La vérité sur les Décès présumés de 5 élèves togolais pour utilisation de porte-monnaie magique


Video player

L’histoire fait grand bruit sur les réseaux sociaux depuis peu. Cinq élèves du lycée de Kpodzi dans la ville de Kpalimé, située au sud-ouest du Togo, dans la région des Plateaux, à 128 km de la capitale Lomé sont décédés pour s’être faits des portemonnaies magiques par un marabout béninois. Ce mercredi 05 février, l’autorité préfectorale de Kloto est intervenue, rejette cette thèse et met en garde.

Selon l’information publiée sur les réseaux sociaux, une quinzaine de jeunes togolais, à la recherche de l’argent facile se sont attachés, entre novembre et décembre, les services d’un marabout venu du Bénin dans le but d’obtenir de «l’argent sans effort » en vue des fêtes de fin d’année. D’après les faits relatés et publiés sur les réseaux sociaux, ces jeunes élèves ont eu ce qu’ils voulaient, c’est-à-dire de l’argent à leur guise.

Mais ce n’était pas sans contrepartie. L’argent (100.000 FCFA) qui leur venait mystiquement sur leur compte mobile money ou dans leur porte-monnaie chaque jour, devait être dépensé en totalité le même jour et toutes réalisations (Maisons construites, ou quelconques héritages) devaient leur servir à eux seuls. Les membres de leurs familles ne pouvant en aucun cas en bénéficier. Mais les choses se corsent lorsqu’il s’est agi d’effectuer des sacrifices humains pour continuer à bénéficier de cet « argent facile ». Dans l’incapacité de continuer par exécuter les demandes du marabout, certains ont perdu la vie. Au total, rapporte l’auteur de l’article, cinq personnes sont déjà mortes et parmi ces cinq, l’un a eu le courage d’avouer les faits à un prêtre avant de rendre l’âme. Dix autres sont dans un état critique à l’hôpital de Kpalimé et nul ne sait s’ils s’en sortiront ou s’ils rejoindront leurs camarades dans l’au-delà.

Cette information dont la source est la Radio LPC n’a pas laissé les autorités indifférentes.

Juste qu’une fake news
En tout cas, le préfet de Kloto a réagi. Kokou Assan reconnait qu’il y a eu deux décès au lycée de Kpodzi. Il s’agit d’un élève de la classe de seconde et d’un autre de la classe de terminale. Mais ces 2 décès, a-t-il poursuivi ce mercredi sur Pyramide FM, n’ont aucun lien avec un quelconque portefeuille magique. « Nous avons joint le directeur du CHP Kpalimé, le directeur préfectoral de la santé de Kloto ainsi que le proviseur du lycée de Kpodzi. Tous étaient surpris par ces informations qui ne sont pas du tout vraies », a-t-il déclaré. Pour lui, cette affaire sera creusée et les auteurs de cette fake news seront trouvés. « Nous avons demandé à la police et à la gendarmerie de nous aider à trouver les sources de ces informations qui circulent et qui jettent du discrédit sur la ville de Kpalimé », a-t-il lancé. porte-monnaie magique

Pour l’heure, on est tenté de dire que l’honneur du marabout béninois est lavé en attendant les enquêtes des juridictions compétentes. Mais cette histoire relance le débat sur le phénomène de portefeuilles magiques et les rituels humains auxquels s’adonne un groupuscule d’individus à la quête du mieux-être et du confort.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - La vérité sur les Décès présumés de 5 élèves togolais pour utilisation de porte-monnaie magique Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire