Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
LE COMITE DIRECTEUR DU PDS PREVIENT : «Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue si…»
29/08/2018 à 13h56 par Steven Ablam Kpoglo

La réunion du comité directeur, tenue hier, a réitéré sa position de principe par rapport à la prochaine présidentielle. «Si, pour quelque raison politicienne notre candidat est empêché d’y participer, qu’il soit entendu pour tout le monde qu’aucune élection ne se tiendra pour permettre à Macky Sall de gagner sans avoir raison. Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue», a déclaré le Comité directeur du Pds sous la houlette de Oumar Sarr.

«Macky Sall qui dépense un trésor d’ingéniosité pour invalider la candidature de ceux qu’il a peur d’affronter est pourtant incapable de faire face aux nombreuses sollicitations des Sénégalais, frappés par la pénurie d’eau et la grave situation dans nos universités, entre autres. Il est tout aussi incapable de réagir opportunément pour faire face à l’absence de pluie dans une grande partie du pays. Il a démantelé tout le programme de pluies provoquées que Me Wade avait mis en place. L’expérience acquise en la matière et qui suscitait tant d’espoir est perdue alors qu’elle aurait permis de faire face à la sècheresse qui s’annonce et la famine avec elle», ajoutent les libéraux qui martèlent que pour obtenir un «improbable second mandat que, manifestement, les citoyens ne sont pas prêts à lui accorder», Macky Sall n’a pas hésité à aller à contre-courant de tous les principes de dialogue et de concertation qui ont fait la force de la démocratie sénégalaise et l’adoption d’un code électoral consensuel. «Ce code consensuel, obtenu aussi avec l’aide et l’assistance de nos amis et partenaires traditionnels, a permis l’élection démocratique de trois présidents de la République, dont Macky Sall lui-même, tous félicités par leurs prédécesseurs vaincus démocratiquement», soulignent-ils

Le comité directeur du Pds rejette cette loi sur le parrainage qu’il juge «inique» et se dit totalement solidaire avec l’opposition réunie dans le Front de résistance nationale, en s’appropriant ses revendications et en adoptant toutes les décisions issues de ses instances. «Macky Sall et Aly Ngouille Ndiaye sont allés le plus loin possible dans leur volonté de se faufiler et de détourner le suffrage des Sénégalais. Pour éliminer certains candidats par le parrainage, les fiches de parrainage éditées par le ministre de l’Intérieur ajoutent un élément discriminant dont la fiabilité est non seulement contestée, mais permettent à la coalition au pouvoir d’être seule à disposer d’un fichier électoral avec cet élément discriminant. La machine à frauder est déjà mise en marche en amont du processus», accusent les libéraux qui rejettent l’implication du ministre Aly Ngouille Ndiaye dans le processus électoral «tant il est devenu le bras armé du coup d’Etat électoral que prépare Macky Sall». Selon toujours les libéraux, «Macky Sall ne s’arrête pas seulement à faire voter des lois scélérates, il s’est évertué tout au long de son mandat à instrumentaliser des pans entiers de la justice, avec des magistrats qu’il s’est soumis, pour éliminer certains candidats qu’il a juré de ne pas affronter».

Sur un tout autre sujet, le comité directeur demande au secrétaire général national adjoint de préparer une quatrième tournée nationale dans les plus brefs délais pour mettre les sections et les fédérations en ordre de marche pour faire face aux «multiples dérives» de Macky Sall et préparer minutieusement la prochaine élection présidentielle pour «l’emporter hautement en éliminant l’incompétent président candidat dès le premier tour».

Par ailleurs, le comité directeur a décidé de boycotter la réunion de l’internationale libérale prévue à Dakar au mois de novembre, de manifester sa désapprobation et de démissionner de cette instance si celle-ci maintenait sa décision de tenir la réunion à Dakar, «alors que aussi bien Amnesty International que la plupart des associations de défense des droits de l’homme continuent de dénoncer de graves violations des droits de l’homme et un net recul de notre démocratie avec une justice aux ordres qui rend la justice au nom de Macky Sall». Le Pds affirme qu’il ne pourra pas rester membre d’une internationale qui cautionne un tel régime.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Lola Taylor Promet Une Nuit Torride Pour Le Vaccin Contre La Covid

28/11/2020

Lola Taylor...

Le monde de la pornographie connait de...
Voici l'histoire de Babalola, l’homme violé à mort par ses propres femmes

28/11/2020

Voici l’histoire...

Il y a 8 ans de cela,...
Zoom sur Ludovic Assemoassa, la révélation de 2005.

28/11/2020

Zoom sur...

Football/ zoom sur Ludovic Assemoassa, la révélation...
Guinée : Une ministre accusée du détournement de plus de 200 milliards GNF

28/11/2020

Guinée :...

La ministre guinéenne chargée de l'Enseignement technique...
Italie : Un jeune Sénégalais poursuit, bloque et fait arrêter un voleur

28/11/2020

Italie :...

Il a entendu les appels à l'aide...
France/Samuel Paty : Un rappeur écope de 15 mois de prison

28/11/2020

France/Samuel Paty :...

On se souvient tous encore de l’affaire...
PSG : Idrissa Guèye de retour dans le groupe après trois semaines d’absence

28/11/2020

PSG :...

Le PSG reçoit les Girondins de Bordeaux...
Mandat d'arrêt : une très bonne nouvelle pour Guillaume Soro

28/11/2020

Mandat d’arrêt...

L'ancien président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume ...
Wilfried Zaha a une bonne nouvelle.

28/11/2020

Wilfried Zaha...

Angleterre/ Wilfried Zaha a une bonne nouvelle....
"Bientôt, le Bénin vendra de l'électricité" à ses voisins selon Patrice Talon

28/11/2020

« Bientôt, le...

Le président de la République du Bénin...
Vatican : Wilton Gregory devient le premier cardinal afro-américain

28/11/2020

Vatican :...

Wilton Gregory va devenir ce samedi 28 novembre...
Covid 19 : Madagascar dit non aux vaccins

28/11/2020

Covid 19 :...

Alors que le monde attend impatiemment les...
Quand parle t-on faute de main en football?

28/11/2020

Quand parle...

Arbitrage/ Quand parle t- on de faute...
Pakistan: les violeurs seront désormais chimiquement castrés

28/11/2020

Pakistan: les...

Si en France, l'intimité des violeurs est...
Togo : Le PDG d'Ebomaf vu comme le prochain acquéreur de l'UTB et la BTC

28/11/2020

Togo : Le PDG...

Le PDG d’Ebomaf Mahamadou Bonkongou aurait jeté son dévolu sur...
Décès de Maradona : le gardien de but anglais refuse de le pardonner pour sa célèbre « Main de Dieu » en 1986

28/11/2020

Décès de...

L’ancien gardien de but anglais Peter Shilton...
Brésil: Bolsonaro refuse de se faire vacciner

28/11/2020

Brésil: Bolsonaro...

Le covid-19 a fait son apparition depuis...
« L’ambulance a mis plus d’une demi-heure à arriver : l’avocat de Diego Maradona demande une enquête sur sa mort

28/11/2020

« L’ambulance...

Les ambulances ont mis plus d’une demi-heure...
Côte d’Ivoire/ Pour Franklin Nyamsi, Conseiller de Soro, traite Macron, la Cedeao et l’UA de ” conglomérat d’êtres diaboliques “

28/11/2020

Côte d’Ivoire/...

Dans ce qu’il nomme quotidiennement “la distribution...
Covid-19 à Madagascar : le gouvernement s’oppose au vaccin et préfère les remèdes locaux

28/11/2020

Covid-19 à...

A l’initiative mondial, un vaccin contre le...

La réunion du comité directeur, tenue hier, a réitéré sa position de principe par rapport à la prochaine présidentielle. «Si, pour quelque raison politicienne notre candidat est empêché d’y participer, qu’il soit entendu pour tout le monde qu’aucune élection ne se tiendra pour permettre à Macky Sall de gagner sans avoir raison. Notre parti ne boycottera pas l’élection, il en empêchera la tenue», a déclaré le Comité directeur du Pds sous la houlette de Oumar Sarr.

«Macky Sall qui dépense un trésor d’ingéniosité pour invalider la candidature de ceux qu’il a peur d’affronter est pourtant incapable de faire face aux nombreuses sollicitations des Sénégalais, frappés par la pénurie d’eau et la grave situation dans nos universités, entre autres. Il est tout aussi incapable de réagir opportunément pour faire face à l’absence de pluie dans une grande partie du pays. Il a démantelé tout le programme de pluies provoquées que Me Wade avait mis en place. L’expérience acquise en la matière et qui suscitait tant d’espoir est perdue alors qu’elle aurait permis de faire face à la sècheresse qui s’annonce et la famine avec elle», ajoutent les libéraux qui martèlent que pour obtenir un «improbable second mandat que, manifestement, les citoyens ne sont pas prêts à lui accorder», Macky Sall n’a pas hésité à aller à contre-courant de tous les principes de dialogue et de concertation qui ont fait la force de la démocratie sénégalaise et l’adoption d’un code électoral consensuel. «Ce code consensuel, obtenu aussi avec l’aide et l’assistance de nos amis et partenaires traditionnels, a permis l’élection démocratique de trois présidents de la République, dont Macky Sall lui-même, tous félicités par leurs prédécesseurs vaincus démocratiquement», soulignent-ils

Le comité directeur du Pds rejette cette loi sur le parrainage qu’il juge «inique» et se dit totalement solidaire avec l’opposition réunie dans le Front de résistance nationale, en s’appropriant ses revendications et en adoptant toutes les décisions issues de ses instances. «Macky Sall et Aly Ngouille Ndiaye sont allés le plus loin possible dans leur volonté de se faufiler et de détourner le suffrage des Sénégalais. Pour éliminer certains candidats par le parrainage, les fiches de parrainage éditées par le ministre de l’Intérieur ajoutent un élément discriminant dont la fiabilité est non seulement contestée, mais permettent à la coalition au pouvoir d’être seule à disposer d’un fichier électoral avec cet élément discriminant. La machine à frauder est déjà mise en marche en amont du processus», accusent les libéraux qui rejettent l’implication du ministre Aly Ngouille Ndiaye dans le processus électoral «tant il est devenu le bras armé du coup d’Etat électoral que prépare Macky Sall». Selon toujours les libéraux, «Macky Sall ne s’arrête pas seulement à faire voter des lois scélérates, il s’est évertué tout au long de son mandat à instrumentaliser des pans entiers de la justice, avec des magistrats qu’il s’est soumis, pour éliminer certains candidats qu’il a juré de ne pas affronter».

Sur un tout autre sujet, le comité directeur demande au secrétaire général national adjoint de préparer une quatrième tournée nationale dans les plus brefs délais pour mettre les sections et les fédérations en ordre de marche pour faire face aux «multiples dérives» de Macky Sall et préparer minutieusement la prochaine élection présidentielle pour «l’emporter hautement en éliminant l’incompétent président candidat dès le premier tour».

Par ailleurs, le comité directeur a décidé de boycotter la réunion de l’internationale libérale prévue à Dakar au mois de novembre, de manifester sa désapprobation et de démissionner de cette instance si celle-ci maintenait sa décision de tenir la réunion à Dakar, «alors que aussi bien Amnesty International que la plupart des associations de défense des droits de l’homme continuent de dénoncer de graves violations des droits de l’homme et un net recul de notre démocratie avec une justice aux ordres qui rend la justice au nom de Macky Sall». Le Pds affirme qu’il ne pourra pas rester membre d’une internationale qui cautionne un tel régime.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire