L’ancien président togolais Abass Bonfoh est mort


Video player

 

 

Il a été président togolais suite à la mort de feu Gnassingbé Eyadema le 5 février 2005. M. Abass Bonfoh était dans le temps président de l’assemblée nationale. La Constitution togolaise a donc fait de lui, le président par intérim avant que le Togo ne connaisse une période difficile par après. Il est mort dans la nuit du 29 ou 30 juin 2021 à 73 ans.

 

Que retient-on de lui ?

 

Né en 1948 à Kabou dans la préfecture de Bassar (380 km au nord de Lomé) où il est aussi mort, l’ancien maître d’Education physique a été très influent dans le Rassemblement du peuple togolais (RPT, parti présidentiel au pouvoir) d’antan.

L’histoire retient qu’il a pu maintenir la cohésion au sein des députés de son groupe lors des diverses modifications apportées à la Constitution et au code électoral, permettant à Faure Gnassingbé de succéder à son père en un temps record.

« Il a ensuite piloté habilement une nouvelle révision, ramenant la Constitution à ses dispositions d’origine. Ancien directeur de la planification de l’éducation à Kara ( nord) et Kpalime (centre), M. Bonfoh n’est pas un novice dans la machine du RPT, en place depuis des décennies », écrit l’agence Xinhua.

Elu député en 1999 et en 2002, il a toujours été premier rapporteur du bureau de l’assemblée. Avant sa mort, il était plus ou moins effacé. Cela fait longtemps que personne ne l’a plus vu en politique.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire