Le corps du chef d’État islamique immergé en mer


Video player

Mort « comme un chien », selon les mots rigoureusement choisis par Donald Trump, le chef de l’État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, n’aura logiquement pas le droit à la sépulture.

Sa dépouille, ou ce qu’il en reste a été immergé en mer, a annoncé lundi un responsable du Pentagone.

S’exprimant sous le sceau de l’anonymat, ce haut gradé n’a donné aucune précision sur le rituel pratiqué, ni sur sa durée, mais des sources évoquent la possibilité que le corps ait été largué depuis un hélicoptère.

Néanmoins, le procédé rappelle fortement celui utilisé après la mort du leader d’al-Qaida, Oussama Ben Laden. Tué lors de l’assaut des Navy Seals, commando d’élite pour lequel « l’échec n’est pas une option », la dépouille de Ben Laden, l’instigateur des attentats du 11 septembre 2001 avait été jetée à l’eau.

Juste avant, une cérémonie funéraire s’était déroulée sur un porte-avions en mer d’Oman. La grande mosquée de Paris avait alors exprimé sa surprise, indiquant que le procédé ne respectait pas les traditions musulmanes.

Pour rappel Abou Bakr Al-Baghdadi, a été tué au cours d’une « dangereuse attaque nocturne » menée par les forces spéciales dans la province d’Idlib, située dans le nord-ouest de la Syrie.

« Il est mort comme un chien. Il est mort comme un lâche », a lancé Donald Trump, lors de son allocution depuis la Maison-Blanche, avant de préciser qu’un « grand nombre de combattants djihadistes » ont péri au cours de l’attaque.

Poursuivi par les forces spéciales aidées de chiens, Abou Bakr Al-Baghdadi s’est réfugié dans un tunnel avec trois de ses enfants et a déclenché sa veste d’explosifs, se tuant ainsi que ses trois enfants, a précisé le président américain. L’identité d’Al-Baghdadi a pu être confirmée par un test d’ADN réalisé sur place.

Considéré comme responsable de multiples exactions et atrocités en Irak, en Syrie et d’attentats sanglants dans plusieurs pays, Al-Baghdadi est l’homme le plus recherché du monde.

Il est mort après avoir couru dans un tunnel sans issue, gémissant, pleurant et criant, a affirmé le président républicain. ‘’Son corps a été mutilé par l’explosion’’, a-t-il précisé.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Le corps du chef d’État islamique immergé en mer Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire