People

Le coup de gueule de Koffi Olomidé après l’affaire Nicky Barcelone-Fally Ipupa

Le coup de gueule Koffi Olomidéaffaire Nicky BarceloneFally Ipupa

Même s’il demeure incontestablement l’un des meilleurs chanteurs congolais de tous les temps et même sur le continent africain, le « Grand Mopao » semble ne pas occuper la place qu’il mérite dans son pays, la République Démocratique du Congo. Koffi Olomidé a donc poussé un coup de gueule et a eu des mots justes pour inviter le gouvernement de son pays à honorer sa carrière.

La légende de la rumba congolaise, Koffi Olomidé, a dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas au sujet de sa personne, lors d’une émission sur la chaîne YouTube la Voix du peuple. Koffi Olomidé a en effet indiqué qu’avec son répertoire musical, il devrait être considéré comme « une institution » de la République Démocratique du Congo. Le chanteur a mis en avant les différents trophées qu’il a glanés çà et là durant sa carrière de musicien. « Je suis une personne que l’État congolais devrait considérer comme une institution du pays avec mon art, mes chansons et trophées », a-t-il dit.

À lire aussi :   Ichabatou Gnongbo Tchoro fait une mise au point dans l'affaire des 15 Millions

« Je mérite quand même du respect. Je suis le seul artiste congolais qui a gagné 4 Kora en un jour, en 2002, et l’ancien chef de l’État, Joseph Kabila, a délégué ses proches pour qu’on lui ramène un de mes trophées », a révélé Koffi Olomidé, qui s’impatiente de la reconnaissance des autorités congolaises de Kinshasa.

Cette réaction de la légende de la rumba congolaise Koffi Olomidé, est consécutive aux critiques et attaques qu’il reçoit depuis l’éclatement de l’affaire Nicky Menga alias Nicky Barcelone, ex-femme de son ancien protégé Fally Ipupa. Un dossier qui crée le buzz sur les réseaux sociaux.

À lire aussi :   Côte d’Ivoire-Affaire Une juge braquée dans son bureau/ Tout savoir sur le » Prison Break » de Bouaké

Aujourd’hui, Koffi Olomidé est un artiste de dimension interplanétaire, mais qui a connu le début de notoriété en 1977 avec « Synza » chanté en trio avec Papa Wemba et King Kester Emeneya. Mais, c’est dans les années 80 qu’il va connaître une vraie ascension dans sa carrière musicale, avec son orchestre Quartier Latin International.

Au total, Koffi Olomidé a enregistré 28 albums studio dont 7 signés avec le Quartier Latin, un en collaboration avec Papa Wemba et 18 albums live pour un total de plus de 300 chansons. Son travail lui vaudra 7 Kora Awards dont 4 durant l’édition de 2002 grâce à son album Effrakata. Suffisant pour mériter une reconnaissance, à sa juste dimension, dans son pays.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire