Le Maroc achète du matériel militaire Israélien (radars, drones, anti-missiles, avions de combat)

Le Royaume du Maroc poursuit sa course aux armements effrénée, achetant du matériel militaire israélien, notamment des radars, des véhicules aériens sans pilote et des anti-missiles.

Sans compter que les les avions de combat marocains seront modernisés par les Forces de défense israéliennes.

Le Maroc entre dans une nouvelle phase de sa politique de renforcement de ses capacités militaires, en se dotant de drones et de systèmes anti-missiles, sans oublier d’engager le processus de modernisation de certains avions de combat par les forces de défense israéliennes.

Depuis quelques semaines, le Royaume chérifien s’est lancé dans une véritable course aux armements.

À lire aussi :
Maroc : un footballeur décédé à 31 ans

Deux jours après la visite du ministre israélien de la Défense Benny Gantz au Maroc, la radio israélienne Naoto Kan a rapporté cette information jeudi 25 novembre, rappelant un « environnement hostile » dans lequel se trouvera le Maroc.

Cette visite a permis aux deux pays de signer un certain nombre d’accords de coopération en matière de sécurité.

Outre l’achat d’armes, la coopération militaire entre le Maroc et Israël comprend également l’achat d’équipements de sécurité et la formation conjointe des membres des forces armées des deux parties.

Les autorités israéliennes ont pris la ferme décision de doter le Maroc d’armures. Le Maroc qui n’est plus en odeur de sainteté avec l’Algérie, qui fatigue les muscles et envoie des menaces, d’autant plus que la mort du camionneur algérien est imputée au royaume.

À lire aussi :
Sahara : Zapatero appelle le Maroc et le Polisario à la paix

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire