Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’ANC est incapable de mobiliser ses militants à Gando selon Christian Trimua
13/02/2020 à 11h12 par Prudence ETOU

 

Le ministre togolais des droits de l’homme, Christian Trimua dément l'accusation selon laquelle un groupe de campagne d' UNIR aurait provoqué une équipe de l'ANC et estime que l'Alliance Nationale pour le Changement est incapable de mobiliser ses militants à Gando et à Dankpen. 

 

Les élections présidentielles au Togo, ce n'est plus qu'en moins de 10 jours. Tant du côté pouvoir que celui d'opposition, les équipes de campagnes sont en plein travail pour persuader le plus d'électeurs possible. C'est en cela que deux groupes antagonistes, notamment celui du parti du président sortant UNIR et l'autre de l'Alliance Nationale pour le Changement ANC, ont eu à se rivaliser alors qu'ils étaient en pleine manifestations de sensibilisation.

 

À l'issue de ce fait qui a failli dégénérer, le groupe en question du parti du président Faure Gnassingbé a été reproché d'avoir provoqué les manifestants de l'ANC. Mais c'est une accusation que le ministre des droits de l’homme Christian Trimua ne partage pas. Selon lui, il y a eu, certes, des actes de défiance, mais il n'y avait rien d'extraordinaire qui devrait engendrer une bagarre, évoquant un caractère culturel propre à la localité dans laquelle se produisait les faits.

 

Relatant brièvement les faits au micro de nos confrères d' Africa rdv, M. Christian Trimua faisait savoir que :

 

"Il est vrai qu'à Sotouboua, il a été constaté qu'un groupe de danseurs de notre équipe de campagne a approché l'équipe de campagne de l'ANC. C'est simplement dans la culture que nous connaissons chez nous pour ceux qui suivent les luttes Evala chez nous ; naturellement vous avez des danseurs qui se défient les uns les autres quand nous sommes en compétition de lutte. Et malencontreusement ou malheureusement nos équipes ont voulu reproduire le même schéma. Malheureusement l'ANC n'a pas beaucoup d'humour, ils ont peu goûté la chose. Nous avons pris acte, nous avons donné des consignes à nos militants de ne plus tenter cela. Mais vous noterez quand-même qu'il n'y a eu aucun acte de violence, aucun acte d'hostilité, c'était des danseurs qui étaient en face de cette équipe de l'ANC".

 

Le ministre a poursuivi que même si l' ANC occupe dès terrains à l'intérieur du pays, ils n'arrivent pas à maîtriser les localités et connaître leurs moeurs. "... ça montre bien que l'ANC occupe des terrains à l'intérieur, ils ont l'ambition de solliciter des électeurs mais malheureusement ils ne prennent pas le temps de connaître les cultures et les moeurs des milieux dans lesquels ils voudraient faire des meetings et des milieux des électeurs... "

 

Christian Trimua va aussi plus loin pour insinuer que le parti de Jean Pierre Fabre, l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) est incapable de mobiliser ses militants à Gando et à Dankpen.  "Quand on prend Gando ou quand on prend Dankpen où on a vu l'équipe de l'ANC devant des chaises vides, naturellement c'est leur incapacité à mobiliser des électeurs pour les écouter pour leurs discours de campagne. Notre équipe de campagne UNIR n'a rien à voir de près ou de loin sur la démobilisation de leurs militants pour ces séances de meetings".

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Le ministre togolais des droits de l’homme, Christian Trimua dément l'accusation selon laquelle un groupe de campagne d' UNIR aurait provoqué une équipe de l'ANC et estime que l'Alliance Nationale pour le Changement est incapable de mobiliser ses militants à Gando et à Dankpen. 

 

Les élections présidentielles au Togo, ce n'est plus qu'en moins de 10 jours. Tant du côté pouvoir que celui d'opposition, les équipes de campagnes sont en plein travail pour persuader le plus d'électeurs possible. C'est en cela que deux groupes antagonistes, notamment celui du parti du président sortant UNIR et l'autre de l'Alliance Nationale pour le Changement ANC, ont eu à se rivaliser alors qu'ils étaient en pleine manifestations de sensibilisation.

 

À l'issue de ce fait qui a failli dégénérer, le groupe en question du parti du président Faure Gnassingbé a été reproché d'avoir provoqué les manifestants de l'ANC. Mais c'est une accusation que le ministre des droits de l’homme Christian Trimua ne partage pas. Selon lui, il y a eu, certes, des actes de défiance, mais il n'y avait rien d'extraordinaire qui devrait engendrer une bagarre, évoquant un caractère culturel propre à la localité dans laquelle se produisait les faits.

 

Relatant brièvement les faits au micro de nos confrères d' Africa rdv, M. Christian Trimua faisait savoir que :

 

"Il est vrai qu'à Sotouboua, il a été constaté qu'un groupe de danseurs de notre équipe de campagne a approché l'équipe de campagne de l'ANC. C'est simplement dans la culture que nous connaissons chez nous pour ceux qui suivent les luttes Evala chez nous ; naturellement vous avez des danseurs qui se défient les uns les autres quand nous sommes en compétition de lutte. Et malencontreusement ou malheureusement nos équipes ont voulu reproduire le même schéma. Malheureusement l'ANC n'a pas beaucoup d'humour, ils ont peu goûté la chose. Nous avons pris acte, nous avons donné des consignes à nos militants de ne plus tenter cela. Mais vous noterez quand-même qu'il n'y a eu aucun acte de violence, aucun acte d'hostilité, c'était des danseurs qui étaient en face de cette équipe de l'ANC".

 

Le ministre a poursuivi que même si l' ANC occupe dès terrains à l'intérieur du pays, ils n'arrivent pas à maîtriser les localités et connaître leurs moeurs. "... ça montre bien que l'ANC occupe des terrains à l'intérieur, ils ont l'ambition de solliciter des électeurs mais malheureusement ils ne prennent pas le temps de connaître les cultures et les moeurs des milieux dans lesquels ils voudraient faire des meetings et des milieux des électeurs... "

 

Christian Trimua va aussi plus loin pour insinuer que le parti de Jean Pierre Fabre, l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) est incapable de mobiliser ses militants à Gando et à Dankpen.  "Quand on prend Gando ou quand on prend Dankpen où on a vu l'équipe de l'ANC devant des chaises vides, naturellement c'est leur incapacité à mobiliser des électeurs pour les écouter pour leurs discours de campagne. Notre équipe de campagne UNIR n'a rien à voir de près ou de loin sur la démobilisation de leurs militants pour ces séances de meetings".

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire