Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le deuxième rendez vous avec une femme : Le comprendre, le gérer et le réussir !
03/05/2020 à 11h52 par La redaction

Si la méthode pour obtenir un second rendez-vous reste très similaire à celle utilisée pour obtenir le premier (originalité, prévenance, légèreté, humour…), ce dernier est une marque d’un désir profond de matérialiser une nouvelle étape dans la relation.

Rares sont les femmes qui accepteront de vous revoir si elles ne sont pas attirées par vous et qu’elles ne s’imaginent pas entretenir un lien sentimental.

À ce titre, il est alors recommandé de rassembler tous les éléments possibles afin de faire de la sexualisation le symbole de cette deuxième rencontre.

Comment proposer un Plan Cul à une fille… sans être rejeté ! (3 phrases magiques)

Deuxième rendez-vous avec une femme : Faisons une petite folie ?

Pourquoi alors ne pas carrément inviter votre interlocutrice à venir partager un repas chez vous ? Vous ferez la cuisine vous-même, bien entendu, ce qui justifiera sa venue.

Voilà l’opportunité de montrer vos talents cachés, mais aussi de rompre avec la traditionnelle vision de l’homme machiste déconnecté des tâches quotidiennes. Comme lors de votre première rencontre, c’est par téléphone que vous fixerez le rendez-vous :

« Hello Clothilde ! J’ai décidé de te faire une petite surprise. Je vais te montrer qu’un homme peut aussi cuisiner et prendre soin de son intérieur. Il me reste à choisir laquelle de mes succulentes spécialités je vais te faire découvrir. Y-a-t-il des aliments auxquels tu sois allergique ou que tu n’aimes pas ? ».

Voilà une charmante attention qui prouve votre désir d’une part de prendre soin de votre hôte, mais aussi, d’autre part, de l’amener à relativiser la pression liée à une situation engendrant un rapprochement à votre domicile.

Et puis concrètement, vous ne lancez pas la nouvelle comme s’il s’agissait d’un traquenard. Vous ne dites pas « viens chez moi », vous le sous-entendez, ce qui comme d’habitude, laisse la place à l’acceptation.

Dans l’exemple cité, le focus se porte sur le choix des aliments, ce qui engendre une réflexion qui s’éloigne quelque peu du véritable obstacle : celui de venir vous voir, sur votre territoire, dans votre antre.

Si Clothilde n’est pas stupide, ce genre d’interrogations permet malgré tout de dévier son attention. Bien évidemment, elle comprendra rapidement que rapprochement il y aura, mais cela reste sous-jacent. Bien plus efficace qu’une invitation du type :

« Si tu ne fais rien vendredi, tu peux venir chez moi, je te ferais à manger ». Vous voyez la différence ?

Le résultat est le même, mais la pression est ici ouvertement présentée. Clothilde réfléchirait en priorité sur le bien-fondé ou non de sa décision de venir chez vous, alors que dans le cas précédent, c’est déjà moins vrai, du moins, moins direct.

Stimuler le côté sentimental

L’objectif est évidemment, lors d’un deuxième rendez-vous, de stimuler le côté sentimental plutôt que la découverte d’affinités, qui elles, ont été mises en valeur depuis votre rencontre.

Si vous ne voulez pas tomber dans la friendzone, ce deuxième rendez-vous est d’une importance capitale. Vous devez faire comprendre à Clothilde que vous attendez quelque chose de plus, que vous voulez vraiment la séduire et non compter parmi ses connaissances ou ses amis.

Si Clothilde refuse, il faudra commencer à vous demander si elle ne joue pas un peu avec vous, ou s’il n’est pas un peu trop précieuse, voire méfiante. Pourquoi accepter des rendez-vous et tout l’aspect séduisant qui va avec (flirt, échanges…) pour vous faire mariner ensuite ?

Attendre, c’est compréhensible, mais si les choses n’évoluent pas, la stagnation est néfaste, et ne pourra que détruire les sentiments qui commencent à se développer entre vous.

Vous pouvez voir dans l’acquisition de ce second rendez-vous, un moment clé, une épreuve qui jugera de la pertinence ou non de continuer vos efforts.

Quoi qu’il en soit donc, et si ce n’est pas votre interlocutrice qui vous propose de vous déplacer pour venir boire un verre à son domicile (ce qui est tout à fait imaginable), vous essaierez donc de lui faire accepter ce second rendez-vous chez vous.

À partir de là, la préparation sera quasiment identique à celle précitée, à l’exception des tâches supplémentaires à accomplir.

Petit tour d’horizon, d’ailleurs, des impératifs de cette rencontre sur vos terres :

Une cuisine simple et zen : ne vous prenez pas non plus la tête. Cherchez des recettes sur le Net que vous serez certain de réussir.

Optez pour quelque chose de pas trop lourd (les femmes ont très souvent une relation conflictuelle avec la nourriture et leur poids), composé d’ingrédients frais.

Le souci du détail : votre table sera joliment dressée. Serviettes et nappe de couleur sont de sortie, tout comme les bougies, et les différents vins qui peuvent se marier parfaitement avec vos plats.

L’ambiance sera travaillée grâce à une petite musique d’ambiance sympathique et par exemple, des bâtons d’encens qui auront brûlé avant l’arrivée de votre cible.

La propreté, un must : si vous voulez conclure, il va falloir que l’ordre et l’hygiène soient au rendez-vous. Changez vos draps, faites le ménage à fond, aérez. Ça doit briller et sentir bon. Une femme ne couchera pas avec vous si vous vivez dans un taudis. Point barre.

Un brin de malice : après le repas, vous devrez emmener votre cible dans votre chambre à coucher. Tout un tas d’excuses pourront être trouvées (regarder un film, des photos d’enfance, écouter de la musique…).

N’oubliez pas que la scène du crime doit être prête : vos préservatifs seront dissimulés, mais à portée de main, pour ne pas briser la magie du moment lorsque vous l’embrasserez, ferez monter la tension sexuelle et que Clothilde finira par se jeter sur vous (sous votre oreiller, dans la table de nuit…)

Ah tiens on sonne à la porte… C’est le moment pour moi de vous laisser gérer la situation ! Bonne chance, et surtout, bonne bourre !

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Si la méthode pour obtenir un second rendez-vous reste très similaire à celle utilisée pour obtenir le premier (originalité, prévenance, légèreté, humour…), ce dernier est une marque d’un désir profond de matérialiser une nouvelle étape dans la relation.

Rares sont les femmes qui accepteront de vous revoir si elles ne sont pas attirées par vous et qu’elles ne s’imaginent pas entretenir un lien sentimental.

À ce titre, il est alors recommandé de rassembler tous les éléments possibles afin de faire de la sexualisation le symbole de cette deuxième rencontre.

Comment proposer un Plan Cul à une fille… sans être rejeté ! (3 phrases magiques)

Deuxième rendez-vous avec une femme : Faisons une petite folie ?

Pourquoi alors ne pas carrément inviter votre interlocutrice à venir partager un repas chez vous ? Vous ferez la cuisine vous-même, bien entendu, ce qui justifiera sa venue.

Voilà l’opportunité de montrer vos talents cachés, mais aussi de rompre avec la traditionnelle vision de l’homme machiste déconnecté des tâches quotidiennes. Comme lors de votre première rencontre, c’est par téléphone que vous fixerez le rendez-vous :

« Hello Clothilde ! J’ai décidé de te faire une petite surprise. Je vais te montrer qu’un homme peut aussi cuisiner et prendre soin de son intérieur. Il me reste à choisir laquelle de mes succulentes spécialités je vais te faire découvrir. Y-a-t-il des aliments auxquels tu sois allergique ou que tu n’aimes pas ? ».

Voilà une charmante attention qui prouve votre désir d’une part de prendre soin de votre hôte, mais aussi, d’autre part, de l’amener à relativiser la pression liée à une situation engendrant un rapprochement à votre domicile.

Et puis concrètement, vous ne lancez pas la nouvelle comme s’il s’agissait d’un traquenard. Vous ne dites pas « viens chez moi », vous le sous-entendez, ce qui comme d’habitude, laisse la place à l’acceptation.

Dans l’exemple cité, le focus se porte sur le choix des aliments, ce qui engendre une réflexion qui s’éloigne quelque peu du véritable obstacle : celui de venir vous voir, sur votre territoire, dans votre antre.

Si Clothilde n’est pas stupide, ce genre d’interrogations permet malgré tout de dévier son attention. Bien évidemment, elle comprendra rapidement que rapprochement il y aura, mais cela reste sous-jacent. Bien plus efficace qu’une invitation du type :

« Si tu ne fais rien vendredi, tu peux venir chez moi, je te ferais à manger ». Vous voyez la différence ?

Le résultat est le même, mais la pression est ici ouvertement présentée. Clothilde réfléchirait en priorité sur le bien-fondé ou non de sa décision de venir chez vous, alors que dans le cas précédent, c’est déjà moins vrai, du moins, moins direct.

Stimuler le côté sentimental

L’objectif est évidemment, lors d’un deuxième rendez-vous, de stimuler le côté sentimental plutôt que la découverte d’affinités, qui elles, ont été mises en valeur depuis votre rencontre.

Si vous ne voulez pas tomber dans la friendzone, ce deuxième rendez-vous est d’une importance capitale. Vous devez faire comprendre à Clothilde que vous attendez quelque chose de plus, que vous voulez vraiment la séduire et non compter parmi ses connaissances ou ses amis.

Si Clothilde refuse, il faudra commencer à vous demander si elle ne joue pas un peu avec vous, ou s’il n’est pas un peu trop précieuse, voire méfiante. Pourquoi accepter des rendez-vous et tout l’aspect séduisant qui va avec (flirt, échanges…) pour vous faire mariner ensuite ?

Attendre, c’est compréhensible, mais si les choses n’évoluent pas, la stagnation est néfaste, et ne pourra que détruire les sentiments qui commencent à se développer entre vous.

Vous pouvez voir dans l’acquisition de ce second rendez-vous, un moment clé, une épreuve qui jugera de la pertinence ou non de continuer vos efforts.

Quoi qu’il en soit donc, et si ce n’est pas votre interlocutrice qui vous propose de vous déplacer pour venir boire un verre à son domicile (ce qui est tout à fait imaginable), vous essaierez donc de lui faire accepter ce second rendez-vous chez vous.

À partir de là, la préparation sera quasiment identique à celle précitée, à l’exception des tâches supplémentaires à accomplir.

Petit tour d’horizon, d’ailleurs, des impératifs de cette rencontre sur vos terres :

Une cuisine simple et zen : ne vous prenez pas non plus la tête. Cherchez des recettes sur le Net que vous serez certain de réussir.

Optez pour quelque chose de pas trop lourd (les femmes ont très souvent une relation conflictuelle avec la nourriture et leur poids), composé d’ingrédients frais.

Le souci du détail : votre table sera joliment dressée. Serviettes et nappe de couleur sont de sortie, tout comme les bougies, et les différents vins qui peuvent se marier parfaitement avec vos plats.

L’ambiance sera travaillée grâce à une petite musique d’ambiance sympathique et par exemple, des bâtons d’encens qui auront brûlé avant l’arrivée de votre cible.

La propreté, un must : si vous voulez conclure, il va falloir que l’ordre et l’hygiène soient au rendez-vous. Changez vos draps, faites le ménage à fond, aérez. Ça doit briller et sentir bon. Une femme ne couchera pas avec vous si vous vivez dans un taudis. Point barre.

Un brin de malice : après le repas, vous devrez emmener votre cible dans votre chambre à coucher. Tout un tas d’excuses pourront être trouvées (regarder un film, des photos d’enfance, écouter de la musique…).

N’oubliez pas que la scène du crime doit être prête : vos préservatifs seront dissimulés, mais à portée de main, pour ne pas briser la magie du moment lorsque vous l’embrasserez, ferez monter la tension sexuelle et que Clothilde finira par se jeter sur vous (sous votre oreiller, dans la table de nuit…)

Ah tiens on sonne à la porte… C’est le moment pour moi de vous laisser gérer la situation ! Bonne chance, et surtout, bonne bourre !

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire