Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
LE MILITANTISME DE NAOMI OSAKA
21/09/2020 à 09h53 par La redaction

A seulement 22 ans, la joueuse japonaise de tennis Naomi Osaka impressionne par sa force d’esprit. La jeune femme n’a pas oublié ses origines et, afin de faire entendre sa voix, elle a posé un geste aussi grand que son talent lui-même.

On savait déjà qu’elle maniait aisément une raquette de tennis mais à la surprise totale, Naomi Osaka vient de prouver qu’elle sait aussi s’affirmer en tant que militante pour une cause juste. En guise d’appui pour la lutte contre le racisme et la brutalité policière aux États-Unis, la championne japonaise a purement et simplement déclaré forfait pour son match de demi-finale du tournoi de Cincinnati il y a quelques semaines de cela. Wow !

C’est avec toute la sérénité du monde que Naomi Osaka déclarait le mercredi 26 août 2020 à la veille de sa demi-finale au tournoi de Cincinnati :

“Je ne m’attends pas à changer le monde si je ne joue pas, mais si je peux amorcer une discussion dans un sport majoritairement blanc, je crois que j’aurai fait un pas dans la bonne direction (…) Peut-être que notre génération de joueurs de tennis n’aura pas trop peur des conséquences de dire tout haut ce qu’elle pense”.

LE MILITANTISME DE NAOMI OSAKA

Un geste osé dont on peut comprendre les motivations Wanda People. Née au Japon d’une maman japonaise et d’un papa d’origine haïtienne, avec un passeport américain, Naomie Osaka a elle aussi connu la différence très tôt. Sa famille du côté maternel n’a pas accepté l’union de ses parents, elle s’est retrouvée aux États-Unis à l’âge de 3 ans. Et malgré qu’elle ait choisi pour nationalité sa deuxième maison, elle a toujours été considérée par ses compatriotes comme une moitié de Japonaise.

Le geste militant qu’elle a posé est survenu au début du mouvement de boycottage de la part des équipes de sport professionnel aux States et à la suite de son initiative, c’est tout le tournoi de Cincinnati qui a fait une pause d’une journée. Tout simplement incroyable.

Et même si la joueuse a fini par reprendre le tournoi avant de déclarer forfait en finale à cause d’une blessure à la cuisse, le geste n’est pas passé inaperçu du tout, même s’il n’a pas fait l’unanimité du côté de son pays le Japon.

En effet, lorsqu’elle a encouragé sur les réseaux sociaux les Japonais à participer à une marche pour soutenir le mouvement Black Lives Matter à Osaka au début juin, les commentaires de ses compatriotes ont été nombreux. Plusieurs étaient positifs parce que l’on voit en elle la représentante d’un nouveau Japon, ouvert sur le monde, mais aussi beaucoup de propos négatifs. Certains lui demandant de ne pas se mêler de la politique si elle se considère comme japonaise ou encore la traitant de terroriste.  ! Des propos qui n’ont pourtant pas entamé sa motivation comme on a pu le voir dans une entrevue avec le magazine Reuteurs le 11 juin dernier :

“Je ne devrais pas lire tous ces trolls, mais c’est difficile de les éviter (…) En fait, je suis plus triste pour eux que pour moi, ce ne doit pas être une vie facile que d’être aussi odieux et ignorant.”

Ce qui fait encore toute la grandeur du geste de Naomi Osaka, ce sont les risques qu’elle encourait en le posant. Avec des revenus chiffrés à 45 millions de dollars canadiens en bourses et commandites, Naomi Osaka a été classée en 2020 par Forbes comme l’athlète féminine la mieux payée de l’histoire. Un engagement qui mettrait donc à mal sa réputation influencerait négativement les commanditaires, et pourrait lui faire perdre des millions.

Au-delà de lutter pour une cause, Naomi Osaka avait également pour objectif d’honorer un autre athlète qu’elle a connu et à qui elle accorde beaucoup de mérite, la regrettée star NBA Kobe Bryant. Mise en contact avec le « Black Mamba » grâce à Nike, la joueuse a révélé avoir voulu faire quelque chose qui rendrait heureux celui qu’elle voyait comme un mentor. Elle a déclaré à ESPN:

“Je souhaite toujours faire quelque chose qui ferait en sorte qu’il serait fier de moi. Je suis vraiment privilégiée d’avoir connu Kobe, d’avoir pu discuter avec lui d’un point de vue personnel. Alors, quoi que je fasse, j’espère qu’il ne sera pas fâché, mais plutôt fier de moi.”

LE MILITANTISME DE NAOMI OSAKA

La force des convictions. Que de fierté pour la joueuse de tennis !

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 571 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

doingbuzz tvDOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Violences policières au Nigeria : les femmes s'exposent seins nus

23/10/2020

Violences policières...

Les protestations contre les violences policières se...
Egypte/ Justice: 49 personnes exécutées en 10 jour

23/10/2020

Egypte/ Justice:...

La condamnation à mort est toujours effective...
Les internautes tournent en dérision la rencontre Bédié-Ouattara

23/10/2020

Les internautes...

    Pour apaiser la tension pré-électorale...
Burkina Faso : Roch Kaboré envisage le retour de Blaise Compaoré, s'il est réélu

23/10/2020

Burkina Faso...

  L'ancien président burkinabè Blaise Compaoré pourrait...
Mali: Après Sidiki Diabaté et sa mère, un autre membre de la famille jeté en prison

23/10/2020

Mali: Après...

Décidément, la famille de Sidiki Diabaté a...
Bamba Moriféré : ” Alassane Ouattara n’est pas un Ivoirien. C’est un homme dangereux “

23/10/2020

Bamba Moriféré...

L’opposant Bamba Moriféré a fait une adresse...
Côte d’Ivoire / Violences préélectorales : 8 morts et 41 blessés à Dabou

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

La flambée de violences qui s’est emparée...
Main tendue du gouvernement ivoirien / Blé Guirao (UDPCI) : ” On n’est plus à ce niveau …”

23/10/2020

Main tendue...

Le Secrétaire Général de l’UDPCI, ex-allié du...
Mamadou Koulibaly : “Ouattara pense que c’est un droit pour lui de tuer les Ivoiriens

23/10/2020

Mamadou Koulibaly...

Le Professeur Mamadou Koulibaly garde toujours une...
Guinée / élection présidentielle : les observateurs de la Cedeao surpris en train de se partager de l’argent-(Source)

23/10/2020

Guinée /...

Dans la soirée du mercredi, des journalistes...
Côte d’Ivoire /Dialogue politique : Bédié et Affi dénoncent le jeu trouble de la CEDEAO

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les candidats Henri Konan Bédié et Pascal...
Violences en Côte d'Ivoire : Kerozen arrête la musique

23/10/2020

Violences en...

  La Côte d'Ivoire est en train...
La Togolaise Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

22/10/2020

La Togolaise...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Pape François défend le droit des couples homosexuels

22/10/2020

Pape François...

Pour Pape François, les personnes homosexuelles ont...
Alpha Condé : « si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue »

22/10/2020

Alpha Condé :...

Dans le cadre du processus électoral en...
Mali : l'ex-président IBK et son épouse sont de retour

22/10/2020

Mali :...

  Renversé du pouvoir, l'ancien président malien...
Guinée : des observateurs de la CEDEAO surpris avec d'importantes sommes d'argent

22/10/2020

Guinée :...

Cette nouvelle pourrait envenimer la situation post-électorale...
Trump aurait un bureau et un compte bancaire en Chine

22/10/2020

Trump aurait...

  Le président américain, Donald Trump dispose...
Côte d'Ivoire : la Sotra enregistre une perte de deux milliards de FCFA

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La désobéissance civile lancée par l'opposition...
Côte d'Ivoire/ CEI : le gouvernement réserve une place pour le PDCI

22/10/2020

Côte d’Ivoire/...

  Le gouvernement ivoirien a décidé d’examiner...

A seulement 22 ans, la joueuse japonaise de tennis Naomi Osaka impressionne par sa force d’esprit. La jeune femme n’a pas oublié ses origines et, afin de faire entendre sa voix, elle a posé un geste aussi grand que son talent lui-même.

On savait déjà qu’elle maniait aisément une raquette de tennis mais à la surprise totale, Naomi Osaka vient de prouver qu’elle sait aussi s’affirmer en tant que militante pour une cause juste. En guise d’appui pour la lutte contre le racisme et la brutalité policière aux États-Unis, la championne japonaise a purement et simplement déclaré forfait pour son match de demi-finale du tournoi de Cincinnati il y a quelques semaines de cela. Wow !

C’est avec toute la sérénité du monde que Naomi Osaka déclarait le mercredi 26 août 2020 à la veille de sa demi-finale au tournoi de Cincinnati :

“Je ne m’attends pas à changer le monde si je ne joue pas, mais si je peux amorcer une discussion dans un sport majoritairement blanc, je crois que j’aurai fait un pas dans la bonne direction (…) Peut-être que notre génération de joueurs de tennis n’aura pas trop peur des conséquences de dire tout haut ce qu’elle pense”.

LE MILITANTISME DE NAOMI OSAKA

Un geste osé dont on peut comprendre les motivations Wanda People. Née au Japon d’une maman japonaise et d’un papa d’origine haïtienne, avec un passeport américain, Naomie Osaka a elle aussi connu la différence très tôt. Sa famille du côté maternel n’a pas accepté l’union de ses parents, elle s’est retrouvée aux États-Unis à l’âge de 3 ans. Et malgré qu’elle ait choisi pour nationalité sa deuxième maison, elle a toujours été considérée par ses compatriotes comme une moitié de Japonaise.

Le geste militant qu’elle a posé est survenu au début du mouvement de boycottage de la part des équipes de sport professionnel aux States et à la suite de son initiative, c’est tout le tournoi de Cincinnati qui a fait une pause d’une journée. Tout simplement incroyable.

Et même si la joueuse a fini par reprendre le tournoi avant de déclarer forfait en finale à cause d’une blessure à la cuisse, le geste n’est pas passé inaperçu du tout, même s’il n’a pas fait l’unanimité du côté de son pays le Japon.

En effet, lorsqu’elle a encouragé sur les réseaux sociaux les Japonais à participer à une marche pour soutenir le mouvement Black Lives Matter à Osaka au début juin, les commentaires de ses compatriotes ont été nombreux. Plusieurs étaient positifs parce que l’on voit en elle la représentante d’un nouveau Japon, ouvert sur le monde, mais aussi beaucoup de propos négatifs. Certains lui demandant de ne pas se mêler de la politique si elle se considère comme japonaise ou encore la traitant de terroriste.  ! Des propos qui n’ont pourtant pas entamé sa motivation comme on a pu le voir dans une entrevue avec le magazine Reuteurs le 11 juin dernier :

“Je ne devrais pas lire tous ces trolls, mais c’est difficile de les éviter (…) En fait, je suis plus triste pour eux que pour moi, ce ne doit pas être une vie facile que d’être aussi odieux et ignorant.”

Ce qui fait encore toute la grandeur du geste de Naomi Osaka, ce sont les risques qu’elle encourait en le posant. Avec des revenus chiffrés à 45 millions de dollars canadiens en bourses et commandites, Naomi Osaka a été classée en 2020 par Forbes comme l’athlète féminine la mieux payée de l’histoire. Un engagement qui mettrait donc à mal sa réputation influencerait négativement les commanditaires, et pourrait lui faire perdre des millions.

Au-delà de lutter pour une cause, Naomi Osaka avait également pour objectif d’honorer un autre athlète qu’elle a connu et à qui elle accorde beaucoup de mérite, la regrettée star NBA Kobe Bryant. Mise en contact avec le « Black Mamba » grâce à Nike, la joueuse a révélé avoir voulu faire quelque chose qui rendrait heureux celui qu’elle voyait comme un mentor. Elle a déclaré à ESPN:

“Je souhaite toujours faire quelque chose qui ferait en sorte qu’il serait fier de moi. Je suis vraiment privilégiée d’avoir connu Kobe, d’avoir pu discuter avec lui d’un point de vue personnel. Alors, quoi que je fasse, j’espère qu’il ne sera pas fâché, mais plutôt fier de moi.”

LE MILITANTISME DE NAOMI OSAKA

La force des convictions. Que de fierté pour la joueuse de tennis !

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 571 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire