Le cunnilingus et la fellation très nocifs pour la chance et l’aura ?


Video player

 

Le plaisir sexuel est une quête sans fin qui implique plusieurs pratiques. Si rien n’est vraiment tabou sous d’autres cieux, certaines de ces pratiques n’ont pas vraiment bonne réputation en Afrique. Les avis sur ces sujets sont toujours partagés entre la jeune génération ignorante des us et coutumes et l’ancienne qui leur est toujours fidèle.

Au rang de ces pratiques s3xuelles auxquelles s’adonnent les jeunes africains, on peut citer le cunnilingus et la fellation. Les deux font partie des préliminaires d’un acte s3xuel et impliquent l’excitation de sa ou son partenaire avec des coups de langue appliqués sur les parties intimes. On ne va pas non plus donner des cours de s3xualité dans cet article. La pornographie qui est devenue banale de nos jours en montre déjà assez.

Si les anciens s’insurgent contre le cunnilingus et la fellation, c’est surtout parceque ces pratiques ne sont pas sans conséquences. Elles ne sont pas toujours physiques mais plutôt spirituelles. À la recherche du plaisir, le karma et l’aura peuvent prendre des coups. Une succession d’événements malencontreux ou encore des effets que la victime ne peut pas forcément mesurer avec son esprit ni ses yeux. Une Tout est une question de tradition et on sait tous que l’Afrique en possède un rayon.

Aussi, les parties génitales et surtout celle de la femme sont considérées comme des endroits sacrés sur le corps. Et donc, un contact avec ces terres sacrées et la bouche est perçu comme un sacrilège. La légende sur la femme africaine qui peut maudire avec ses parties génitales vient un peu renforcer la position des anciennes générations. Le débat est loin d’être clos mais on peut retenir tout simplement des conseils et témoignages des anciens que la débauche à un prix et il est spirituel.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire