Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
LE BRÉSIL FRANCHIT LA BARRE DES 70 000 MORTS
11/07/2020 à 09h50 par La redaction

La pandémie due au coronavirus a fait au moins 556 140 morts dans le monde pour plus de 12,3 millions de cas au total recensés dans 196 pays, depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi vendredi 10 juillet, à 21 heures, par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles. Au moins 6 593 400 personnes sont aujourd’hui considérées comme guéries.

  • Plus de 1 000 décès quotidiens au Brésil depuis un mois

Le Brésil a franchi vendredi le cap des 70 000 morts. Le niveau de nouvelles contaminations quotidiennes toujours très élevé – plus de 45 000 – ne laisse pas entrevoir une rapide inflexion de la courbe de la pandémie dans le pays.

Après avoir enregistré 1 214 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, soit le chiffre quotidien le plus élevé parmi les pays touchés dans le monde, le Brésil déplore au total 70 398 morts du Covid-19 pour plus d’1,8 million de contaminations. Ces chiffres sont considérés largement sous-estimés par la communauté scientifique.

Près de quatre mois après son premier mort du Covid-19, le Brésil, et ses 212 millions d’habitants, déplore un bilan quotidien de décès qui reste supérieur au millier depuis un mois.

Article réservé à nos abonnésLire aussi « Aujourd’hui, au Brésil, c’est le coronavirus qui commande »
  • Pas de signe de baisse significative aux Etats-Unis

Vue aérienne d’un centre de tests au Covid-19, sur un parking de Los Angeles, aux Etats-Unis, vendredi 10 juillet.

Les Etats-Unis ont enregistré 63 643 cas quotidiens supplémentaires selon les données calculées vendredi soir par l’université Johns Hopkins, qui fait référence. La veille, le pays avait enregistré un nouveau record du nombre d’infections avec plus de 65 500 cas supplémentaires en une journée.

Depuis le début de la pandémie, plus de 3,18 millions de cas de coronavirus ont été détectés sur le territoire américain mais le nombre de personnes ayant contracté la maladie est probablement bien supérieur, en raison des difficultés d’accès aux tests qui existaient dans le pays en mars et avril.

Quelque 774 personnes sont mortes aux Etats-Unis lors des dernières 24 heures, et l’épidémie a fait 133 969 victimes au total dans le pays, qui est de loin le plus endeuillé au monde, devant le Brésil, le Royaume-Uni (44 602), l’Italie (34 926) et le Mexique (33 526).

  • Washington salue l’enquête de l’OMS

Les Etats-Unis ont salué vendredi l’enquête lancée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les origines du virus en Chine, où deux experts de l’organisation sont attendus ce week-end pour une mission exploratoire.

« Nous nous félicitons de l’enquête de l’OMS sur les origines du nouveau coronavirus en Chine », a déclaré l’ambassadeur américain auprès des Nations unies à Genève, Andrew Bremberg, à des journalistes. « Nous considérons cette enquête scientifique comme une étape nécessaire pour avoir une compréhension complète et transparente de la manière dont ce virus s’est répandu dans le monde », a-t-il ajouté, dans une déclaration inhabituellement positive concernant l’OMS.

Les Etats-Unis, qui ont lancé officiellement mardi la procédure de retrait de l’OMS, vilipendent l’organisation depuis le début de la crise, l’accusant d’avoir tardé à réagir et surtout d’avoir été trop complaisante avec la Chine, où est apparu le virus fin 2019.

 

Les deux experts de l’OMS – un épidémiologiste et un spécialiste de la santé animale – sont attendus ce week-end à Pékin. Ils doivent préparer le terrain à une mission plus large qui devra déterminer l’origine du coronavirus.

L’ambassadeur américain a dit espérer que les autorités chinoises offriraient aux scientifiques « un accès complet aux données, aux échantillons et aux localités ».

Une porte-parole de l’OMS, Margaret Harris, a expliqué vendredi à la presse que « l’une des plus grandes questions est de savoir si le virus a été transmis à l’homme par un animal, et de quel animal il s’agit ».

La grande majorité des chercheurs s’accorde à dire que le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 à l’origine de la pandémie est sans doute né chez la chauve-souris, mais les scientifiques pensent qu’il est passé par une autre espèce avant de se transmettre à l’homme.

 

  • Vaccin : des essais menés en Argentine

L’Argentine a été choisie pour mener des essais cliniques sur un projet commun de vaccin porté par la société allemande BioNTech et le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer, a annoncé vendredi le président argentin Alberto Fernandez.

Début juillet, les deux sociétés avaient annoncé des résultats préliminaires positifs pour leur projet commun de vaccin contre le nouveau coronavirus, sur 45 participants. La technologie de ce vaccin repose sur l’ARN messager, un code génétique qui s’insère dans les cellules humaines pour lui faire fabriquer des anticorps spécifiques au coronavirus.

 

Le vaccin de la biotech américaine Moderna et celui de l’université britannique d’Oxford alliée au laboratoire AstraZeneca sont parmi les plus avancés dans les essais à grande échelle, ainsi que plusieurs projets chinois, notamment celui de la société CanSinoBIO qui a déjà obtenu l’autorisation de l’administrer aux soldats de l’armée chinoise.

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus dans notre rubrique

Sur l’épidémie

Sur le déconfinement et ses enjeux

Le Monde avec AFP

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La pandémie due au coronavirus a fait au moins 556 140 morts dans le monde pour plus de 12,3 millions de cas au total recensés dans 196 pays, depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi vendredi 10 juillet, à 21 heures, par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles. Au moins 6 593 400 personnes sont aujourd’hui considérées comme guéries.

  • Plus de 1 000 décès quotidiens au Brésil depuis un mois

Le Brésil a franchi vendredi le cap des 70 000 morts. Le niveau de nouvelles contaminations quotidiennes toujours très élevé – plus de 45 000 – ne laisse pas entrevoir une rapide inflexion de la courbe de la pandémie dans le pays.

Après avoir enregistré 1 214 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, soit le chiffre quotidien le plus élevé parmi les pays touchés dans le monde, le Brésil déplore au total 70 398 morts du Covid-19 pour plus d’1,8 million de contaminations. Ces chiffres sont considérés largement sous-estimés par la communauté scientifique.

Près de quatre mois après son premier mort du Covid-19, le Brésil, et ses 212 millions d’habitants, déplore un bilan quotidien de décès qui reste supérieur au millier depuis un mois.

Article réservé à nos abonnésLire aussi « Aujourd’hui, au Brésil, c’est le coronavirus qui commande »
  • Pas de signe de baisse significative aux Etats-Unis

Vue aérienne d’un centre de tests au Covid-19, sur un parking de Los Angeles, aux Etats-Unis, vendredi 10 juillet.

Les Etats-Unis ont enregistré 63 643 cas quotidiens supplémentaires selon les données calculées vendredi soir par l’université Johns Hopkins, qui fait référence. La veille, le pays avait enregistré un nouveau record du nombre d’infections avec plus de 65 500 cas supplémentaires en une journée.

Depuis le début de la pandémie, plus de 3,18 millions de cas de coronavirus ont été détectés sur le territoire américain mais le nombre de personnes ayant contracté la maladie est probablement bien supérieur, en raison des difficultés d’accès aux tests qui existaient dans le pays en mars et avril.

Quelque 774 personnes sont mortes aux Etats-Unis lors des dernières 24 heures, et l’épidémie a fait 133 969 victimes au total dans le pays, qui est de loin le plus endeuillé au monde, devant le Brésil, le Royaume-Uni (44 602), l’Italie (34 926) et le Mexique (33 526).

  • Washington salue l’enquête de l’OMS

Les Etats-Unis ont salué vendredi l’enquête lancée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les origines du virus en Chine, où deux experts de l’organisation sont attendus ce week-end pour une mission exploratoire.

« Nous nous félicitons de l’enquête de l’OMS sur les origines du nouveau coronavirus en Chine », a déclaré l’ambassadeur américain auprès des Nations unies à Genève, Andrew Bremberg, à des journalistes. « Nous considérons cette enquête scientifique comme une étape nécessaire pour avoir une compréhension complète et transparente de la manière dont ce virus s’est répandu dans le monde », a-t-il ajouté, dans une déclaration inhabituellement positive concernant l’OMS.

Les Etats-Unis, qui ont lancé officiellement mardi la procédure de retrait de l’OMS, vilipendent l’organisation depuis le début de la crise, l’accusant d’avoir tardé à réagir et surtout d’avoir été trop complaisante avec la Chine, où est apparu le virus fin 2019.

 

Les deux experts de l’OMS – un épidémiologiste et un spécialiste de la santé animale – sont attendus ce week-end à Pékin. Ils doivent préparer le terrain à une mission plus large qui devra déterminer l’origine du coronavirus.

L’ambassadeur américain a dit espérer que les autorités chinoises offriraient aux scientifiques « un accès complet aux données, aux échantillons et aux localités ».

Une porte-parole de l’OMS, Margaret Harris, a expliqué vendredi à la presse que « l’une des plus grandes questions est de savoir si le virus a été transmis à l’homme par un animal, et de quel animal il s’agit ».

La grande majorité des chercheurs s’accorde à dire que le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 à l’origine de la pandémie est sans doute né chez la chauve-souris, mais les scientifiques pensent qu’il est passé par une autre espèce avant de se transmettre à l’homme.

 

  • Vaccin : des essais menés en Argentine

L’Argentine a été choisie pour mener des essais cliniques sur un projet commun de vaccin porté par la société allemande BioNTech et le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer, a annoncé vendredi le président argentin Alberto Fernandez.

Début juillet, les deux sociétés avaient annoncé des résultats préliminaires positifs pour leur projet commun de vaccin contre le nouveau coronavirus, sur 45 participants. La technologie de ce vaccin repose sur l’ARN messager, un code génétique qui s’insère dans les cellules humaines pour lui faire fabriquer des anticorps spécifiques au coronavirus.

 

Le vaccin de la biotech américaine Moderna et celui de l’université britannique d’Oxford alliée au laboratoire AstraZeneca sont parmi les plus avancés dans les essais à grande échelle, ainsi que plusieurs projets chinois, notamment celui de la société CanSinoBIO qui a déjà obtenu l’autorisation de l’administrer aux soldats de l’armée chinoise.

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus dans notre rubrique

Sur l’épidémie

Sur le déconfinement et ses enjeux

Le Monde avec AFP

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire