Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le Burkina Faso « entièrement déconseillé » aux voyageurs selon le Ministère français des affaires étrangères
21/11/2019 à 09h13 par La redaction

Le ministère français des affaires étrangères a « déconseillé sauf raison impérative » ou « formellement déconseillé » aux touristes de se rendre au Burkina Faso. En effet, le Quai Orsay a actualisé sa carte de conseils aux voyageurs sur le Burkina et, désormais, la zone rouge (formellement déconseillée) a été étendue, couvrant tout le nord, l’est et les frontières ouest, alors que le reste du pays est désormais orange (déconseillé sauf raison impérative). Jusqu’à récemment, le centre du pays et la capitale étaient encore en jaune (vigilance renforcée).

En rouge : la frontière du Mali, du Niger, du Bénin et du Togo, les régions du Sahel, du nord et de l’est.

Cette nouvelle carte d’évaluation des risques illustre la dégradation sécuritaire dans le pays.

À Ouagadougou, une source proche du pouvoir juge « discourtoise » cette manière de procéder. « Cela contribue à instaurer dans notre pays, un climat de psychose », estime cette source à la Radio France Internationale.

« Ouagadougou en orange… mais toutes les capitales du monde sont soumises aujourd’hui au risque terroriste, à moins que ce soit juste pour légitimer son intervention », s’exclame toujours la même source.

Et de conclure : « C’est dommage de voir que les personnes qui travaillent avec nous contribuent à nous discréditer. »

Le 15 novembre 2019, l’Etat-major burkinabè a mis en garde, dans un courrier l’aviation française contre le survol de son espace aérien. Il a interpellé la France sur la présence d’engins volant dans son espace aérien.

Depuis le début de l’année 2015, les attaques attribuées aux groupes djihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda, d’autres au mouvement Etat islamique, ont fait près de 700 morts au Burkina Faso, selon le comptage de l’Agence France Presse.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 492 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Le ministère français des affaires étrangères a « déconseillé sauf raison impérative » ou « formellement déconseillé » aux touristes de se rendre au Burkina Faso. En effet, le Quai Orsay a actualisé sa carte de conseils aux voyageurs sur le Burkina et, désormais, la zone rouge (formellement déconseillée) a été étendue, couvrant tout le nord, l’est et les frontières ouest, alors que le reste du pays est désormais orange (déconseillé sauf raison impérative). Jusqu’à récemment, le centre du pays et la capitale étaient encore en jaune (vigilance renforcée).

En rouge : la frontière du Mali, du Niger, du Bénin et du Togo, les régions du Sahel, du nord et de l’est.

Cette nouvelle carte d’évaluation des risques illustre la dégradation sécuritaire dans le pays.

À Ouagadougou, une source proche du pouvoir juge « discourtoise » cette manière de procéder. « Cela contribue à instaurer dans notre pays, un climat de psychose », estime cette source à la Radio France Internationale.

« Ouagadougou en orange… mais toutes les capitales du monde sont soumises aujourd’hui au risque terroriste, à moins que ce soit juste pour légitimer son intervention », s’exclame toujours la même source.

Et de conclure : « C’est dommage de voir que les personnes qui travaillent avec nous contribuent à nous discréditer. »

Le 15 novembre 2019, l’Etat-major burkinabè a mis en garde, dans un courrier l’aviation française contre le survol de son espace aérien. Il a interpellé la France sur la présence d’engins volant dans son espace aérien.

Depuis le début de l’année 2015, les attaques attribuées aux groupes djihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda, d’autres au mouvement Etat islamique, ont fait près de 700 morts au Burkina Faso, selon le comptage de l’Agence France Presse.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 492 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire