Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Lancement du fonds Urgence Identité Afrique pour la promotion de l’enregistrement des naissances à l’état civil
22/09/2020 à 07h50 par La redaction

Le fonds Urgence Identité Afrique promeut la création d’une culture de l’enregistrement des naissances à l’état civil partagée par toutes les parties prenantes, depuis les parents jusqu’à l’État.

Vendredi dernier, en cette journée du 16 septembre, inspirée de l’Objectif de Développement Durable (16.9) “de garantir à tous, d’ici à 2030, une identité juridique grâce à l’enregistrement des naissances”, plusieurs acteurs de la société civile lancent le fonds Urgence Identité Afrique, une organisation d’intérêt général, à but non lucratif, placée sous les auspices de la Fondation Roi Baudouin. Co-fondé par Maîtres Abdoulaye HARISSOU et Amadou Moustapha NDIAYE, Urgence Identité Afrique va démarrer ses activités dans deux pays pilotes (Sénégal et Togo).

Urgence Identité Afrique entend coaliser les initiatives philanthropiques et le mécénat des personnes physiques et morales afin de financer des actions permettant la consolidation de l’état civil en Afrique et la diminution drastique du nombre d’enfants sans identité légale.

À ce jour, moins de la moitié des naissances en Afrique sont déclarées et enregistrées à l’état civil. Ce qui laissera d’ici à 2030, si les tendances actuelles se poursuivent, plus de 115 millions d’enfants de moins de 5 ans sans identité légale, selon l’UNICEF.

Malheureusement, ces enfants sont des citoyens sans droits dans leur propre pays, d’où le terme “d’enfants fantômes”. Cette absence d’identité légale constitue un risque majeur en termes politique, économique, social et sécuritaire car elle expose ces “enfants fantômes” aux pires abus (mariage précoce et / ou forcé des jeunes filles, adoption illégale, violences sexuelles, prostitution infantile, enfants-soldats…).

L’extrême pauvreté, le déficit d’informations, le poids des traditions, les conflits armés, et la pandémie actuelle du COVID-19, pour n’en citer que quelques-unes, constituent des entraves majeures à la consolidation de l’état civil en Afrique. Cela crée donc un véritable frein au succès de l’Objectif de Développement Durable 16.9.

À l’occasion de ce lancement, le président de l’Urgence Identité Afrique, Maître Abdoulaye HARISSOU, a déclaré : “Le 16 septembre représente une étape symbolique pour le fonds Urgence Identité Afrique. Co-Auteur de l’ouvrage « Les enfants fantômes »*, je suis déterminé à aider plus d’enfants à avoir une identité légale afin que chaque nouvelle naissance devienne une chance pour cet enfant, sa famille, son pays et le continent africain.”

À la tête de l’équipe opérationnelle, le délégué général d’Urgence Identité Afrique, André Franck AHOYO, a déclaré : “En travaillant main dans la main avec les gouvernements africains, nous souhaitons mettre en commun nos énergies, expériences et expertises pour réduire de façon significative le nombre d’enfants fantômes d’ici à 2030.”

* « Les enfants fantômes » de Laurent Dejoie et Abdoulaye Harissou aux éditions Albin Michel, 2014

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 666 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Le site d'information Doingbuzz débarque finalement au Sénégal.

28/10/2020

Le site...

Le site d'information Doingbuzz débarque finalement au...
Violences en Côte d’Ivoire : Fatou Bensouda met en garde

28/10/2020

Violences en...

  Le nom de Fatou Bensouda est...
PSG : Thomas Tuchel sur la blessure de Neymar

28/10/2020

PSG :...

La star du PSG, Neymar, a senti...
Émigration clandestine : Mame Goor s’en prend encore à Sonko... Regardez !

28/10/2020

Émigration clandestine...

Lors d’une visité guidée au quai de...
Togo/Pétrolegate : Nouvelles révélations très accablantes

28/10/2020

Togo/Pétrolegate :...

Le Pétrolegate, l’affaire de détournement de fonds...
Alassane Ouattara : "Il est temps que Laurent Gbagbo revienne en Côte d'Ivoire"

28/10/2020

Alassane Ouattara...

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accordé...
Côte d'Ivoire : Un article discriminatoire de France 24 vivement critiqué

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Ce mardi 27 octobre 2020 le media...
Franc CFA : Kako Nubukpo recadre sérieusement Nathalie Goulet

28/10/2020

Franc CFA...

Le franc CFA est la monnaie héritée...
Kim Kardashian affole la toile avec ses nouvelles photos en bikini 

28/10/2020

Kim Kardashian...

A l'occasion de son anniversaire de naissance...
Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat parle de son prochain mariage

28/10/2020

Carmen Sama,...

Veuve depuis le 12 août  2019, Carmen...
Burkina Faso : Le père du président Roch Kaboré est mort

28/10/2020

Burkina Faso...

Le Burkina Faso en deuil. Le Président...
Alassane Ouattara sur RFI : « je ne peux pas changer la date du scrutin présidentiel »

28/10/2020

Alassane Ouattara...

  Le président ivoirien Alassane Ouattara a remis les pendules...
Guinée : les observateurs de la CEDEAO n'ont pas partagé de grosses sommes

28/10/2020

Guinée :...

Une information circule depuis quelques jours et...
Avant la Présidentielle du 31 octobre/ Gnamien Konan demande pardon à Alassane Ouattara

28/10/2020

Avant la...

Gnamien Konan, en “ex-humble collaborateur” du président...
Réduction des bureaux de vote : la CEI contredit officiellement Ouattara

28/10/2020

Réduction des...

Le Président de la Commission électorale indépendante...
Guinée: nouvelle bataille pour la levée du siège chez Cellou…

28/10/2020

Guinée: nouvelle...

Deux ministères  viennent d'être assignés en justice...
Côte d'Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Crise pré-électorale/ Côte d'Ivoire : scène de...
Présidentielle 2020 / Le secteur privé s’engage au côté du candidat Ouattara

28/10/2020

Présidentielle 2020...

Sous la férule de l’initiative citoyenne du...
UN Togo récompense les lauréats de son concours

27/10/2020

UN Togo...

Ce lundi 26 octobre 2020, le concours...
L'Excès se prononce enfin sur l'affaire de sa s3xtape transs3xuelle

27/10/2020

L’Excès se...

Près de 24 heures après que le...

Le fonds Urgence Identité Afrique promeut la création d’une culture de l’enregistrement des naissances à l’état civil partagée par toutes les parties prenantes, depuis les parents jusqu’à l’État.

Vendredi dernier, en cette journée du 16 septembre, inspirée de l’Objectif de Développement Durable (16.9) “de garantir à tous, d’ici à 2030, une identité juridique grâce à l’enregistrement des naissances”, plusieurs acteurs de la société civile lancent le fonds Urgence Identité Afrique, une organisation d’intérêt général, à but non lucratif, placée sous les auspices de la Fondation Roi Baudouin. Co-fondé par Maîtres Abdoulaye HARISSOU et Amadou Moustapha NDIAYE, Urgence Identité Afrique va démarrer ses activités dans deux pays pilotes (Sénégal et Togo).

Urgence Identité Afrique entend coaliser les initiatives philanthropiques et le mécénat des personnes physiques et morales afin de financer des actions permettant la consolidation de l’état civil en Afrique et la diminution drastique du nombre d’enfants sans identité légale.

À ce jour, moins de la moitié des naissances en Afrique sont déclarées et enregistrées à l’état civil. Ce qui laissera d’ici à 2030, si les tendances actuelles se poursuivent, plus de 115 millions d’enfants de moins de 5 ans sans identité légale, selon l’UNICEF.

Malheureusement, ces enfants sont des citoyens sans droits dans leur propre pays, d’où le terme “d’enfants fantômes”. Cette absence d’identité légale constitue un risque majeur en termes politique, économique, social et sécuritaire car elle expose ces “enfants fantômes” aux pires abus (mariage précoce et / ou forcé des jeunes filles, adoption illégale, violences sexuelles, prostitution infantile, enfants-soldats…).

L’extrême pauvreté, le déficit d’informations, le poids des traditions, les conflits armés, et la pandémie actuelle du COVID-19, pour n’en citer que quelques-unes, constituent des entraves majeures à la consolidation de l’état civil en Afrique. Cela crée donc un véritable frein au succès de l’Objectif de Développement Durable 16.9.

À l’occasion de ce lancement, le président de l’Urgence Identité Afrique, Maître Abdoulaye HARISSOU, a déclaré : “Le 16 septembre représente une étape symbolique pour le fonds Urgence Identité Afrique. Co-Auteur de l’ouvrage « Les enfants fantômes »*, je suis déterminé à aider plus d’enfants à avoir une identité légale afin que chaque nouvelle naissance devienne une chance pour cet enfant, sa famille, son pays et le continent africain.”

À la tête de l’équipe opérationnelle, le délégué général d’Urgence Identité Afrique, André Franck AHOYO, a déclaré : “En travaillant main dans la main avec les gouvernements africains, nous souhaitons mettre en commun nos énergies, expériences et expertises pour réduire de façon significative le nombre d’enfants fantômes d’ici à 2030.”

* « Les enfants fantômes » de Laurent Dejoie et Abdoulaye Harissou aux éditions Albin Michel, 2014

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 666 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire