Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont à nouveau devant la CPI
22/06/2020 à 10h28 par Tritech Raheem

Ce lundi 22 juin, la Cour pénale internationale (CPI) tient une audience afin d'entendre les observations sur l’appel demandé par la procureur Fatou Bensouda. Celle-ci s'insurge contre l’acquittement de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité prononcé en faveur de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

 

L'ancien président ivoirien et son ministre de la jeunesse ont été reconnus non coupables de crimes contre l'humanité commis en 2010 et 2011 au cours des violences post-électorales en Côte d'Ivoire. Ils ont été acquittés en janvier 2019 après que les juges de la Cour ont dénoncé « la faiblesse exceptionnelle » des preuves apportées par la procureure Fatou Bensouda qui avait aussitôt interjeté appel. 

 

La procureure estime que des erreurs de procédures ont été commises lors du prononcé de la décision d’acquittement. Le but de cet appel est de « voir si on peut vraiment valider cet acquittement, ou bien s’il faut refaire ce procès, pour que la procureure soit invitée à représenter les éléments de preuve », a expliqué Fadi El Abdallah, le porte-parole de la CPI.

Lire aussi : Fatou Bensouda s'apprête à quitter son poste de Procureure Générale de la CPI

La CPI a indiqué que l'audience de ces trois jours sera "partiellement virtuelle" à cause de la situation sanitaire actuellement due au nouveau Coronavirus. Il n'a pas été indiqué si les acquittés seront physiquement présents ou s'ils suivront à distance. Suite à l'audience, les juges décideront à un "stade ultérieur" de la tenue d'un procès en appel.

Lire aussi : Accusé d’avoir refusé une interview à RFI, Laurent Gbagbo sort de son silence

Par ailleurs, les juges de la CPI ont refusé la demande de liberté sans condition de M. Gbagbo. Mais, ce dernier jouit d'un assouplissement des restrictions de sa liberté conditionnelle. L'ex-président est désormais autorisé à quitter la Belgique à condition que le pays dans lequel il souhaite se rendre accepte de l'accueillir. Son retour en Côte d'Ivoire est toujours en négociation par le FPI (Front Populaire Ivoirien) et le président Alassane Ouattara.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 837 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Ce lundi 22 juin, la Cour pénale internationale (CPI) tient une audience afin d'entendre les observations sur l’appel demandé par la procureur Fatou Bensouda. Celle-ci s'insurge contre l’acquittement de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité prononcé en faveur de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

 

L'ancien président ivoirien et son ministre de la jeunesse ont été reconnus non coupables de crimes contre l'humanité commis en 2010 et 2011 au cours des violences post-électorales en Côte d'Ivoire. Ils ont été acquittés en janvier 2019 après que les juges de la Cour ont dénoncé « la faiblesse exceptionnelle » des preuves apportées par la procureure Fatou Bensouda qui avait aussitôt interjeté appel. 

 

La procureure estime que des erreurs de procédures ont été commises lors du prononcé de la décision d’acquittement. Le but de cet appel est de « voir si on peut vraiment valider cet acquittement, ou bien s’il faut refaire ce procès, pour que la procureure soit invitée à représenter les éléments de preuve », a expliqué Fadi El Abdallah, le porte-parole de la CPI.

Lire aussi : Fatou Bensouda s'apprête à quitter son poste de Procureure Générale de la CPI

La CPI a indiqué que l'audience de ces trois jours sera "partiellement virtuelle" à cause de la situation sanitaire actuellement due au nouveau Coronavirus. Il n'a pas été indiqué si les acquittés seront physiquement présents ou s'ils suivront à distance. Suite à l'audience, les juges décideront à un "stade ultérieur" de la tenue d'un procès en appel.

Lire aussi : Accusé d’avoir refusé une interview à RFI, Laurent Gbagbo sort de son silence

Par ailleurs, les juges de la CPI ont refusé la demande de liberté sans condition de M. Gbagbo. Mais, ce dernier jouit d'un assouplissement des restrictions de sa liberté conditionnelle. L'ex-président est désormais autorisé à quitter la Belgique à condition que le pays dans lequel il souhaite se rendre accepte de l'accueillir. Son retour en Côte d'Ivoire est toujours en négociation par le FPI (Front Populaire Ivoirien) et le président Alassane Ouattara.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 837 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire