Emploi/Concours Sénégal

le GBM recrute 01 Économiste de l’énergie

Publié par La redaction

le GBM recrute 01 Économiste de l’énergie

Salaire/ mois
LocalisationDakar / Sénégal
Expiration04 Avril 2019
Description de l’offre

Économiste de l’énergie
Emploi #: req2363
Organisation: Banque mondiale
Secteur: Énergie
Qualité: GF
Durée du terme: 2 ans 0 mois
Type de recrutement: Recrutement local
Emplacement: Dakar, Sénégal
Langue (s) requise (s): Français anglais
Langue (s) préférée (s):
Date de clôture: 04/04/2019 (MM / JJ / AAAA) à 23h59 UTC

La description

Fondé en 1944, le GBM est l’une des plus grandes sources de financement et de connaissances au monde pour les solutions de développement. Au cours de l’exercice 2018, le GBM a engagé 67 milliards USD de prêts, dons, participations et garanties à ses membres et aux entreprises privées, dont 24 milliards USD de financement concessionnel à ses membres les plus pauvres. Il est régi par 188 pays membres et fournit des services sur 120 bureaux de plus de 16 000 personnes réparties dans le monde.

Contexte / Description générale:
Plus de 1,2 milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité dans le monde, la plupart d’entre elles concentrées dans une douzaine de pays d’Afrique et d’Asie. 2,8 milliards supplémentaires utilisent du bois ou une autre biomasse pour la cuisson et le chauffage, entraînant une pollution de l’air intérieur et extérieur imputable à 4,3 millions de décès par an. Il est essentiel de fournir une électricité fiable aux populations non desservies et insuffisamment desservies pour éliminer la pauvreté extrême et créer une prospérité partagée. Le Groupe de la Banque mondiale appuie l’initiative Énergie durable pour tous et s’engage à réaliser ses trois objectifs d’ici 2030: i) l’accès universel à l’électricité et aux combustibles de cuisson propres; ii) doubler la part de l’énergie mondiale fournie par des sources renouvelables de 18% à 36%, et iii) doubler le taux d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Environ 3,5 milliards de personnes vivent dans des pays riches en pétrole, en gaz ou en minerais. Un grand nombre de ces pays souffrent de pauvreté, de corruption et de conflits résultant d’une gouvernance faible. Trop souvent, les ressources minérales, pétrolières et gazières sont devenues une source de conflit plutôt que d’opportunité. Les ressources minérales non renouvelables jouent un rôle dominant dans 81 pays, représentant ensemble un quart du PIB mondial, la moitié de la population mondiale et près de 70% des personnes vivant dans l’extrême pauvreté. L’Afrique possède environ 30% des réserves minérales mondiales, 10% du pétrole mondial et 8% du gaz naturel mondial.

Le groupe de la Banque mondiale regroupe plus de 300 professionnels, un programme de prêts de l’ordre de 5 à 7 milliards USD par an, un portefeuille actif de quelque 40 milliards USD et un riche programme de conseil et de Travail analytique. Le GP EEX est axé sur: la fourniture d’une énergie abordable, fiable et durable pour répondre aux besoins des économies en croissance rapide et pour garantir l’accès universel aux services énergétiques modernes pour les habitants des pays clients; et renforcer les cadres politiques et institutionnels afin de promouvoir une croissance transparente et équitable des secteurs de l’extraction au profit de l’intérêt public. L’accent est mis sur la mobilisation des ressources du secteur privé et la catalyse de financements provenant de sources commerciales et autres de développement et de financements liés au climat.

Le Programme Énergie pour l’Afrique est en pleine expansion et couvre les réformes (gouvernance sectorielle et des entreprises, sécurité énergétique et environnement, commerce régional de l’énergie, partenariats public-privé, efficacité énergétique, etc.) et soutien à l’investissement dans la production d’énergie, le transport et la distribution de gaz. , services énergétiques ruraux, développement des énergies renouvelables, initiatives à faible émission de carbone et respectueuses du climat. Le portefeuille actuel du groupe Africa Energy représente plus de 12 milliards de dollars américains, assortis de garanties supplémentaires de 1,8 milliard de dollars. Les nouveaux prêts représentent environ 2 milliards USD par an, avec une part croissante des énergies renouvelables et des activités régionales. Le programme Afrique pour l’énergie de la Banque utilise divers instruments, notamment le financement de projets d’investissement, des garanties pour des partenariats public-privé, le financement de politiques de développement et un programme axé sur les résultats. En outre,

Le groupe du secteur de l’énergie en Afrique comprend quatre unités: Les unités (i) d’Afrique orientale et australe (ii) d’Afrique francophone (iii) d’Afrique centrale et anglophone d’Afrique de l’Ouest et (iv) d’Afrique centrale et australe. Chacune des quatre unités est gérée par un responsable de la pratique. Les quatre unités réunies emploient plus de 90 personnes, dont 30 dans divers bureaux extérieurs et plus de la moitié des activités opérationnelles et consultatives sont gérées et dirigées par du personnel sur le terrain. L’Unité Afrique francophone (GEE07) recherche un économiste de l’énergie expérimenté pour contribuer au portefeuille d’activités de prêt et hors prêt de l’unité, ainsi que des équipes de soutien pour le développement de l’accès à l’énergie, y compris les technologies réseau et hors réseau en Afrique subsaharienne.

La Banque s’occupe de tous les aspects du secteur de l’électricité – production, transport, distribution, électrification rurale et hors réseau – par le biais d’un appui au financement des investissements, d’une assistance technique et de garanties. Aider le gouvernement à réformer les politiques pour attirer les investissements dans la production et les énergies renouvelables, ainsi que la promotion du commerce régional de l’énergie dans les pools énergétiques d’Afrique centrale, orientale, australe et occidentale, moderniser le réseau électrique pour répondre aux besoins d’une économie moderne et accroître l’énergie l’accès figurent parmi les domaines clés de l’engagement accru de la Banque dans le secteur.

Remarque: si le candidat sélectionné est un membre du personnel actuel du Groupe de la Banque ayant un poste régulier ou à durée indéterminée, il conservera son poste régulier ou à durée indéterminée. Tous les autres se verront proposer un mandat de deux ans.

Fonctions et responsabilités:
GEE07 recherche un économiste de l’énergie basé à Dakar, au Sénégal, pour appuyer les travaux stratégiques, consultatifs et opérationnels de l’unité. Plus précisément, le titulaire s’engagera dans des travaux d’analyse et des opérations d’investissement dans divers pays d’Afrique subsaharienne, notamment sous la forme d’instruments d’appui visant un ou plusieurs des objectifs suivants: promouvoir le passage à une énergie propre, s’attaquer à la viabilité financière du secteur de l’énergie et élargir l’accès à l’électricité.

Les responsabilités du candidat sélectionné comprendront:

• Diriger ou contribuer aux travaux analytiques concernant: le passage à une énergie propre, l’élaboration de stratégies pour atteindre la viabilité financière et accroître l’accès à l’énergie de manière durable en Afrique subsaharienne;
• Dans le cadre des équipes de projet, préparer, évaluer, négocier et superviser les opérations d’investissement dans le secteur de l’énergie;
• Soutenir les équipes sur les questions énergétiques stratégiques et la mise en œuvre du programme d’accès de la sous-région, y compris les efforts visant à maximiser le financement du développement, et accroître la participation du secteur privé dans le secteur de l’énergie;
• Participer activement à la supervision des programmes de pays sur l’énergie soutenus par la Banque mondiale dans la région dans le but d’améliorer la qualité et de mieux cibler les populations pauvres et d’accélérer leur mise en œuvre;
• Contribuer au développement des affaires dans certains pays;
• Développer et entretenir des relations étroites avec les parties prenantes publiques et privées locales, soutenir le dialogue politique et se tenir au courant de l’évolution du secteur de l’énergie.
Les critères de sélection
• Diplôme de maîtrise en ingénierie, en planification énergétique, en finance, en économie, en administration des affaires ou dans une discipline équivalente;
• Au moins cinq années d’expérience pertinente dans le secteur de l’énergie et aptitude démontrée à aborder de manière crédible diverses questions relatives au secteur de l’énergie dans les pays en développement;
• Expérience opérationnelle de l’accès à l’énergie, avec une bonne compréhension de l’accès au réseau et hors réseau, ainsi que des progrès technologiques et des modèles commerciaux récents;
• Expérience directe dans au moins un des domaines suivants: technologies du secteur de l’énergie, réglementation de la politique et des tarifs énergétiques, électrification des zones rurales, analyse financière des services publics et / ou réforme de ces services; Plus précisément, une connaissance des analyses financières / évaluations de la performance financière des services publics et la capacité à élaborer des solutions (plans de redressement financier, restructuration de la dette des services publics, amélioration de la perception des paiements, méthodologie et ajustement des tarifs, amélioration de la performance opérationnelle, etc.) sont hautement souhaitables;
• Une expérience opérationnelle de la Banque, en particulier dans le cadre de projets d’accès à l’énergie, est hautement souhaitable;
• Une expérience pratique de la gestion de projet, une capacité à gérer efficacement de nombreuses activités simultanément, un flair pour la résolution de problèmes et une capacité à naviguer de manière autonome dans des environnements bureaucratiques complexes;
• Excellentes aptitudes en relations interpersonnelles et aptitude confirmée à établir de solides partenariats avec les clients, les différents intervenants et collègues, à travers les unités et les départements, dans un environnement multiculturel avec des équipes virtuelles situées dans différents pays;
• Une expérience professionnelle en Afrique subsaharienne serait un avantage;
• De bonnes compétences en communication écrite et orale en anglais et en français sont essentielles
• Capacité à communiquer des problèmes complexes en termes simples et à engager un dialogue fondé sur des preuves avec les clients;

Compétences
• Connaissance et expérience dans le domaine du développement – Comprend le processus d’élaboration des politiques; distille les recommandations / leçons pertinentes sur le plan opérationnel pour les clients.
• Compétences en matière de dialogue politique – Identifie et évalue les questions politiques et joue un rôle actif dans le dialogue avec le gouvernement et / ou les autres parties prenantes.
• Compétences d’intégration – Travailler pour développer une vision intégrée de toutes les facettes du secteur actuel.
• Technologies du secteur de l’énergie – Expérience directe de la profondeur dans au moins un domaine: hydrocarbures, production, transport et distribution d’électricité, énergies renouvelables, efficacité énergétique, stratégies à faible émission de carbone, etc.
• Politique, stratégie et institutions énergétiques – Familiarité avec les politiques, stratégies, institutions et réglementations énergétiques.
• Diriger et innover – Développe des solutions innovantes.
• Fournir des résultats pour les clients – Répond de manière proactive aux besoins déclarés et non déclarés du client.
• Collaborer au sein d’équipes et au-delà des frontières – Collabore à travers les frontières, donne sa propre perspective et reçoit volontiers diverses perspectives.
• Créer, appliquer et partager des connaissances – Applique les connaissances sur l’ensemble du GBM afin de renforcer les solutions pour les clients internes et / ou externes.
• Prenez des décisions éclairées – Interprète un large éventail d’informations et vous encourage à aller de l’avant

Le Groupe de la Banque mondiale valorise la diversité et encourage tous les candidats qualifiés ressortissants des pays membres du Groupe à poser leur candidature, sans distinction de sexe, d’identité de genre, de religion, de race, d’ethnie, d’orientation sexuelle ou de handicap. Les ressortissants d’Afrique subsaharienne, des Caraïbes et les candidates sont vivement encouragés à postuler.

Coordonnées du recruteur pour cette offre

Postuler en ligne à cette offre :

https://worldbankgroup.csod.com/ats/careersite/JobDetails.aspx?id=2363&site=1&site=1#utm_source=unjobs&utm_medium=more_info

Lâchez commentaire sur Doingbuzz

Commentaires

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :#doingbuzz

Intégrez les groupes Whatsapp ci-dessous selon vos pays de résidence pour recevoir en instantané toutes les offres d'emploi proches de chez vous.

- Bénin - Niger - Sénégal - Togo - Côte d'Ivoire - Cameroun -Pour les autres pays NB:Ces offres peuvent être bien utiles pour vous mais aussi pour vos proches donc n'hésitez pas à les partager aussi autour de vous.
Vous aimez? Soyez pas avares, Faites découvrir à vos amis! !

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

>