Le nouveau chef de l’Etat islamique démasqué des mois après la mort de Bagdadi


Video player

Le nouveau chef de l’Etat Islamique est désormais Amir Mohammed Abdul Rahman al-Mawli al-Salbi. Son identité a été révélée par des responsables de deux agences de renseignement, qui ont réussi à découvrir son vrai nom après que l’Etat Islamique ait utilisé un certain nombre d’alias pour lui, a rapporté The Guardian.

ETAT ISLAMIQUE 780x405 - Le nouveau chef de l’Etat islamique démasqué des mois après la mort de Bagdadi
Le nouveau chef de l’Etat islamique démasqué des mois après la mort de Bagdadi doingbuzz

Al-Salbi a succédé au précédent dirigeant Abu Bakr al-Baghdadi, 48 heures après que ce dernier s’est fait exploser après avoir été coincé dans un raid militaire américain en octobre de l’année dernière en Syrie.

On pense qu’il partage une vision très similaire à celle d’Al-Baghdadi et lui a repris les opérations en juillet après que le chef eut eu des problèmes de santé à la suite d’une frappe aérienne. Le nouveau chef aurait fait partie des membres fondateurs de l’Etat islamique et aurait également dirigé la campagne pour asservir les femmes yézidies, l’une des minorités religieuses les plus anciennes et les plus persécutées d’Iraq.

TM comp Jihad 1 - Le nouveau chef de l’Etat islamique démasqué des mois après la mort de Bagdadi
Le nouveau chef de l’Etat islamique démasqué des mois après la mort de Bagdadi doingbuzz

Il est diplômé en charia de l’Université de Mossoul. Al-Salbi serait responsable des opérations d’Isis à travers le monde et était également un ancien officier de l’armée du dictateur irakien Saddam Hussein.

Surnommé «le professeur» al-Salbi, il se serait rapproché du précédent chef al-Baghdadi lorsqu’ils ont tous deux été emprisonnés à Bassorah par les forces américaines pour leurs liens avec al-Qaïda en 2003.

L’Etat Islamique a perdu la majeure partie de son territoire après une invasion américaine. une coalition dirigée a mené des opérations contre le groupe et ses alliés.

Al-Salbi, né en Irak, avait une prime de 5 millions de dollars placée sur sa tête par le département d’État américain avant sa nomination à la tête du groupe terroriste. Bien que l’on ne sache pas où il se trouve, les responsables du renseignement pensent qu’il se cache dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, tout comme son prédécesseur

Crédit photo: AP

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire