Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec Xinhua) — Le ministère kényan de la Santé a déclaré lundi que huit médecins figuraient parmi les 274 personnes décédées du COVID-19 jusqu’à présent en novembre.

Le ministre kényan de la Santé, Mutahi Kagwe, a indiqué que les autres victimes comprenaient des personnalités politiques et religieuses, des agents de police et des enseignants.

« C’est pourquoi je suis attristé de voir que ce virus continue de nous frapper là où cela fait le plus mal, c’est-à-dire parmi nos travailleurs de santé », a déclaré M. Kagwe lors d’un point presse à Nairobi.

Les travailleurs de santé ont consacré leur vie à sauver celles des patients du COVID-19, a-t-il indiqué.

À lire aussi :
Pape François : « les commérages sont un fléau pire que la Covid-19 »

« Lorsque l’un d’eux perd la vie, nous sommes appauvris en tant que pays, et notre douleur augmente, car cela laisse un vide encore plus grand », a dit M. Kagwe.

Le ministre a appelé ses concitoyens à respecter les mesures de confinement afin d’éviter la propagation du coronavirus dans le pays.

À lire aussi :
Kenya: un lycéen se rend à l’école en hélicoptère (Vidéo)

« Exceptionnellement, être tous soudés signifie se tenir à distance les uns des autres, s’occuper des autres signifie ne pas les toucher, penser aux autres signifie porter un masque en public », a-t-il dit.

Le Kenya compte jusqu’à présent 70.804 cas positifs confirmés depuis l’apparition de cette maladie, sur un total cumulé de 793.026 dépistages effectués dans différents établissements de santé. Fin

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire