Le cercueil de Lumumba exposé sur son lieu de meurtre pour une veillée funèbre au Katanga


Video player

Le cercueil de Patrice Lumumba est arrivé dimanche dans le Haut-Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, où une veillée funèbre est organisée sur les lieux de l’assassinat du héros de l’indépendance.

Une seule dent est tout ce qui reste du jeune universitaire et politicien nationaliste dont la vie et la carrière ont été interrompues dans une sombre lutte pour le leadership et le contrôle des ressources dans ce pays d’Afrique centrale.
« (Patrice) Lumumba pour moi est un maître dans la pensée, c’est quelqu’un qui a apporté l’éveil politique au Congo, non seulement pour lutter pour l’indépendance mais aussi pour l’avenir, il avait une vision de faire du Congo un pays uni et fort pays », a déclaré Joseph Anganda, exécutif du mouvement national congolais.
Après s’être reposé dans son village natal, le cercueil du premier Premier ministre post-indépendance de l’ex-Congo belge a poursuivi son pèlerinage mémoriel. C’est ici, dans cette ville, que Lumumba a été exécuté en janvier 1961, quatre mois après la fin de son bref mandat.
« Shilatembo est un lieu de drame, comme l’a dit son Excellence le Premier ministre. Tout le temps que nous étions sur la route j’avais les larmes aux yeux, je pleurais, c’est l’endroit où ils ont décidé de l’achever (Patrice Lumumba), de le tuer parce qu’il avait ses idées mais elles n’ont pas disparu, ces gens avaient tort. » dit Kumel kumelundu Kasongo, un habitant de Lubumbashi
Le corps de Lumumba a été dissous dans de l’acide après sa mort, mais un policier belge a gardé la dent comme trophée. Les autorités belges ont saisi en 2016 la relique. La cérémonie d’inhumation symbolique à Kinshasa est prévue le 30 juin, jour de l’Indépendance.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire