A la une Interview

L’acteur Culturel Du’L répond aux questions de Fleur

Publié par La redaction
Du’L est un personnage pas inconnu du milieu du showbiz et l’un des pionniers et propulseur de plusieurs concepts et évènements.
Aujourd’hui ayant une carrière bien remplie et plusieurs fils à son arc, il a accepté se livrer à nous pour un moment d’échange.
Il nous a confié ses impressions, ses constats et sa vision du showbiz actuel. 
En 10 questions avec Fleur vous connaitrez mieux cet homme dont le parcours inspire plus d’un.
Fleur: Bonjour Du’l comment vous allez ? Vous n’êtes plus à présenter dans la sphère du showbiz mais une brève présentation de votre part serait la bienvenue pour nos lecteurs. 
Du’L: Bonjour Fleur ,bonjour DoingBuzz, je vais bien , je rends grâce à Dieu et vous?
Je suis MATTHIA Selom Edoh, je gère une structure de publicom BIGKING (référence à une personne qui a marqué ma vie  par son caractère et sa gestion des faits), on y conçoit et imprime des articles de pub (impression numérique sur tout supports) , les conceptions graphiques, photographie.
Je fais de la radio aussi les dimanches soir, j’ai des projets dans d’autres secteurs aussi …
Fleur: Bien aussi, merci. Comment êtes vous arrivés au Showbiz ? 
Du’L: Le premier choc fut l’écoute des premiers sons rap français ramenés par des cousins de la France en 1990,
 Wow! On pouvait en faire aussi!!! Puis c’était parti avec quelque potes du collège Pierre Felix Joel lol, appuyé par une émission radio sur RFI (BOOLIBAï avec Malick) et aidé par quelques grands frères des médias de l’époque FAUSTIN HOUSSOU,ADO ,JOCELYN… C’était d’abord du rap dans des émissions radios puis quelque recitals dans les lycées de Lomé.
Fleur: Quel est votre parcours dans ce milieu ?
Du’L: Mes faits d’arme dans le milieu sont longs comme le bras.
En tant qu’artiste rap à l’époque, des singles avec mon groupe KNOCK OUT , des singles et des maxi avec mon collectif 5ème BAZ, j’ai posé sur l’album des WEZEPE , sur celui de ORCYNO , sur la première Compilation du rap au Togo ( ENTRE DEUX MONDE )  de  HOPE ROW RECORDS , sur l’album de ZAPMALET et KONTY HENE au Ghana. Puis des scènes.
En mode radio, ma première émission (ATTITUDE) fut sur Kanal Fm, je devrais être au lycée , sur Metropolys ( CROSSFADER )avec Monsieur GUY MARIO, sur Nana FM ce fut (MIC TEAM) et actu (HH) sur Zéphyr.
En production , Direction artiste de l’album des WEZEPE,
directeur artiste du label HOPE ROW RECORD ( de la compilation (ENTRE DEUX MONDE), de l’album (POLICE) d’ALI JEZZ ,concerts  PASSI ,NEG MARRON,…)
La production l’album UN DES VOTRES de TENSHI, deux signles pour LK et un single pour TS…
Coproducteur du championnat hip hop de Lomé HOT JAM, BREAKDANCE MASTER, HOT JAM XXL avec Fang Music de Tam’.
J’ai eu à présenter des scènes (12 éditions des awards sur 15 éditions), les scènes de HOPE ROW RECORD, la scène ORCYNO 2FACE , plein d’autres , j’en oublie même lol, je me sens très à l’aise sur les scènes , c’est un kiff de ouf.
Fleur: Aujourd’hui  vous animez une émission HipHop sur la radio Zephyr. Que pensez vous des nouveaux talents ? 
Du’L: Il y a de la matière hip hop ,afro ,gospel ,beaucoup de talents , je suis fier d’eux,je prie juste qu’ils soient mieux encadrés et mieux coachés.
Fleur: Que pensez vous du showbiz actuel surtout avec l’avènement des réseaux sociaux? 
Du’L: Le showbiz actuel se professionnalise un peu plus c’est une bonne chose mais les démons sont toujours là ,ils ont juste changé d’apparence (plus jeunes, plus maladroits et malhonnêtes…).
C’est l’ère du paraître maintenant, peu d’actes concrets beaucoup de visibilité.
Les réseaux sociaux sont un atout , un apport en communication, en management  en marketing artistique,il est important d’y soigner et d’y contrôler son image car les dérives y sont nombreuses. C’est des outils numérique de diffusion  qui  conservent des trac à vie ,il est important de savoir quoi y diffuser et comment la diffuser.IL est facile de dresser le profile psychologique d’une personne en lisant ces commentaires et des autres postes.
Fleur: Vous êtes un des piliers des All Music Awards à votre avis pourquoi les sponsors peinent encore à se positionner sur cet événement qui bientôt fait 16ans. 
Du’L: C’est une question qui me dépasse. Les annonceurs s’il y en a au Togo peuvent mieux y répondre. Ce n’est pas seul l’événement de radio zéphyr qui a ce souci de manque ou d’absence de sponsoring, les autres événements culturels et sportifs en souffrent aussi. Le problème est ailleurs, nous avons du mal à apprécier et à donner de la valeur à l’art et au sport dans notre pays ,mise à part les petites guerres de couloirs pour se garder les miettes.
Fleur: Qu’est-il advenu du label Ouechtaf dont on entend parler moins ces derniers temps?
Du’L: Oui c’est vrai après HOT JAM et la prod de TENSHI, OUECHTAFF s’est un peu effacé de la sphère de production … Ce fut volontaire car il y avait d’autres secteurs à explorer.
Fleur: En tant que pilier du mouvement hip-hop togolais, quels conseils donneriez-vous aux nouveaux rappeurs qui tentent l’aventure?  
Du’L: Non juste le single et son clip mais un vrai plan de carrière à avoir, à mettre en œuvre pour atteindre les sommets. Avoir les aptitudes et des reflex d’un entrepreneur , être visionnaire .Et savoir quoi chanter et quoi dire car tu es ce que tu dis et ce que tu chantes peu se relever dans ta vie (je pousse un peu loin …lol). Soyez bien entouré, si tu t’entoures de personnes qui ont une vision limitée, tu resteras dans ses limites , si tu es tout le temps dans le doute ,la critique et l’hypocrisie tu vas sombrer. Ne confondez pas les textes rap avec la réalité ,la part de fiction y est très grande.
Fleur: Quel est votre avis sur le climat tendu qui règne souvent entre la nouvelle et l’ancienne génération; vous qui avez côtoyé les deux? 
Du’L: Le choc des générations hahaha, je côtoie 3 ou 4 générations de rappeurs. Les vraies causes des conflits sont à chercher ailleurs, certaines émissions radios, des webtv (ont manipulé et déformé les interviews d’artistes) et les fans.
Un artiste ne doit pas se faire manipuler par des fans, les fans sont à utiliser pour sa promotion, l’artiste doit prendre le contrôle de son interview et savoir ce pourquoi il y est allé le faire et rester focus sur cela.
Fleur: Quel est le rappeur le plus en vue du moment à votre avis et quels sont ceux qui sont prometteurs?  
Du’L: Hmmmmmm  je ne veux frustrer personne lol bon bon… ELOM20ce, FOFO SKARFO, PIKALUZ , BESTIAL, OZANE. Les  prometteurs JOHN DO ASKY , DYANN K , BINHO CAPONE, Mr ANDY, TS , DHINKO, 2CO , DIZOU, YAKNOU, LUNIK, TERIK B RETTA, EL MI…
Fleur: Coup de cœur/coup de gueule 
Du’L: Coup de gueule ,je n’en ai pas…
Coup de cœur  à ceux qui se battent réellement pour que les choses évoluent. Nous devrons être les moteurs de cet évolution
Fleur: Mot de fin 
Du’L: Merci de m’avoir accordé l’interview, bien de choses à vous tous.
Intégrez les groupes Whatsapp ci-dessous selon vos pays de résidence pour recevoir en instantané toutes les offres d'emploi proches de chez vous.- Bénin - Niger - Sénégal - Togo - Côte d'Ivoire - Cameroun -Pour les autres pays NB:Ces offres peuvent être bien utiles pour vous mais aussi pour vos proches donc n'hésitez pas à les partager aussi autour de vous.

Nouveauté au Togo: Edem Drackey - Amévévé

Un son qui donne des frissons de part la belle mélodie mais aussi les paroles bienveillantes qu'il contient

Pour le télécharger gratuitement

Clique ici

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

1 Commentaire

  • « …si tu t’entoures de personnes qui ont une vision limitée, tu resteras dans ses limites , si tu es tout le temps dans le doute ,la critique et l’hypocrisie tu vas sombrer. Ne confondez pas les textes rap avec la réalité, la part de fiction y est très grande… »
    Des paroles à méditer et à ressasser… ces mots peuvent servir de fil conducteur pour mener à bien une vie ou une carrière artistique. Merci et bonne continuation Mr DU’L

Lâcher un commentaire sur doingbuzz

%d blogueurs aiment cette page :