Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
LE MAIRE DE SÉOUL, PARK WON-SOON, SE SERAIT SUICIDÉ
10/07/2020 à 10h39 par La redaction
Deux femmes se recueillent, vendredi 10 juillet, à l’hôpital de l’université nationale de Séoul, devant le portrait du maire Park Won-soon, quelques heures après l’annonce de sa mort.

Figure progressiste de la politique sud-coréenne, ancien avocat militant des droits humains et considéré comme présidentiable, le maire de Séoul, Park Won-soon, a été retrouvé mort aux premières heures vendredi 10 juillet. Son corps a été découvert dans les bois du mont Bukak, sur les hauteurs du nord de la capitale. Il a été transporté à l’hôpital de l’université de Séoul, où l’attendaient des centaines de partisans bouleversés, qui criaient : « Nous t’aimons, Park Won-soon ! »

« Nous prions pour l’âme du défunt et présentons nos plus sincères condoléances aux citoyens », a déclaré le maire adjoint, Seo Jeong-hyup, qui assurera l’intérim jusqu’à l’élection du prochain édile, prévue en avril 2021. Les autorités devaient dresser un autel à la mairie et un deuil de cinq jours sera observé.

M. Park pourrait avoir mis fin à ses jours. Le maire avait annulé ses engagements du 9 juillet « pour raisons de santé ». Sa fille avait signalé sa disparition en fin d’après-midi, ajoutant avoir découvert une lettre « semblable à un testament ».

Son décès suit le dépôt, le 8 juillet, d’une plainte pour harcèlement sexuel par une ancienne secrétaire. D’après l’agence de presse Yonhap, la plaignante accusait l’édile de « contacts physiques » non désirés et de lui avoir adressé depuis 2017 des messages au contenu « inapproprié ». Un reportage à ce sujet devait être diffusé jeudi soir.

Lire aussi En Corée du Sud, le maire de Séoul, porté disparu, a été retrouvé mort

L’annonce de sa mort en relation possible avec des accusations de harcèlement a choqué, M. Park ayant toujours milité pour les droits des femmes. Conformément à la loi, le décès met fin aux poursuites. La mairie n’a pas précisé si elle envisageait une enquête.

Militant pour la démocratie

D’origine modeste, M. Park est né le 26 mars 1956 dans une famille d’agriculteurs de la province du Gyeongsang du Sud. Entré en 1975 à la prestigieuse université de Séoul, il en est expulsé quelques mois plus tard pour sa participation aux manifestations étudiantes dénonçant la dictature de Park Chung-hee (1911-1979). Il passe quatre mois en prison.

Par la suite diplômé d’histoire à l’université Dankook, il devient procureur en 1982 à Daegu, ville du sud-est connue comme un bastion conservateur. Il n’occupe ce poste que deux ans. Reparti à Séoul, il devient avocat et défend des militants de la lutte pour la démocratie, mais aussi des victimes de harcèlement sexuel. En 1994, il aide l’assistante d’un professeur de l’université de Séoul à obtenir des dommages-intérêts. L’enseignant avait refusé de la réembaucher car elle avait refusé ses avances. L’affaire, qui avait mobilisé les mouvements des droits des femmes, fut la première de harcèlement sexuel de l’histoire de la Corée du Sud.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...
Deux femmes se recueillent, vendredi 10 juillet, à l’hôpital de l’université nationale de Séoul, devant le portrait du maire Park Won-soon, quelques heures après l’annonce de sa mort.

Figure progressiste de la politique sud-coréenne, ancien avocat militant des droits humains et considéré comme présidentiable, le maire de Séoul, Park Won-soon, a été retrouvé mort aux premières heures vendredi 10 juillet. Son corps a été découvert dans les bois du mont Bukak, sur les hauteurs du nord de la capitale. Il a été transporté à l’hôpital de l’université de Séoul, où l’attendaient des centaines de partisans bouleversés, qui criaient : « Nous t’aimons, Park Won-soon ! »

« Nous prions pour l’âme du défunt et présentons nos plus sincères condoléances aux citoyens », a déclaré le maire adjoint, Seo Jeong-hyup, qui assurera l’intérim jusqu’à l’élection du prochain édile, prévue en avril 2021. Les autorités devaient dresser un autel à la mairie et un deuil de cinq jours sera observé.

M. Park pourrait avoir mis fin à ses jours. Le maire avait annulé ses engagements du 9 juillet « pour raisons de santé ». Sa fille avait signalé sa disparition en fin d’après-midi, ajoutant avoir découvert une lettre « semblable à un testament ».

Son décès suit le dépôt, le 8 juillet, d’une plainte pour harcèlement sexuel par une ancienne secrétaire. D’après l’agence de presse Yonhap, la plaignante accusait l’édile de « contacts physiques » non désirés et de lui avoir adressé depuis 2017 des messages au contenu « inapproprié ». Un reportage à ce sujet devait être diffusé jeudi soir.

Lire aussi En Corée du Sud, le maire de Séoul, porté disparu, a été retrouvé mort

L’annonce de sa mort en relation possible avec des accusations de harcèlement a choqué, M. Park ayant toujours milité pour les droits des femmes. Conformément à la loi, le décès met fin aux poursuites. La mairie n’a pas précisé si elle envisageait une enquête.

Militant pour la démocratie

D’origine modeste, M. Park est né le 26 mars 1956 dans une famille d’agriculteurs de la province du Gyeongsang du Sud. Entré en 1975 à la prestigieuse université de Séoul, il en est expulsé quelques mois plus tard pour sa participation aux manifestations étudiantes dénonçant la dictature de Park Chung-hee (1911-1979). Il passe quatre mois en prison.

Par la suite diplômé d’histoire à l’université Dankook, il devient procureur en 1982 à Daegu, ville du sud-est connue comme un bastion conservateur. Il n’occupe ce poste que deux ans. Reparti à Séoul, il devient avocat et défend des militants de la lutte pour la démocratie, mais aussi des victimes de harcèlement sexuel. En 1994, il aide l’assistante d’un professeur de l’université de Séoul à obtenir des dommages-intérêts. L’enseignant avait refusé de la réembaucher car elle avait refusé ses avances. L’affaire, qui avait mobilisé les mouvements des droits des femmes, fut la première de harcèlement sexuel de l’histoire de la Corée du Sud.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire