Laurent Gbagbo bientôt en possession d’un passeport diplomatique?

 

Laurent Gbagbo, l’ex chef d’Etat ivoirien, en raison notamment de ses démêlés avec la justice s’est vu refusé  la délivrance d’un passeport. Impatient de rentrer en Côte d’Ivoire, il pourrait bientôt disposer de ce précieux sésame.

« Après s’être déplacé́ à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles, pour demander la délivrance d’un passeport ordinaire et d’un laissez-passer, le Président Laurent GBAGBO s’est réjoui de la réponse du Porte-Parole du Gouvernement indiquant que son dossier serait traité », peut-on lire dans un communiqué signé par son avocate personnelle, Habiba Touré le 31 juillet 2020.

À lire aussi :
Côte d’Ivoire/ Révélation de Mamadou Traoré: “Guillaume Soro rentrera au pays, il sera candidat et il gagnera”

Laurent Gbagbo bientôt en possession d’un passeport diplomatique? Impatient de rentrer en Côte d’Ivoire, l’ex-chef d’État ivoirien ne possède toujours pas de passeport devant lui permettre d’effectuer le voyage retour vers la terre de ses ancêtres. Récemment acquitté par la Cour pénale internationale, Gbagbo est en liberté conditionnelle et s’installe en Belgique.

Lire aussi : Tous les fonctionnaires du temps de Laurent Gbagbo devraient être emprisonnés

Le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) a toujours manifesté le désir de rentrer en Côte d’Ivoire. Cependant, Gbagbo rencontre des difficultés pour l’établissement de son passeport. « Nous n’avons eu aucun retour de la part de l’ambassade et des autorités ivoiriennes. Il nous a clairement été sous-entendu, qu’il ne sera pas donné suite à la demande de passeport. C’est ce qu’il nous a été sous-entendu dans la mesure où il nous a été indiqué que la délivrance du passeport dépendait de l’autorisation éventuelle donnée par les autorités politiques d’Abidjan », avait confié son avocate, Me Habiba Touré, a nos confrères de  dw.com.

À lire aussi :
Le porte-parole des victimes de la crise politique est contre la libération de Laurent Gbagbo

Excédés par le traitement subi par Laurent Gbagbo, deux pays africains sont disposés à fournir un passeport diplomatique à Laurent Gbagbo. L’information a été  relayée par Africa Intelligence. Selon le média français, la situation de l’ex-chef d’État énerve certains États au sein de la CEDEAO à tel point que ces deux pays de l’Afrique de l’Ouest pourraient délivrer un passeport ordinaire et un laissez-passer à l’époux de Simone Gbagbo.

À lire aussi :
Côte d’Ivoire/Corruption: Une quarantaine de policiers déférés

Toutefois, notre source n’indique pas les noms de ces deux États prêts à voler au secours de Laurent Gbagbo.

Lire aussi : Simone Gbagbo accusée d’avoir induit son époux en erreur, elle répond

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆