Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
LE PARQUET DE VERSAILLES DEMANDE UN PROCÈS POUR KARIM BENZEMA
02/07/2020 à 17h17 par La redaction

Après des années de bataille juridique, l’affaire du chantage à la « sextape » exercé sur le footballeur international français Mathieu Valbuena s’accélère. Selon les informations du Monde, le parquet de Versailles (Yvelines) a demandé, le 1er juillet, dans son réquisitoire définitif, le renvoi devant le tribunal correctionnel de Karim Benzema pour « complicité de tentative de chantage ». En novembre 2015, l’attaquant du Real Madrid avait été mis en examen pour ce chef ainsi que pour « participation à une association de malfaiteurs ». « Ce sont des poursuites artificielles et injustes », réagit Me Sylvain Cormier, l’avocat de M. Benzema.

Par ailleurs, le parquet de Versailles demande également le renvoi d’un ami d’enfance de M. Benzema, Karim Zenati, de Mustapha Zouaoui, l’un des maîtres chanteurs présumés, pour « tentative de chantage en récidive », ainsi que de deux autres maîtres chanteurs présumés, Axel Angot et Younes Houass, pour « tentative de chantage ».

 

En revanche, le parquet ne demande pas le renvoi de l’ex-attaquant international français Djibril Cissé, placé en garde à vue en octobre 2015 puis mis en examen en 2017 pour « complicité de tentative de chantage ». M. Cissé avait informé M. Valbuena de l’existence de la vidéo intime le montrant avec sa compagne.

« Ce réquisitoire ne peut que me satisfaire. Il me paraît tirer les justes et légitimes conséquences du travail des magistrats instructeurs et établit clairement les faits reprochés aux uns et aux autres », considère Me Paul-Albert Iweins, l’avocat de Mathieu Valbuena.

En juin 2015, M. Valbuena a déposé plainte après avoir été contacté par un individu qui lui proposait de trouver un arrangement en échange de la non-divulgation d’une « sextape ». Un commissaire de la police judiciaire est alors chargé par le procureur de Versailles de jouer les intermédiaires pour identifier les maîtres chanteurs présumés – Axel Angot, Mustapha Zouaoui et Younes Houass – et les interpeller. Sous le pseudonyme de « Lukas », il va multiplier les échanges avec les malfaiteurs présumés.

Mise au ban des Bleus

Six conversations téléphoniques sont enregistrées par la police entre juin et octobre 2015. Elles ont permis d’identifier Karim Zenati, un ami d’enfance de Karim Benzema. M. Zenati est placé en garde à vue le 2 novembre 2015, puis mis en examen. Il aurait été chargé par les maîtres chanteurs de contacter l’attaquant de l’équipe de France afin que ce dernier évoque la « sextape » avec son coéquipier en sélection.

Trois jours plus tard, Karim Benzema est mis en examen et placé sous contrôle judiciaire : il est soupçonné par les enquêteurs d’avoir fait pression sur Mathieu Valbuena, en octobre 2015, lors d’un rassemblement des Bleus à Clairefontaine (Yvelines), afin que ce dernier trouve un arrangement avec les maîtres chanteurs.

Ce tournant judiciaire avait incité Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), à suspendre provisoirement Karim Benzema de la sélection, en décembre 2015. L’instance venait alors de se porter partie civile dans cette affaire.

En accord avec le sélectionneur, Didier Deschamps, le patron de la FFF avait décidé, en avril 2016, que le joueur du Real Madrid ne disputerait pas l’Euro, organisé dans l’Hexagone. Depuis sa mise en examen, le buteur des Merengue n’a plus jamais été rappelé en équipe de France.

En novembre 2019, M. Le Graët avait relancé l’affaire en assurant que « l’aventure » de Karim Benzema avec l’équipe de France était « terminée »« Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrai un terme à ma carrière internationale », lui avait répondu l’intéressé sur son compte Twitter.

Longue bataille juridique

En marge de ces enjeux sportifs, l’affaire avait donné lieu à une longue bataille juridique. Le 11 juillet 2017, la chambre criminelle de la Cour de cassation a donné gain de cause au camp Benzema. Son arrêt infirmait une décision de la cour d’appel de Versailles qui avait validé la procédure. Les avocats de l’attaquant remettaient en cause le rôle de « Lukas », qui aurait participé de façon « trop active à la commission des faits » et ainsi « incité l’infraction ».

En novembre 2018, la cour d’appel de Paris a toutefois validé l’enquête. Elle a rejeté la requête en nullité déposée par MM. Benzema, Houass et Zenati. Le trio a alors formé un pourvoi devant la Cour de cassation.

 

Le 9 décembre 2019, la Cour de cassation, réunie en assemblée plénière, avait validé la procédure en cours. Elle a notamment examiné les agissements d’un commissaire de la direction régionale de la police judiciaire de Versailles, désigné par le parquet pour négocier avec les maîtres chanteurs présumés de Mathieu Valbuena. Les dix-neuf magistrats avaient estimé que le stratagème policier mis en place durant l’enquête était loyal. Après le réquisitoire définitif du parquet de Versailles, le juge d’instruction doit désormais rendre l’ordonnance de clôture devant le tribunal correctionnel.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....
Présidentielle en Guinée : Les résultats non-proclamés installent un bras de fer

19/10/2020

Présidentielle en...

A peine le premier tour de la...
Dernière minute – Guinée : Cellou Dalein Diallo annonce sa victoire (vidéo)

19/10/2020

Dernière minute...

Cellou Dalein Diallo crie victoire ! « Mes chers...
Urgent Guinée: Sondages sortie des Urnes, President Alpha perdu

19/10/2020

Urgent Guinée:...

Urgent_Guinée🇬🇳: Sondages sortie des Urnes Mamadou Cellou...
Chine : le coronavirus  détecté sur l'emballage d'aliments congelés

19/10/2020

Chine :...

Le Centre chinois de contrôle et de...
Guillaume Soro répond sèchement aux menaces d’Alassane Ouattara

19/10/2020

Guillaume Soro...

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume...
USA : il menace de se suicider s’il ne parle pas à Donald Trump

19/10/2020

USA :...

Ce dimanche 18 octobre 2020, un homme...
Twitter supprime la publication d’un conseiller de Trump sur les masques de protection

19/10/2020

Twitter supprime...

Twitter, encore appelé l’oiseau bleu a supprimé...
Agbéyomé Kodjo : son Premier ministre a démissionné

19/10/2020

Agbéyomé Kodjo...

Agbéyomé Kodjo va-t-il en nommer un autre...
Togo : Kwasigan Agba quitte le gouvernement d'Agbeyomé Kodjo

19/10/2020

Togo :...

  Le "président démocratiquement élu" du Togo,...
Pour Donald Trump, Emmanuel Macron est un "Premier Ministre"

19/10/2020

Pour Donald...

  Le président américain vient de rétrograder...
Guillaume Soro : le peuple doit dire « NON au 3ème mandat de Ouattara »

19/10/2020

Guillaume Soro :...

L’ancien président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro...
La faim dans le monde: découvrez les 18 pays africains les plus atteints

19/10/2020

La faim...

En raison de ses efforts pour nourrir...
Prix national d’excellence CIE du meilleur élève 2020 : la société d’électricité honore les élèves de la Côte d’Ivoire

19/10/2020

Prix national...

Depuis sa création en 1990, la CIE...
Amon Tanoh, après 30 ans avec Ouattara: ” Je ne trahirai pas de secrets “

19/10/2020

Amon Tanoh,...

L’ancien ministre des Affaires Étrangères d’Alassane Ouattara...

Après des années de bataille juridique, l’affaire du chantage à la « sextape » exercé sur le footballeur international français Mathieu Valbuena s’accélère. Selon les informations du Monde, le parquet de Versailles (Yvelines) a demandé, le 1er juillet, dans son réquisitoire définitif, le renvoi devant le tribunal correctionnel de Karim Benzema pour « complicité de tentative de chantage ». En novembre 2015, l’attaquant du Real Madrid avait été mis en examen pour ce chef ainsi que pour « participation à une association de malfaiteurs ». « Ce sont des poursuites artificielles et injustes », réagit Me Sylvain Cormier, l’avocat de M. Benzema.

Par ailleurs, le parquet de Versailles demande également le renvoi d’un ami d’enfance de M. Benzema, Karim Zenati, de Mustapha Zouaoui, l’un des maîtres chanteurs présumés, pour « tentative de chantage en récidive », ainsi que de deux autres maîtres chanteurs présumés, Axel Angot et Younes Houass, pour « tentative de chantage ».

 

En revanche, le parquet ne demande pas le renvoi de l’ex-attaquant international français Djibril Cissé, placé en garde à vue en octobre 2015 puis mis en examen en 2017 pour « complicité de tentative de chantage ». M. Cissé avait informé M. Valbuena de l’existence de la vidéo intime le montrant avec sa compagne.

« Ce réquisitoire ne peut que me satisfaire. Il me paraît tirer les justes et légitimes conséquences du travail des magistrats instructeurs et établit clairement les faits reprochés aux uns et aux autres », considère Me Paul-Albert Iweins, l’avocat de Mathieu Valbuena.

En juin 2015, M. Valbuena a déposé plainte après avoir été contacté par un individu qui lui proposait de trouver un arrangement en échange de la non-divulgation d’une « sextape ». Un commissaire de la police judiciaire est alors chargé par le procureur de Versailles de jouer les intermédiaires pour identifier les maîtres chanteurs présumés – Axel Angot, Mustapha Zouaoui et Younes Houass – et les interpeller. Sous le pseudonyme de « Lukas », il va multiplier les échanges avec les malfaiteurs présumés.

Mise au ban des Bleus

Six conversations téléphoniques sont enregistrées par la police entre juin et octobre 2015. Elles ont permis d’identifier Karim Zenati, un ami d’enfance de Karim Benzema. M. Zenati est placé en garde à vue le 2 novembre 2015, puis mis en examen. Il aurait été chargé par les maîtres chanteurs de contacter l’attaquant de l’équipe de France afin que ce dernier évoque la « sextape » avec son coéquipier en sélection.

Trois jours plus tard, Karim Benzema est mis en examen et placé sous contrôle judiciaire : il est soupçonné par les enquêteurs d’avoir fait pression sur Mathieu Valbuena, en octobre 2015, lors d’un rassemblement des Bleus à Clairefontaine (Yvelines), afin que ce dernier trouve un arrangement avec les maîtres chanteurs.

Ce tournant judiciaire avait incité Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), à suspendre provisoirement Karim Benzema de la sélection, en décembre 2015. L’instance venait alors de se porter partie civile dans cette affaire.

En accord avec le sélectionneur, Didier Deschamps, le patron de la FFF avait décidé, en avril 2016, que le joueur du Real Madrid ne disputerait pas l’Euro, organisé dans l’Hexagone. Depuis sa mise en examen, le buteur des Merengue n’a plus jamais été rappelé en équipe de France.

En novembre 2019, M. Le Graët avait relancé l’affaire en assurant que « l’aventure » de Karim Benzema avec l’équipe de France était « terminée »« Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrai un terme à ma carrière internationale », lui avait répondu l’intéressé sur son compte Twitter.

Longue bataille juridique

En marge de ces enjeux sportifs, l’affaire avait donné lieu à une longue bataille juridique. Le 11 juillet 2017, la chambre criminelle de la Cour de cassation a donné gain de cause au camp Benzema. Son arrêt infirmait une décision de la cour d’appel de Versailles qui avait validé la procédure. Les avocats de l’attaquant remettaient en cause le rôle de « Lukas », qui aurait participé de façon « trop active à la commission des faits » et ainsi « incité l’infraction ».

En novembre 2018, la cour d’appel de Paris a toutefois validé l’enquête. Elle a rejeté la requête en nullité déposée par MM. Benzema, Houass et Zenati. Le trio a alors formé un pourvoi devant la Cour de cassation.

 

Le 9 décembre 2019, la Cour de cassation, réunie en assemblée plénière, avait validé la procédure en cours. Elle a notamment examiné les agissements d’un commissaire de la direction régionale de la police judiciaire de Versailles, désigné par le parquet pour négocier avec les maîtres chanteurs présumés de Mathieu Valbuena. Les dix-neuf magistrats avaient estimé que le stratagème policier mis en place durant l’enquête était loyal. Après le réquisitoire définitif du parquet de Versailles, le juge d’instruction doit désormais rendre l’ordonnance de clôture devant le tribunal correctionnel.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire