droits de l’homme causées par l’émigration irrégulière. On pourra atteindre ce résultat à travers la promotion du développement local des Régions de Kaolack et Tambacounda, comme clé pour la mise en oeuvre efficace de politiques migratoires circulaires et territorialisées, inspirées au respect des droits humains et mises en oeuvre par un réseau d’acteurs publics et privés sénégalais et italiens renforcés.

La composante d’appui à la territorialisation des politiques de formation professionnelle et insertion socio-économique
Le projet prévoit de soutenir les systèmes de formation professionnelle et d’insertion à l’emploi à travers une série d’actions. On développera et on mettra en oeuvre des parcours de développement des compétences techniques et professionnelles pour jeunes et femmes potentiels migrants et migrants de retours, en formant et en certifiant les bénéficiaires selon la demande du marché du travail. En particulier, on renforcera l’offre de formation du Centre Don Bosco de Tambacounda, on relancera la CPAR de Missirah avec une intervention de réhabilitation du site et on structurera l’offre de formation continue pour les entreprises formelles et informelles via la création de réseaux d’institutions de développement des compétences (établissements de formation, entreprises formatrices, atelier d’apprentissage, etc.), afin d’améliorer la productivité et les services de l’économie locale.
Pour ce qui concerne l’insertion des jeunes et des femmes dans les Régions cibles, le projet prévoit de réaliser des actions de soutien à l’insertion socio-professionnelle et de développement d’activités génératrices de revenu. On essaiera d’articuler les interventions de tous les acteurs publics et privés spécialistes de l’insertion (les Cellules d’Appui à l’Insertion – CAI des établissements relevant du MFPAA, les Agences locales de l’ANPEJ et tout autre programme, fonds ou projet visant l’emploi des jeunes et des femmes) autour d’actions communes facilitant l’emploi des groupes cibles, en renforçant les capacités du staff de ces acteurs ainsi qu’en facilitant leur travail en réseau. Pour concrétiser l’appui aux potentiels entrepreneurs, on mettra en place un Fonds de Développement Local pour chacune des Régions, qui sera piloté par un réseau d’acteurs publics et privés afin de soutenir des initiatives porteuses d’emploi qui soient alignées aux priorités des plans de développement local des communes et départements cibles. En plus, on facilitera les investissements de la diaspora sénégalaise avec un instrument financier qui permettra de cofinancer des actions avec fort potentiel de développement des zones de départ.

Insertion du rôle dans le contexte
Poste au sein l’organisation : le/la Coordinateur/trice Formation-Insertion sera sous la direction du Chef de projet et travaillera en étroite collaboration avec le/la Coordinateur/trice du Secteur Formation-Insertion de la région de Kaolack. Il/elle travaillera en partenariat avec les Institutions régionales de la Formation Professionnelle et de l’Insertion (Inspection d’Académie, établissements publics et privés de formation, ANPEJ, autres acteurs publics et privés).
Le flux de travail : Le/la Coordinateur/trice définira avec le Chef de projet, les partenaires et les principales parties prenantes le plan d’action de la composante Formation/Insertion dans sa Région. Il/elle devra savoir mettre en place des stratégies de travail et d’organisation d’activités avec les partenaires et les acteurs impliqués, surtout dans le cadre des réseaux régionaux Formation et Insertion que le projet prévoit.
Lieu de travail : Bureau du VIS à Tambacounda avec déplacements dans les différents Départements.

Description du poste :

Objectifs :
* Améliorer la coordination des acteurs intervenants sur les thématiques de la formation professionnelle et de l’insertion socioéconomique qui agissent dans la région de Tambacounda ;
* Faciliter l’émergence des réseaux régionaux Formation et Insertion, comme lieux de discussion et d’action conjointe sur les thématiques ciblées, afin de dynamiser les sous-secteurs ;
* Encadrer le renforcement des capacités des membres des réseaux régionaux Formation et Insertion ;
* Organiser, gérer et suivre les activités de la composante Formation et Insertion ;
* Renforcer l’offre de formation initiale et continue du Centre Don Bosco Tambacounda ;
* Expérimenter un modèle de certification des compétences des maitres artisans ;
* Accompagner la réhabilitation et le lancement du CPAR de Missirah (Tambacounda)

Tâches :
* Accompagner l’Inspection d’Académie et l’Agence locale de l’ANPEJ et les autres parties prenantes à la création officielle des Réseaux Régionaux Formation et Insertion ;
* Définir, avec les réseaux, des Plan d’Actions qui répondent à leurs priorités ;
* Fournir, dans la mesure du possible, un appui technique/méthodologique aux membres des réseaux, avec une attention particulière au Centre Don Bosco de Tambacounda ;
* Suivre, en collaboration avec le Chef de projet et le Responsable administratif du projet, toutes les étapes de réhabilitation et lancement du CPAR de Missirah (Tambacounda) ;
* Préparer et soutenir la réalisation de la certification des compétences des maitres artisans ;
* Organiser annuellement des évènements publics liés à la Formation et à l’Insertion en collaboration avec les Réseaux Régionaux ;
* Élaborer le plan de renforcement des capacités des membres des Réseaux et organiser les actions de formation y prévues ;
* Appuyer le MFPAA dans l’établissement participatif (incluant les établissements cibles) d’un référentiel métier-compétences pour la Cellule d’Appui à I’ Insertion avec une modélisation de son schéma d’intervention et l’élaboration d’outils liés à l’exercice de leurs fonctions ;
* Travailler en synergie avec l’équipe Secteur Migration pour le développement des compétences des migrants de retour et des potentiels migrants ;
* Maintenir les relations avec les acteurs qui travaillent dans le secteur de la formation et de l’insertion et qui réalisent des actions dans le même territoire d’intervention (Luxdev, OIM, etc.) ;
* Participer à tout événement relatif à la formation et à l’insertion dans la Région.

Profil du poste

Qualifications :
Licence ou Master en Économie, Droit ou Travail Social, Sciences sociales, sciences politiques, administration publique, développement international, ou domaine équivalent.

Connaissances demandées :
parfaite maîtrise de la langue Française et des langues locales plus parlées dans la Région de Tambacounda ; principaux systèmes informatiques (Office, Recherche Internet) ; enjeux et outils du secteur de la formation et de l’insertion ; bonne connaissance de l’Approche par Compétences.

Compétences et capacités : Expérience d’au moins 4 ans dans la gestion de projets ou de composantes de projets de Coopération Internationale relatifs au secteur de la formation professionnelle et de l’insertion socioéconomique ; Très bonne compétences dans la planification d’activités et la conception de programmes de renforcement des capacités ; Très bonnes compétences dans la conception et gestion de documents référentiels basés sur l’Approche par Compétences ; Conception et animation de cadre multi-acteurs ; très bonnes connaissances des Acteurs étatiques et non étatiques liés à la Formation professionnelle et Insertion socioéconomique.

Dimensions psycho-comportementale : capacité de travail en équipe et en réseau, prédisposition à collaborer avec personnes de différents milieux sociaux, bonnes aptitudes à la communication interpersonnelle.
Conditions préférentielles : utilisation de programmes de Base de Données et de programmes de graphique (aussi Web) ; bonne connaissance du milieu de Tambacounda.

Conditions et durée du contrat : Contrat à Durée Déterminée (plein temps) de 12 mois avec 1 mois d’essai renouvelable une fois ;
Rémunération : entre 340.000 et 370.000 FCFA bruts selon l’expérience et la formation du candidat.

Veuillez envoyer le dossier de candidatures (lettre de motivation, CV avec photo, références avec coordonnées, coordonnées téléphoniques pour contact) à l’adresse e-mail indiquée en plus tard les 15 septembre sous la référence : « RESPONSABLE FORMATION INSERTION TAMBACOUNDA »

Coordonnées du recruteur pour cette offre

Veuillez envoyer le dossier de candidatures (lettre de motivation, CV avec photo, références avec coordonnées, coordonnées téléphoniques pour contact) à l’adresse e-mail :
[email protected] en plus tard les 15 septembre sous la référence : « RESPONSABLE FORMATION INSERTION TAMBACOUNDA »

À TÉLÉCHARGER
? vacancy_fp_insertion_tambacounda.pdf (PDF – 57.3 ko)

http://pfongue.org/IMG/pdf/vacancy_fp_insertion_tambacounda.pdf

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire