Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le Coronavirus empêcherait-il les rapports sexuels?
14/03/2020 à 10h41 par Tritech Raheem

Avec cette crise sanitaire grandissante que provoque le Coronavirus dans les pays touchés, les gouvernements et scientifiques multiplient les recommandations afin de limiter la proximité physique entre les personnes. Ce qui sous-entend que les baisers, les accolades ne sont pas recommandés, mais qu'en est-il des rapports sexuels?

Il est clair que les règles sanitaires ne se sont pas clairement avancées dans l'univers de la sexualité puisque ce Coronavirus est un nouveau dont le fonctionnement n'est pas encore totalement compris par les scientifiques et experts. Ainsi, l'OMS souligne que "des lacunes importantes demeurent". Il faut comprendre par là que l'identité du virus n'est pas encore parfaitement explorée. Il est donc compliqué de se prononcer les paramètres de transmission liés aux relations sexuelles.

Malgré le risque de contamination élevé, le coronavirus n'est pas encore considéré comme une IST.
Cependant, avoir des contacts intimes avec des personnes porteuses du coronavirus, est un risque de contamination à éviter. "Bien que les coronavirus ne soient généralement pas transmis sexuellement, il est trop tôt pour le savoir", écrit le New-York Times, sur la base de déclarations de l'OMS.

Mais, il faut éviter de prendre un quelconque risque. "Tout sexe entraîne un contact étroit. C'est la définition du contact étroit", a expliqué dans le média américain Vox, Anna Muldon, chercheuse en maladies infectieuses à l'Université d'Arizona. Avant d'ajouter : "Il n'y a donc aucun moyen d'en avoir sans risquer la transmission".

Lire aussi : Canada: la femme du premier ministre Trudeau atteinte du coronavirus, lui-même en quarantaine

La peur générée par le Covid-19 n'empêche pas certains d'avoir une vie amoureuse exaltante. A titre d'exemple, une femme raconte n'avoir jamais eu autant de "matchs" sur l'application de rencontres Tinder. "J'ai l'impression que ça booste, tout le monde se connecte, se décoince", raconte-t-elle. Tinder met toutefois en garde ses utilisateurs. Entre deux "matchs" de personnes, il apparaît une "carte d'avertissement" renvoyant aux consignes de l'OMS sur les "gestes barrière".

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Avec cette crise sanitaire grandissante que provoque le Coronavirus dans les pays touchés, les gouvernements et scientifiques multiplient les recommandations afin de limiter la proximité physique entre les personnes. Ce qui sous-entend que les baisers, les accolades ne sont pas recommandés, mais qu'en est-il des rapports sexuels?

Il est clair que les règles sanitaires ne se sont pas clairement avancées dans l'univers de la sexualité puisque ce Coronavirus est un nouveau dont le fonctionnement n'est pas encore totalement compris par les scientifiques et experts. Ainsi, l'OMS souligne que "des lacunes importantes demeurent". Il faut comprendre par là que l'identité du virus n'est pas encore parfaitement explorée. Il est donc compliqué de se prononcer les paramètres de transmission liés aux relations sexuelles.

Malgré le risque de contamination élevé, le coronavirus n'est pas encore considéré comme une IST.
Cependant, avoir des contacts intimes avec des personnes porteuses du coronavirus, est un risque de contamination à éviter. "Bien que les coronavirus ne soient généralement pas transmis sexuellement, il est trop tôt pour le savoir", écrit le New-York Times, sur la base de déclarations de l'OMS.

Mais, il faut éviter de prendre un quelconque risque. "Tout sexe entraîne un contact étroit. C'est la définition du contact étroit", a expliqué dans le média américain Vox, Anna Muldon, chercheuse en maladies infectieuses à l'Université d'Arizona. Avant d'ajouter : "Il n'y a donc aucun moyen d'en avoir sans risquer la transmission".

Lire aussi : Canada: la femme du premier ministre Trudeau atteinte du coronavirus, lui-même en quarantaine

La peur générée par le Covid-19 n'empêche pas certains d'avoir une vie amoureuse exaltante. A titre d'exemple, une femme raconte n'avoir jamais eu autant de "matchs" sur l'application de rencontres Tinder. "J'ai l'impression que ça booste, tout le monde se connecte, se décoince", raconte-t-elle. Tinder met toutefois en garde ses utilisateurs. Entre deux "matchs" de personnes, il apparaît une "carte d'avertissement" renvoyant aux consignes de l'OMS sur les "gestes barrière".

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire