Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le gouvernement camerounais prépare une augmentation des salaires des agents publics
19/09/2018 à 09h24 par Sunlight

(Investir au Cameroun) - C’est dans une correspondance d’Elisabeth Huybens, directrice des Opérations de la Banque mondiale au Cameroun, adressée le 14 septembre 2018, au ministre de la Fonction publique, Joseph LE, que l’on apprend que le gouvernement a préparé des textes depuis le 7 août 2018, pour une « valorisation salariale des agents publics ».

Dans sa correspondance, Elisabeth Huybens indique au membre du gouvernement qu’elle a formulé des commentaires sur deux arrêtés : notamment, « l’arrêté relatif à la création des comités et groupes de travail et l’arrêté portant création, organisation et fonctionnement du comité interministériel chargé de la valorisation salariale des agents publics ».

« Nous souhaiterions recevoir les arrêtés signés reflétant l’esprit des actions préalables du Dpo2 [Développement pour la consolidation budgétaire et la croissance inclusive de la Banque mondiale] au plus tard le 30 septembre 2018.», écrit Mme Huybens. Elle invite le ministre de la Fonction publique à prendre des dispositions afin de faire signer ces arrêtés par le Premier ministre.

L’intervention de la Banque mondiale peut se comprendre à l’aune d’une «Revue des dépenses publiques» au Cameroun, présentée aux partenaires financiers et techniques du pays, le 25 mai 2018 à Yaoundé. A cette occasion, l’institution de Bretton Woods a fait remarquer que «le niveau relativement bas de la masse salariale formelle» au sein de l’administration publique camerounaise, «masque l’existence d’un  système de rémunération non salarial discrétionnaire».

Ces «avantages informels limités à une portion réduite des agents publics», sont largement supérieurs aux salaires de base pratiqués dans la Fonction publique. Comme illustration, la Banque mondiale a pris le cas d’un fonctionnaire de catégorie A2 qui perçoit un salaire de base maximum de 350 000 FCFA par mois, contre un peu plus de 200 000 FCFA par mois pour son collègue de la catégorie B2. Entre temps, le membre d’un comité technique, lui, peut percevoir entre 150 000 FCFA  et 300 000 FCFA d’indemnité de session par jour. Le membre du Conseil d’administration d’une entreprise publique, quant à lui, peut percevoir jusqu’à 550 000 FCFA au titre de l’indemnité journalière de session.

Il est donc question actuellement pour le gouvernement camerounais de réformer le système de rémunération des agents publics. Mais, la Banque mondiale exige de corriger les disparités dans les rémunérations au sein de l'administration. L’institution financière exige également aux autorités, de réguler le fonctionnement des comités qui ne sont pas souvent pressés dans la conduite de leurs missions.

Car, plus un comité a une durée de vie longue, mieux les membres qui le composent amassent des indemnités de session.

Sylvain Andzongo 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 544 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

URGENT! COMMUNIQUÉ DES CANDIDATS  SUITE À LA DÉCLARATION DE LA MISSION DE LA CEDEAO

20/10/2020

URGENT! COMMUNIQUÉ...

  Henri Konan Bédié et Pascal Affi...
« Alpha Condé n’a jamais été professeur ! C’était un buveur de whisky »

20/10/2020

« Alpha Condé...

Alpha Condé n’a jamais été professeur. En...
Mali : Robert Dussey transmet un message de Faure Gnassingbé à Bah N’daw

20/10/2020

Mali :...

  Quelques semaines après la nomination d’un...
Samuel Eto'o tacle violemment France Football

20/10/2020

Samuel Eto’o...

Samuel Eto'o tacle violemment le magazine  France...
RHDP : Cette grosse faute détectée dans un de ses tweets

20/10/2020

RHDP : Cette...

Une grosse faute a été détectée dans...
Insolite : un vaudou devant l’ambassade du Togo à Paris (photo)

20/10/2020

Insolite :...

Dans la matinée de ce dimanche 18...
Patokh Chodiev: comment un milliardaire a réussi

20/10/2020

Patokh Chodiev:...

Toute personne ayant eu du succès voit...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020: voici ce que la mission de la CEDEAO recommande à l’opposition

20/10/2020

Côte d’Ivoire...

Une mission est arrivée ce dimanche 18...
Campagne / Ouattara se moque de Bédié et Affi : ” Ils n’ont pas d’argent…”

20/10/2020

Campagne /...

Le candidat Alassane Ouattara a raillé ses...
Violences contre le 3e mandat / Soro en colère : ” ADO assassine les Ivoiriens…”

20/10/2020

Violences contre...

Le Président de Générations et peuples Solidaires...
Présidentielle en Guinée / L’opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

20/10/2020

Présidentielle en...

L’opposant guinéen vient contre toute attente de...
Insolite : trois soleils aperçus à Mohe en Chine

20/10/2020

Insolite :...

Les phénomènes terrestres ne finiront pas d’étonner...
Tensions en Côte d’Ivoire / Des véhicules de transport incendiés à Yopougon

20/10/2020

Tensions en...

Des minicars de transport communément appelés “Gbaka...
Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....
Présidentielle en Guinée : Les résultats non-proclamés installent un bras de fer

19/10/2020

Présidentielle en...

A peine le premier tour de la...

(Investir au Cameroun) - C’est dans une correspondance d’Elisabeth Huybens, directrice des Opérations de la Banque mondiale au Cameroun, adressée le 14 septembre 2018, au ministre de la Fonction publique, Joseph LE, que l’on apprend que le gouvernement a préparé des textes depuis le 7 août 2018, pour une « valorisation salariale des agents publics ».

Dans sa correspondance, Elisabeth Huybens indique au membre du gouvernement qu’elle a formulé des commentaires sur deux arrêtés : notamment, « l’arrêté relatif à la création des comités et groupes de travail et l’arrêté portant création, organisation et fonctionnement du comité interministériel chargé de la valorisation salariale des agents publics ».

« Nous souhaiterions recevoir les arrêtés signés reflétant l’esprit des actions préalables du Dpo2 [Développement pour la consolidation budgétaire et la croissance inclusive de la Banque mondiale] au plus tard le 30 septembre 2018.», écrit Mme Huybens. Elle invite le ministre de la Fonction publique à prendre des dispositions afin de faire signer ces arrêtés par le Premier ministre.

L’intervention de la Banque mondiale peut se comprendre à l’aune d’une «Revue des dépenses publiques» au Cameroun, présentée aux partenaires financiers et techniques du pays, le 25 mai 2018 à Yaoundé. A cette occasion, l’institution de Bretton Woods a fait remarquer que «le niveau relativement bas de la masse salariale formelle» au sein de l’administration publique camerounaise, «masque l’existence d’un  système de rémunération non salarial discrétionnaire».

Ces «avantages informels limités à une portion réduite des agents publics», sont largement supérieurs aux salaires de base pratiqués dans la Fonction publique. Comme illustration, la Banque mondiale a pris le cas d’un fonctionnaire de catégorie A2 qui perçoit un salaire de base maximum de 350 000 FCFA par mois, contre un peu plus de 200 000 FCFA par mois pour son collègue de la catégorie B2. Entre temps, le membre d’un comité technique, lui, peut percevoir entre 150 000 FCFA  et 300 000 FCFA d’indemnité de session par jour. Le membre du Conseil d’administration d’une entreprise publique, quant à lui, peut percevoir jusqu’à 550 000 FCFA au titre de l’indemnité journalière de session.

Il est donc question actuellement pour le gouvernement camerounais de réformer le système de rémunération des agents publics. Mais, la Banque mondiale exige de corriger les disparités dans les rémunérations au sein de l'administration. L’institution financière exige également aux autorités, de réguler le fonctionnement des comités qui ne sont pas souvent pressés dans la conduite de leurs missions.

Car, plus un comité a une durée de vie longue, mieux les membres qui le composent amassent des indemnités de session.

Sylvain Andzongo 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 544 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire