Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’ACTEUR NIGÉRIAN OSITA IHEME (PAW PAW) RÉVÈLE LES PROBLÈMES DU CINÉMA NOLLYWOODIEN
10/07/2020 à 16h58 par La redaction

Le vétéran nollywoodien Osita Iheme avait à dire concernant l’industrie cinématographique nigériane. Selon lui, ce dernier connait un gros problème qui serait en fait le point focal bloquant son réel épanouissement.

Le célèbre acteur Nigérian Osita Iheme encore connu sous l’appellation de Paw Paw du célèbre duo Aki & Paw Paw, a dans une récente interview avec Newmen, révélé le problème qui perturbe sérieusement Nollywood depuis des années.

Selon l’acteur de 38 ans, la faiblesse de Nollywood vient du fait qu’elle manque cruellement de réseaux de distribution. Osita Iheme affirme en effet que cette tare serait la cause des pirateries qui mettent à mal le cinéma nigérian, car celui-ci étant fortement concentré sur la distribution des contenus en ligne.

“Nous ne pouvons pas nous limiter juste aux réseaux, oui la technologie est le future mais considérant notre système, considérant notre réseaux, considérant l’Afrique, beaucoup de personnes ont encore besoin de cet aspect physique, un accès palpable à tout ce que les africains produisent.” affirme-t-il.

Il invitera ainsi les créateurs, producteurs et investisseurs nigérians à mettre sur pieds des plateformes de distribution afin que le plus de monde soit touché et puisse avoir accès aux œuvres.

“Nous devons commencer à mettre les films, les musiques, à notre portée dès que nous sortons de notre maison. Nous devons les rendre aussi accessible que des cartes de recharge. Les cartes de recharge ne se vendent pas qu’en ligne. C’est de cette façon que nous ferons plus d’argent et ce “Big Boys” va trouver rentable d’en faire partie, car lorsque tu sors de ta maison tu n’a pas besoin d’acheter des données pour activer Youtube et avoir accès à ce service. Le marché est vaste et tout le monde ne peut avoir accès au net disons nous les vérités.”

L’acteur continuera en affirmant qu’il s’agit d’une option à envisager qui ne ralentira ni ne mettra un terme à ce qui se fait depuis. Chose sans laquelle d’autres personnes que les propriétaires des contenus en profiteront.

“Nous continuerons de vendre en ligne mais rendons le toujours accessible aux gens dans la rue. Et le faire aidera également à combattre la piraterie ; parce que lorsque les gens ne peuvent avoir accès au contenu original, ils adoptent la piraterie vu que celle-ci le rend accessible dans la rue. Après tout, l’original lui n’y est pas accessible”

Les propos d’Osita Iheme ne reflètent pas qu’une vérité propre au cinéma nigérian. L’Afrique en général connait le problème soulevé par l’acteur. Et bien que les politiques tendent à rendre l’accès à internet plus facile, le problème des coûts revient régulièrement. Il s’agirait donc là d’une piste de solution aux problèmes du cinéma en Afrique. Qu’en pensez-vous ?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 598 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Gnabry sort de la quarantaine après un faux “test positif” au covid-19

26/10/2020

Gnabry sort...

L’attaquant du Bayern Munich Serge Gnabry a quitté la quarantaine après...
Guinée / L’élection de Condé remise en cause par le vice-président de la CENI

26/10/2020

Guinée /...

Dans une note d’une vingtaine de pages...
#CongoIsBleeding : le nouveau hashtag qui condamne l’exploitation meurtrière des mines congolaises

26/10/2020

#CongoIsBleeding :...

L’exploitation dans les mines de la République...
Présidentielle ivoirienne / Pourquoi la Mission d’observation de l’UA est une incohérence !

26/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Une mission de l’Union Africaine séjourne à...
Dossier / 20 ans après le Charnier de Yopougon: Révélations, en 24 points, sur une affaire rocambolesque

26/10/2020

Dossier /...

Le “Charnier de Yopougon” ! Voilà un...
Affi N’guessan : ” Ouattara est un pyromane et un…

26/10/2020

Affi N’guessan...

La plateforme de l’opposition contre le 3e...
Forte chaleur au Sénégal : Le message d’alerte de l’ANACIM

26/10/2020

Forte chaleur...

L’Agence météorologique nationale (ANACIM) a annoncé qu’un...
Le groupe Facebook " Didier Raoult vs coronavirus" désactivé

26/10/2020

Le groupe...

  Le groupe Facebook " Didier Raoult...
Roch Kaboré: "Je n'ai pas l'intention de faire un 3e mandat"

26/10/2020

Roch Kaboré:...

  Le président burkinabè, Roch  Kaboré n'a...
Guillaume Soro au Mali pour planifier un coup d’état ?

26/10/2020

Guillaume Soro...

A l’approche de la présidentielle du 31...
Roch Kaboré : "On n'a jamais interdit à quelqu'un de rentrer au Burkina Faso"

26/10/2020

Roch Kaboré...

Ce dimanche 25 octobre 2020, le président...
Vincent Toh Bi Irié lance son mouvement "Aube nouvelle"

26/10/2020

Vincent Toh...

  L’ex-préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié...
Côte d'Ivoire : des militaires dans les locaux de LIDER

26/10/2020

Côte d’Ivoire...

En Côte d’Ivoire, dans la soirée de...
Les prénoms européens, ces marques indélébiles de la colonisation en Afrique

26/10/2020

Les prénoms...

Même 60 ans après les indépendances en...
Nigeria : une église organise une marche de prière pour la réélection de Donald Trump, les Nigérians s’indignent

26/10/2020

Nigeria :...

Living Christ Mission Inc, une église située...
Côte d’Ivoire : Top 10 des personnalités politiques les plus suivies des réseaux sociaux !

26/10/2020

Côte d’Ivoire...

En Côte d’Ivoire, les dirigeants politiques ont...
Brutalités policières au Nigeria : le pape François réagit !

26/10/2020

Brutalités policières...

Dimanche, le pape François a appelé les...
Dabou / Ouattara accuse : “Des miliciens ont été mobilisés par Guillaume Soro pour créer du désordre”

25/10/2020

Dabou /...

Les terribles évènements qui ont lieu à...
Guinée/ Cellou Dalein Diallo parle : ” nous refusons les résultats proclamés par la CENI”

25/10/2020

Guinée/ Cellou...

L’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo s’est exprimé...
KKB depuis Béoumi : ” Je suis fatigué de Ouattara, je veux qu’il s’en aille “

25/10/2020

KKB depuis...

Kouadio Konan Bertin a affirmé, dans la...

Le vétéran nollywoodien Osita Iheme avait à dire concernant l’industrie cinématographique nigériane. Selon lui, ce dernier connait un gros problème qui serait en fait le point focal bloquant son réel épanouissement.

Le célèbre acteur Nigérian Osita Iheme encore connu sous l’appellation de Paw Paw du célèbre duo Aki & Paw Paw, a dans une récente interview avec Newmen, révélé le problème qui perturbe sérieusement Nollywood depuis des années.

Selon l’acteur de 38 ans, la faiblesse de Nollywood vient du fait qu’elle manque cruellement de réseaux de distribution. Osita Iheme affirme en effet que cette tare serait la cause des pirateries qui mettent à mal le cinéma nigérian, car celui-ci étant fortement concentré sur la distribution des contenus en ligne.

“Nous ne pouvons pas nous limiter juste aux réseaux, oui la technologie est le future mais considérant notre système, considérant notre réseaux, considérant l’Afrique, beaucoup de personnes ont encore besoin de cet aspect physique, un accès palpable à tout ce que les africains produisent.” affirme-t-il.

Il invitera ainsi les créateurs, producteurs et investisseurs nigérians à mettre sur pieds des plateformes de distribution afin que le plus de monde soit touché et puisse avoir accès aux œuvres.

“Nous devons commencer à mettre les films, les musiques, à notre portée dès que nous sortons de notre maison. Nous devons les rendre aussi accessible que des cartes de recharge. Les cartes de recharge ne se vendent pas qu’en ligne. C’est de cette façon que nous ferons plus d’argent et ce “Big Boys” va trouver rentable d’en faire partie, car lorsque tu sors de ta maison tu n’a pas besoin d’acheter des données pour activer Youtube et avoir accès à ce service. Le marché est vaste et tout le monde ne peut avoir accès au net disons nous les vérités.”

L’acteur continuera en affirmant qu’il s’agit d’une option à envisager qui ne ralentira ni ne mettra un terme à ce qui se fait depuis. Chose sans laquelle d’autres personnes que les propriétaires des contenus en profiteront.

“Nous continuerons de vendre en ligne mais rendons le toujours accessible aux gens dans la rue. Et le faire aidera également à combattre la piraterie ; parce que lorsque les gens ne peuvent avoir accès au contenu original, ils adoptent la piraterie vu que celle-ci le rend accessible dans la rue. Après tout, l’original lui n’y est pas accessible”

Les propos d’Osita Iheme ne reflètent pas qu’une vérité propre au cinéma nigérian. L’Afrique en général connait le problème soulevé par l’acteur. Et bien que les politiques tendent à rendre l’accès à internet plus facile, le problème des coûts revient régulièrement. Il s’agirait donc là d’une piste de solution aux problèmes du cinéma en Afrique. Qu’en pensez-vous ?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 598 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire