Touché par le coronavirus, le président mauritanien a-t-il été contaminé en Algérie ?

Le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, testé positif au coronavirus, de retour de son séjour en Algérie, a rencontré le président algérien Abdelmadjid Tebboune et lui a serré la main.

Depuis l’annonce du coronavirus mardi 4 janvier, le chef de l’Etat mauritanien Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani est en isolement.

Une maladie contagieuse qui a suscité des spéculations, notamment lorsque le dirigeant de ce pays d’Afrique de l’Ouest est revenu d’où il s’était rendu en Algérie du 27 au 29 décembre.

Le président mauritanien est arrivé en Algérie le lundi 27 décembre et a été accueilli par le Premier ministre algérien, le ministre des Finances Aïmene Benabderrahmane et le gouverneur le wali d’Oran, Saïd Saayoud à l’aéroport international Ahmed Benbella.

Ensemble, ils ont passé en revue un détachement militaire de l’Armée nationale.

Selon un communiqué du Palais présidentiel algérien, le lendemain, mardi 28 décembre 2021, le chef de l’Etat mauritanien a rencontré son président Abdelmadjid Tebboune et s’est entretenu avec lui.

Cette visite s’inscrit dans le cadre du « renforcement des relations bilatérales et de la coopération entre les deux pays frères ».

Le chef de l’Etat mauritanien est rentré dans son pays après avoir terminé son séjour en Algérie mercredi 29 décembre, et testé positif au nouveau coronavirus mardi. Une maladie infectieuse a ouvert la voie à plusieurs problèmes.

Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani a-t-il été infecté en Algérie ? Si oui, par qui ? Cependant, nous savons que parce que les deux dirigeants se sont permis d’avoir une agréable poignée de main, ils n’ont pas respecté les mesures d’obstacles.

Si Mohamed Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani a été porteur sain d’une autre maladie que l’Algérie lors de son séjour en Algérie, pourquoi pas dans son entourage direct, lui est-il possible de contaminer son homologue Abdelmadjid Tebboune ? Si tel est le cas, la santé du chef de l’Etat algérien pourrait être menacée.

Or, on sait que le chef de l’Etat algérien a été victime de l’attaque du coronavirus fin 2020 lors de son évacuation vers l’Allemagne. Les rumeurs les plus folles de l’époque ont été affinées. Abdelmadjid Tebboune avait été annoncé mort.

Depuis que le leader est rentré au pays, les informations se sont avérées fausses et il est en bonne santé après avoir été soigné, à l’exception du corps écrasant.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire