Le guinéen Robert Sarah publie un livre controversé sur le célibat des prêtres


Video player

La fragilité du pape émérite Benoît XVI ne l’a pas empêché de prendre la plume pour exhorter le pape François à renoncer à toute idée d’ordonner des hommes mariés prêtres. Le livre, consigné par le très conservateur cardinal Sarah, intitulé Des profondeurs de nos cœurs, publié en France, le 15 janvier, chez Fayard.

Qu’est-ce qui explique cette initiative de Benoît XVI alors qu’il s’était engagé à mener une vie contemplative et à s’abstenir de toute déclaration susceptible de gêner son successeur ?

Les auteurs pensent au prime abord qu’il s’agit d’un sujet grave. “La similitude de nos soucis et la convergence de nos conclusions nous ont décidés à mettre le fruit de notre travail et de notre amitié spirituelle à la disposition de tous les fidèles à l’instar de saint Augustin. En effet, comme lui, nous pouvons affirmer : « Silere non possum ! »Je ne peux pas me taire !”, écrivent les deux ecclésiastiques. “Il est urgent, nécessaire, que tous, évêques, prêtres et laïcs, retrouvent un regard de foi sur l’Église et sur le célibat sacerdotal qui protège son mystère”, affirment-ils.

Ainsi demandent-ils à toute l’Église de ne pas se laisser «“ impressionner ”» par “les mauvais plaidoyers, les mises en scènes théâtrales, les mensonges diaboliques, les erreurs à la mode qui veulent dévaloriser le célibat sacerdotal”.

Le choix de la date de publication n’est pas du tout anodin. Le pape François doit en effet se prononcer prochainement sur l’une des propositions adoptées, au mois d’octobre 2019, lors du synode sur l’Amazonie : ordonner prêtres des diacres, “pouvant avoir une famille constituée et stable pour la célébration des sacrements dans les endroits les plus reculés de la région amazonienne”.

Les deux conservateurs craignent que l’exception amazonienne, si elle est validée par François, ne s’étende à d’autres zones qui manquent de prêtres. L’Église allemande, par exemple, se pose aussi la question et réfléchit à cette même hypothèse.

Ordonner prêtres des diacres ne saurait régler parfaitement le problème du manque de prêtres, mais la portée symbolique d’une telle décision est cependant réelle.

Si le Pape François accepte cette ouverture, il ferait preuve de pragmatisme et démontrerait que l’institution catholique est capable de s’adapter aux réalités pour diffuser plus largement le message de l’Évangile.

Un refus, inversement, de nature à satisfaire la branche la plus conservatrice de l’Église, serait interprété comme un nouveau signe de repli identitaire.

Lire aussi: Angola : voici comment Isabel dos Santos a pillé le pays pour devenir la femme la plus riche d’Afrique-Enquête

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire