L’Allemagne sanctionne la Russie par le biais du projet Nord Stream 2


Video player

Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré mardi qu’il suspendait le projet de gazoduc Nord Stream 2 avec la Russie en réponse à la reconnaissance par Moscou de deux régions séparatistes en Ukraine.

Scholz a déclaré qu’il avait ordonné l’arrêt du processus d’examen par le régulateur allemand du gazoduc, considéré par les partenaires occidentaux et Kiev comme une monnaie d’échange cruciale dans l’impasse de plus en plus tendue avec la Russie.

“Cela semble technique, mais c’est l’étape administrative nécessaire pour qu’il ne puisse y avoir de certification du pipeline et sans cette certification, Nord Stream 2 ne peut pas commencer à fonctionner”, a-t-il affirmé.

Le projet Nord Stream 2 a longtemps été une source de tension avec les alliés de Berlin, qui ont fait valoir qu’il donnerait trop de poids à Moscou en augmentant la dépendance énergétique de l’Allemagne.

Plus tôt mardi, le dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky avait exigé l’arrêt immédiat de Nord Stream 2, qui doit livrer du gaz naturel russe à l’Allemagne via la mer Baltique.

Zelensky a souligné à Scholz lors de sa visite à Kiev la semaine dernière que la Russie utilisait le pipeline comme une “arme géopolitique”.

Scholz a indiqué mardi que la décision d’arrêter le projet n’était qu’une étape “concrète” et que de nouvelles sanctions contre la Russie pourraient suivre.

“Il y a aussi d’autres sanctions que nous pouvons introduire si d’autres mesures sont prises, mais pour l’instant, il s’agit de faire quelque chose de très concret”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre irlandais Micheal Martin.

Scholz s’est dit convaincu que l’Union européenne accepterait un ensemble de sanctions “robustes et massives” visant la Russie après que Moscou ait reconnu l’indépendance des districts tenus par les rebelles dans l’est de l’Ukraine.

Nord Stream 2, qui devrait doubler l’approvisionnement en gaz naturel de la Russie vers l’Allemagne, est devenu un paratonnerre clé pour l’Occident dans sa tentative d’empêcher Moscou d’envahir l’Ukraine.

La construction du gazoduc est terminée mais les régulateurs allemands n’ont pas encore approuvé son utilisation.

Le président américain Joe Biden avait averti après des entretiens avec Scholz à Washington ce mois-ci qu’il trouverait un moyen de “mettre fin” au projet si la Russie envahissait l’Ukraine.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - L'Allemagne sanctionne la Russie par le biais du projet Nord Stream 2 Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire