Le maire de Yopougon attaque Gbagbo : « il ne reconnaîtra jamais ses torts »


Video player

Depuis son retour, toute l’actualité ne porte qu’un seul nom, celui de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Cependant, si beaucoup d’ivoiriens croyaient au retour de celui que l’on surnomme le Woody de Mama pour être le catalyseur de la réconciliation nationale entamée par l’actuel chef d’Etat ivoirien, cela n’a pas été le cas. En effet, les premières prises de parole de Laurent Gbagbo ont déçu certains ivoiriens.

Allant dans ce sens, le maire de la commune Yopougon n’est pas passé par quatre chemins pour dire ses vérités à l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. C’est dans une interview apparue dans le journal « le Patriote » que Gilbert Koné Kafana le maire de Yopougon a donné son avis sur les premières prises de parole du Woody de Mama.
Réputé proche du RHDP, l’ex député aujourd’hui maire de Yopougon Gilbert Koné Kafana a rassuré que Yopougon est dorénavant un bastion du RHDP.

Lire aussi: Côte d’Ivoire-Urgent/ Gbagbo demande une autorisation à Ouattara pour visiter la MACA

Il a déclaré : « Gbagbo ne reconnaîtra jamais ses torts…. Le RHDP demeure le premier parti à Yopougon ».
Toutefois, pour ce qui en est des responsabilités dans la crise post-électorale qui a fait plus de 3000 morts, Laurent n’est pas le seul responsable et son acquittement par la Cour Pénale Internationale en est une preuve. Chacun doit faire son mea-culpa et ne pas attendre que l’adversaire commence sa repentance avant de faire la sienne. Jusqu’à preuve du contraire le camp présidentiel n’a pas encore reconnu sa part de responsabilité dans tout ce qui est arrivé plus d’une décennie après son arrivé au pouvoir.

Concernant le parti qui domine le bastion de Yopougon, les dernières élections législatives ont démontré que cette commune reste bel et bien « Yopougon de Gbagbo ». Car après dix ans à la députation, le RHDP n’a pas pu conserver les six sièges de la circonscription. Alors que lors des élections législatives précédentes le parti au pouvoir n’était que confronté à un FPI tendance Affi affaibli et des indépendants.

Lire aussi: Divorce à Abidjan, mariage à Kinshasa: La vérité sur le voyage de Gbagbo en RDC

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, , ,

Laisser votre commentaire