Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le Liban frappé par une autre explosion au dépôt d’armes du Hezbollah
23/09/2020 à 09h30 par La redaction

Le Liban a été frappé par une autre explosion mardi alors qu’une colonne de fumée a éclaté au-dessus d’un dépôt d’armes présumé du Hezbollah avec plusieurs personnes qui auraient été blessées.

Des membres du Hezbollah ont encerclé le site de l’explosion après qu’un incendie se soit déclaré dans le village d’Ain Qana, à 30 miles au sud de Beyrouth, qui a été dévasté par la catastrophe du port le mois dernier.

Des sources de sécurité ont déclaré que l’explosion d’hier avait été causée par une “ erreur technique ” et avait causé plusieurs blessés, bien que les responsables du Hezbollah n’aient confirmé aucune victime.

 

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Le groupe soutenu par l’Iran est lourdement armé, mais son aile politique a été un acteur majeur dans les gouvernements libanais ces dernières années, et les efforts pour se remettre de l’explosion de Beyrouth ont été entravés par l’insistance du Hezbollah à conserver des ministères clés.

Un témoin près du village a déclaré avoir senti le sol trembler, tandis que des images de la télévision libanaise montraient des hommes marchant sur un sol brûlé jonché de débris.

Un responsable du Hezbollah a déclaré que la nature de l’explosion n’était pas encore claire, tandis qu’un responsable de la sécurité libanais a déclaré que l’explosion s’était produite dans un dépôt d’armes.

Une source militaire a déclaré que des informations préliminaires montraient que l’explosion s’était produite dans un «centre du Hezbollah contenant des munitions» à la périphérie du village.

Les habitants soutiennent que les ambulances avaient emporté plusieurs blessés, tandis que l’Agence nationale de presse du Liban a signalé des dégâts matériels limités.

L’ANI a déclaré que l’explosion avait coïncidé avec d’intenses survols israéliens «qui n’ont pas quitté le ciel» au-dessus de la région depuis mardi matin.

L’armée israélienne a refusé de commenter l’explosion d’hier mardi.

La semaine dernière, les États-Unis ont intensifié la pression sur l’Europe pour interdire complètement le Hezbollah en affirmant que le groupe disposait de stocks d’explosifs en Grèce, en Italie et en Espagne.

La réserve d’armes présumée comprenait des fournitures de nitrate d’ammonium, la chimique responsable de la catastrophe de Beyrouth.

Mais la France, l’ancienne puissance coloniale au Liban qui dirige les efforts de reconstruction du pays, a déclaré qu’il n’y avait «rien de tangible pour confirmer une telle allégation».

La France appelle à une réforme après une explosion largement imputée à la corruption et à l’incompétence de la classe dirigeante libanaise.

Le gouvernement a démissionné à la suite de la catastrophe, qui a tué près de 200 personnes, blessé 6 500 autres et détruit d’énormes pans de la ville portuaire.

Une réserve de nitrate d’ammonium qui se trouvait non sécurisée dans un entrepôt a été accusée de l’explosion, bien que l’on ne sache toujours pas ce qui l’a enflammée.

L’explosion a plongé le pays dans sa pire crise depuis la fin de la guerre civile de 1975-1990.

Beyrouth a depuis été frappé par d’autres incendies, dont un qui a endommagé un centre commercial emblématique conçu par l’architecte anglo-irakien Zaha Hadid.

Les autorités libanaises ont rejeté les appels à une enquête étrangère sur l’explosion, favorisant une enquête locale qui a jusqu’à présent a conduit à l’arrestation de 25 personnes.

Les efforts pour former un nouveau gouvernement se sont avérés infructueux jusqu’à présent – le président Michel Aoun avertissant que le pays pourrait aller en «enfer» si aucun nouveau ministère ne prend forme.

Le chef de l’Etat a critiqué le Hezbollah et son collègue du mouvement chiite Amal pour avoir insisté sur le fait qu’ils devraient conserver le ministère des Finances dans tout nouveau gouvernement.

Le Hezbollah est traité comme un groupe terroriste par Washington, mais la France et l’UE font la distinction entre ses ailes armées et élues.

Les États-Unis rejettent cette distinction, avertissant que les armes achetées par l’Iran à la Chine et à la Russie pourraient faire échouer les efforts de réforme de Macron au Liban.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 526 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Guillaume Soro en tournée européenne

15/10/2020

Guillaume Soro...

Le candidat à la présidentielle du 31...
"Ma femme ne sait pas faire l'amour, je suis dépassé"

15/10/2020

« Ma femme...

Faire l’amour n’est pas une science. Selon...
"J'ai couché avec la femme de mon père"

15/10/2020

« J’ai couché...

« J'ai couché avec la femme de mon...
Grand P embrase la toile avec son incroyable anniversaire (Photos)

15/10/2020

Grand P...

Le 11 Octobre dernier, Grand P fêtait...
Togo : les ministres signent un engagement et se font admirer sur la toile

15/10/2020

Togo :...

Le "contrat d'engagement" signé par le gouvernement...
Interview de Koné Dramane, le militaire le plus recherché de Côte d’Ivoire

15/10/2020

Interview de...

Une interview de Koné Dramane, le militaire...
Rwanda: le commerce du cannabis autorisé

15/10/2020

Rwanda: le...

Le commerce du cannabis au Rwanda est...
Togo : Eugène Atigan rend un vibrant hommage à Tony B  Cool

15/10/2020

Togo :...

Eugène Atigan, dans un message laissé sur...
Meghan Markle: voici les raisons de son absence sur les réseaux sociaux

15/10/2020

Meghan Markle:...

Régulièrement critiquée sur les réseaux sociaux, Meghan...
Emma Lohoues remet les internautes à leurs places

15/10/2020

Emma Lohoues...

Emma Lohoues, critiquée pour avoir porté une...
Maryline Kouadio, Miss CI 2020 se fait lyncher après son passage sur une chaîne de télé

15/10/2020

Maryline Kouadio,...

C’est incontestable, la Miss CI 2020 est...
Présidentielle ivoirienne : l’artiste Meiway se dresse une nouvelle fois contre OUATTARA

15/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Frédéric Ehui, plus connu sous son nom...
Querelles politiques : Soro ” arrache ” le groupe parlementaire RACI à Soro Kanigui

15/10/2020

Querelles politiques...

Un autre palier vient d’être franchi dans...
Côte d’Ivoire / Décès de Marcel Zadi Kessy : découvrez qui était l’Homme

15/10/2020

Côte d’Ivoire...

Marcel Zadi Kessy, ancien directeur général du...
Retrait des cartes d’électeur en Côte d’Ivoire / AFFI demande aux militants FPI de se tenir à l’écart

15/10/2020

Retrait des...

Le Président du FPI et son groupe...
Côte d’Ivoire/ A quelques heures de la campagne: KKB pique une crise…

15/10/2020

Côte d’Ivoire/...

Qu’est-il arrivé au candidat indépendant Kouadio Konan...
Présidentielle / Ouattara défie ” ceux qui ne veulent pas aller aux élections… “

15/10/2020

Présidentielle /...

Alassane Ouattara a réuni, le mercredi 14...
Côte d’Ivoire : accusé d’avoir favorisé des activités subversives, le régisseur de la MAMA mis aux arrêts

15/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le weekend dernier, après l’évasion de certains...
Côte d’Ivoire : la Société Générale présente ses résultats du premier semestre 2020

15/10/2020

Côte d’Ivoire...

La Société Générale de Banque de Côte...
Côte d'Ivoire/ Primud: Molare répond à ses détracteurs

14/10/2020

Côte d’Ivoire/...

En Côte d’Ivoire, Primud est l’un des meilleurs festivals...

Le Liban a été frappé par une autre explosion mardi alors qu’une colonne de fumée a éclaté au-dessus d’un dépôt d’armes présumé du Hezbollah avec plusieurs personnes qui auraient été blessées.

Des membres du Hezbollah ont encerclé le site de l’explosion après qu’un incendie se soit déclaré dans le village d’Ain Qana, à 30 miles au sud de Beyrouth, qui a été dévasté par la catastrophe du port le mois dernier.

Des sources de sécurité ont déclaré que l’explosion d’hier avait été causée par une “ erreur technique ” et avait causé plusieurs blessés, bien que les responsables du Hezbollah n’aient confirmé aucune victime.

 

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Le groupe soutenu par l’Iran est lourdement armé, mais son aile politique a été un acteur majeur dans les gouvernements libanais ces dernières années, et les efforts pour se remettre de l’explosion de Beyrouth ont été entravés par l’insistance du Hezbollah à conserver des ministères clés.

Un témoin près du village a déclaré avoir senti le sol trembler, tandis que des images de la télévision libanaise montraient des hommes marchant sur un sol brûlé jonché de débris.

Un responsable du Hezbollah a déclaré que la nature de l’explosion n’était pas encore claire, tandis qu’un responsable de la sécurité libanais a déclaré que l’explosion s’était produite dans un dépôt d’armes.

Une source militaire a déclaré que des informations préliminaires montraient que l’explosion s’était produite dans un «centre du Hezbollah contenant des munitions» à la périphérie du village.

Les habitants soutiennent que les ambulances avaient emporté plusieurs blessés, tandis que l’Agence nationale de presse du Liban a signalé des dégâts matériels limités.

L’ANI a déclaré que l’explosion avait coïncidé avec d’intenses survols israéliens «qui n’ont pas quitté le ciel» au-dessus de la région depuis mardi matin.

L’armée israélienne a refusé de commenter l’explosion d’hier mardi.

La semaine dernière, les États-Unis ont intensifié la pression sur l’Europe pour interdire complètement le Hezbollah en affirmant que le groupe disposait de stocks d’explosifs en Grèce, en Italie et en Espagne.

La réserve d’armes présumée comprenait des fournitures de nitrate d’ammonium, la chimique responsable de la catastrophe de Beyrouth.

Mais la France, l’ancienne puissance coloniale au Liban qui dirige les efforts de reconstruction du pays, a déclaré qu’il n’y avait «rien de tangible pour confirmer une telle allégation».

La France appelle à une réforme après une explosion largement imputée à la corruption et à l’incompétence de la classe dirigeante libanaise.

Le gouvernement a démissionné à la suite de la catastrophe, qui a tué près de 200 personnes, blessé 6 500 autres et détruit d’énormes pans de la ville portuaire.

Une réserve de nitrate d’ammonium qui se trouvait non sécurisée dans un entrepôt a été accusée de l’explosion, bien que l’on ne sache toujours pas ce qui l’a enflammée.

L’explosion a plongé le pays dans sa pire crise depuis la fin de la guerre civile de 1975-1990.

Beyrouth a depuis été frappé par d’autres incendies, dont un qui a endommagé un centre commercial emblématique conçu par l’architecte anglo-irakien Zaha Hadid.

Les autorités libanaises ont rejeté les appels à une enquête étrangère sur l’explosion, favorisant une enquête locale qui a jusqu’à présent a conduit à l’arrestation de 25 personnes.

Les efforts pour former un nouveau gouvernement se sont avérés infructueux jusqu’à présent – le président Michel Aoun avertissant que le pays pourrait aller en «enfer» si aucun nouveau ministère ne prend forme.

Le chef de l’Etat a critiqué le Hezbollah et son collègue du mouvement chiite Amal pour avoir insisté sur le fait qu’ils devraient conserver le ministère des Finances dans tout nouveau gouvernement.

Le Hezbollah est traité comme un groupe terroriste par Washington, mais la France et l’UE font la distinction entre ses ailes armées et élues.

Les États-Unis rejettent cette distinction, avertissant que les armes achetées par l’Iran à la Chine et à la Russie pourraient faire échouer les efforts de réforme de Macron au Liban.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 526 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire