Côte d’Ivoire : Le concert de Nomcebo Zikode incroyablement boycotté


Video player
Jérusalema! vous avez sûrement vous aussi déjà entendu la célèbre chanson qui est aux lèvres de tout le monde. Reprise de nombreuses fois, la chanson est devenue virale et les auteurs peuvent remercier la covid pour cela. Le confinement a en effet incité plusieurs personnes à danser sur la chanson et c’est ce qui a permis sa popularité. Les auteurs de ce tube sont sud-africains et ils étaient loin d’imaginer que leur chanson allait faire plus de 260 Millions de vues. Multipliant les concerts, Nomcebo Zikode a souhaitée tenir le 02 janvier un concert  à Abidjan mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.

Lire aussi : COVID-19: l’Afrique du Sud débutera les vaccinations en février prochain

Master KG et Nomcebo Zikode sont les auteurs de la chanson Jérusalema. Leur chanson a fait le tour du monde à la grande joie du peuple sud-africain et de son ministre de la Culture qui dans un tweet a témoigné aux artistes combien la nation arc-en-ciel était fière d’eux. Malgré les mesures barrières imposées par de nombreux gouvernements, les artistes ont tenu à faire quelques tournées histoire de rentabiliser un peu.

Parmi les pays choisis pour abriter les concerts des artistes sud-africains figure la Côte d’Ivoire. Le public ivoirien aime la gaieté et les concerts de Gims et Fally Ipupa en fin d’année dernière sont les preuves. Mais ce public ivoirien peut être aussi solidaire au besoin et Nomcebo Zikode s’en est très vite rendue compte. Quelques jours avant le concert, La co-auteure de Jérusalema a fait l’erreur d’affirmer qu’elle ne connaissait aucun artiste ivoirien, ce qui a fortement déplu à ces derniers.

Vous aimerez aussi : « J’ai oublié que j’ai dépensé 100 000 FCFA », un mélomane à propos du concert de Fally

Pour montrer leur mécontentement les Ivoiriens n’ont pas fait le déplacement sur le palais de la culture ce 02 Janvier 2021. Si pour beaucoup le peuple ivoirien a sciemment boycotté le concert de Nomcebo Zikode, d’autres affirment que c’est plutôt dû au fait qu’ils ont assisté à beaucoup de spectacles dernièrement et qu’ils étaient épuisés. Une chose est sûre, Nomcebo ne tardera pas à suivre les artistes ivoiriens sur les réseaux sociaux.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire