Le producteur de l’artiste togolais Santrinos Raphaël et propriétaire du label Mansa Groupe Nimaga Mohamed répond aux questions de Fleur

Producteur de Santrinos avec son label Mansa Groupe M. Nimaga Mohamed est aussi réputé pour son professionnalisme dans le domaine musical.
Pour preuve, l’évolution de la carrière de son artiste reste l’une des plus fulgurantes de ces dernières années. Doingbuzz.com le recoit ce jour pour une interview au cours de laquelle il partage avec nous ses expériences et décortique la prochaine tournée Santrinos Raphaël qui débute ce 27 Juillet à l’institut Français du Togo.

Fleur: Bonjour Monsieur Mohamed.
Vous êtes le producteur de Santrinos et le Directeur général du label « Mansa ». Dites nous comment avez vous déniché Santrinos Raphaël ?

Mohamed Nimaga: J’ai connu Santrinos par le biais d’un ami à mes petits frères, Yannick. Ce dernier connaissait le projet Amron que j’ai eu à conduire de 2009 à 2011. Il m’a montré le clip de « Fiançailles » que j’ai tout de suite apprécié de par l’originalité de la prod et de la réalisation de la vidéo. Je n’ai pas hésité à organiser une rencontre et tout est parti de là.

À lire aussi :
Dadju : bientôt une collaboration avec Santrinos Raphael ? Ce message enflamme la toile

Fleur: Vous êtes en pleine organisation du 2eme grand concert de votre artiste, Que réservez vous au public et à ses fans ?

Mohamed Nimaga: En réalité, il y a tout d’abord eu deux soirées au Bravia Hôtel, le concert dédicace au Palais des Congrès de Lomé et le 4ème qui se tiendra ce samedi 27 juillet à 19h, à l’Institut Français du Togo.
Il faut noter que tous les grands concerts de Santrinos Raphael sont live.
Ce quatrième show annonce le « Santrinos Music Tour 2019 ». Le public pourra redécouvrir Santrinos Raphael, danseur et musicien, dans un spectacle 100% live et inédit avec plein de surprises. Vous le savez déjà qu’avec MANSA la routine n’est pas coutume !
Les tickets sont en vente à 5 000 F (1pers) et 10 000 F (2pers) pour les accès VIP.

À lire aussi :
Bénin : Blaaz a un nouveau producteur dont l'âge vous étonnera

Fleur: Beaucoup de featurings ont été faits cette année par votre artiste. Quels sont vos projets futurs ?

Mohamed Nimaga: Aujourd’hui, Santrinos Raphael compte au total 6 featurings. Les prévisions nous permettent de nous projeter sur environ une dizaine au minimum, d’ici la fin de l’année. Le deuxième album est déjà prêt et le premier single l’annonçant peut sortir à tout moment.
Le « Santrinos Music Tour’ demarre et ce sera un spectacle par mois dans différents lieux.

Fleur: Aujourd’hui tout va très vite surtout à cause du digital. Pour vous les BadBuzz participent aussi à la promotion de l’artiste ?

Mohamed Nimaga: De mon point de vue, oui tout buzz peut-être récupéré et rentabilisé, cela dépend de la performance de l’équipe en charge de la communication. Un buzz qu’il soit mauvais ou pas, peut être réorienté de la façon dont on le souhaite.

Fleur: Très peu d’artistes Togolais accèdent à l’internationnal. À quoi cela est dû ?

Mohamed Nimaga: C’est bien dommage quand nous remarquons des talents de haut vol stagner ou sombrer par manque de moyens. Nous maintenons toujours à jour, un classement des top 5 artistes free-lance. Vu que tout est question de budget, notre écurie se limite pour l’instant à un seul artiste. Nous sommes tout de même conscients de la multitude de talents au Togo.
Aujourd’hui, malgré les difficultés, Santrinos est l’un des artistes les plus appréciés dans la sous région à travers l’originalité de ses lyrics.

À lire aussi :
Interview de Laurent Gbagbo sur la tension politique ivoirienne

Fleur: Mot de fin et Remerciement

Mohamed Nimaga: Je tiens d’abord à remercier tous les médias de tout bord qui nous soutiennent depuis le début de cette aventure les familles et le publique car sans eux nous n’en seront pas là. J’exhorte les fans à faire le déplacement pour écrire une nouvelle page de l’histoire de la musique togolaise.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire