La Turquie double ses importations de pétrole russe, comblant le vide de l’UE


Video player

La Turquie a doublé ses importations de pétrole russe cette année, ont montré lundi les données de Refinitiv Eikon, alors que les deux pays s’apprêtent à élargir leur coopération dans les affaires et en particulier dans le commerce de l’énergie face aux sanctions occidentales contre Moscou.

Le commerce entre la Turquie et la Russie est en plein essor depuis le printemps, les entreprises turques non interdites de traiter avec leurs homologues russes étant intervenues pour combler le vide créé par les entreprises européennes quittant la Russie après son invasion de l’Ukraine plus tôt cette année. La Russie appelle ses actions en Ukraine « une opération militaire spéciale ».

La Turquie a augmenté ses importations de pétrole en provenance de Russie, y compris les grades Ural et Siberian Light, au-delà de 200 000 barils par jour (bpj) jusqu’à présent cette année, contre seulement 98 000 bpj pour la même période de 2021, selon les données de Refinitiv.

La Turquie n’a pas sanctionné la Russie en raison de ses actions en Ukraine, affirmant qu’elle reste dépendante de l’approvisionnement énergétique russe.

Le président russe Vladimir Poutine et le président turc Tayyip Erdogan se sont rencontrés début août et ont convenu de renforcer la coopération commerciale.

Les principaux raffineurs turcs Tupras et la raffinerie STAR de SOCAR en Azerbaïdjan ont considérablement augmenté leur consommation de pétrole russe de l’Oural et de Sibérie légère cette année, tout en diminuant les achats de pétrole de la mer du Nord, de l’Irak et de l’Afrique de l’Ouest, selon les données.

Au cours des dernières années, la raffinerie STAR a augmenté ses achats de pétrole norvégien Johan Sverdrup et irakien, dont la qualité est proche de celle de l’Oural, car le prix du pétrole russe a augmenté.

Cette année, les prix du pétrole russe sont tombés à des niveaux historiquement bas par rapport à l’indice de référence daté du Brent, tandis que les prix des pétroles de la mer du Nord et de l’Irak se sont améliorés.

→ A LIRE AUSSI : Liverpool: un record de Gerrard battu par Salah

→ A LIRE AUSSI : {Foot}L2 (J4): Bordeaux fait un match nul

→ A LIRE AUSSI : Angleterre: Victoire et relance de MU sur Liverpool

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire