Le président de la CAF “rassuré” par les préparatifs de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire


Video player

 

Le président de la Confédération africaine de football, Patrice Motsepe, s’est dit “rassuré” par les progrès réalisés par la Côte d’Ivoire lors d’une visite chez les prochains hôtes de la Coupe d’Afrique des nations lundi.

« Nous sommes convaincus que la CAN que vous organiserez ici sera la meilleure », a déclaré Motsepe après avoir rencontré lundi le président ivoirien Alassane Ouattara à Abidjan.
« Nous sommes rassurés par les différentes infrastructures que vous avez mises en place pour accueillir cette compétition.

Je suis satisfait des progrès réalisés, même s’il reste encore quelques problèmes à régler », a-t-il ajouté.
La Côte d’Ivoire doit accueillir la Coupe des Nations en juin et juillet 2023, à peine 18 mois après la dernière CAN au Cameroun au début de cette année.

Travaux de rénovation des stades

Le pays d’Afrique de l’Ouest, qui a accueilli le tournoi pour la dernière fois en 1984, construit ou rénove six stades pour la compétition.

Trois sont presque terminés : le stade national de 60 000 places à Ebimpe, aux portes d’Abidjan, ainsi qu’une salle de 40 000 places dans le centre-ville de Bouaké qui a été réaménagée, et le terrain de 20 000 places à Yamoussoukro.
Deux autres sites d’une capacité de 20 000 places – dans la ville portuaire côtière de San Pedro et dans la ville septentrionale de Korhogo – sont tous deux terminés entre 60 et 70%, selon le bureau gouvernemental supervisant les projets.
Cependant, les travaux de reconstruction du stade Félix Houphouet-Boigny de 33 000 places dans le centre d’Abidjan prennent plus de temps et ne sont terminés qu’à 25%.

Pendant ce temps, Motsepe a dit que le football ivoirien « méritait l’unité » et a insisté sur le fait qu’il n’y aurait « aucun perdant » lors des prochaines élections à la présidence de la fédération de football du pays (FIF).

L’ancienne star de Chelsea Didier Drogba fait partie des candidats mais manque de soutien parmi les clubs du pays. La FIF a été placée sous la tutelle d’une commission de normalisation de la FIFA en décembre 2020 pour tenter de la sortir de sa crise de gouvernance.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire