Le Maroc commence à fabriquer des propres armes

Le Royaume du Maroc commence à produire des armes en coopérant avec une entreprise chinoise spécialisée dans ce domaine. Il s’agit de China North Industries Corporation, spécialisée dans l’industrie de l’armement, qui a ouvert une filiale à Rabat et en attend une à Marrakech.

Le Maroc accélère ses armements. Le royaume chérifien a lancé une véritable course aux armements : en plus de commander des armes à tout prix, il venait de se lancer dans la production d’armes et d’ouvrir une usine à Rabat.

L’Arabie saoudite coopère dans ce sens avec China North Industries Corporation, spécialisée dans l’industrie de l’armement.

Après avoir acquis récemment les armements de sociétés turques, américaines et même israéliennes, principalement des hélicoptères de combat, des armes de guerre, des munitions et autres véhicules aériens sans pilote, le Royaume du Maroc a amorcé un nouvel élan pour la production d’armements sur son territoire.

Selon Larsson, il s’agit d’un choix de se concentrer sur le royaume et résulte de l’annonce des responsables de leur volonté d’étendre leurs activités en Afrique. Non seulement l’usine NORINCO ouverte à Rabat qui fournira des armes au royaume, la société chinoise prévoit d’ouvrir une autre succursale à Marrakech dès que possible.

On rapporte même qu’il faudra des jours, voire des semaines, à cette deuxième entreprise pour démarrer ses activités de production d’armes et de munitions.

Le Maroc est un moyen d’augmenter rapidement son arsenal militaire.

Quel but? Cette décision intervient à un moment où les tensions entre le Maroc et son voisin l’Algérie sont à leur paroxysme. Cette tension devait exister depuis des décennies, mais le récent départ d’un diplomate marocain a exacerbé la tension, qui n’est pas sans rappeler la situation du « brave Kabir » en Algérie.

A cette époque, on estimait qu’Alger était trop tombée, et cela a coupé sans délai les relations diplomatiques avec Rabat. Ensuite, lancez une nouvelle mise à niveau. L’Algérie interdit aux avions en provenance du Maroc d’entrer dans son espace aérien. Même les avions immatriculés au Maroc n’échappent pas à cette décision.

Alger fait preuve de force dans les eaux non loin de la frontière marocaine. Forte de sa puissante puissance navale, l’armée algérienne mène des exercices aux abords du royaume de Chérif. En réponse, le Maroc a entamé une folle course aux armements.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, ,

Laisser votre commentaire