Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
La Reine de Sakassou exige la levée du blocus autour de la résidence de Bédié
08/11/2020 à 15h01 par La redaction

La Reine de Sakassou a lancé un appel au Président Ouattara sur la nécessité de lever du blocus autour de la résidence de Bédié.

La situation politique est suffisamment grave pour déclencher une réaction de la Cour royale de Sakassou. « Sa Majesté Nanan Kassi ANVO se fait l’écho du cri de cœur de la communauté baoulé fortement ébranlée dans un contexte socio-politique déjà tendu.

C’est ainsi que Sa Majesté tient, au nom de la population Baoulé, à lancer un appel au Président Alassane Ouattara sur:

– la nécessité de lever le blocus dont est l’objet le Président Henri Konan Bédié et son épouse;

– l’urgence de mettre sur pied un cadre de dialogue national pour que toutes les préoccupations d’intérêt national soient profondément examinées dans la vérité et la sincérité, afin de retrouver la Paix véritable et la Cohésion nationale. ».

 

La Reine rassure de son implication discrète et diligente dans la recherche des solutions de l’apaisement et de la consolidation de l’unité des fils et filles de la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas courant. Le monde du silence consacré donne de la voix. Secoue les oreilles.

Une délégation de chefs coutumiers qui souhaitaient rendre visite au Président du PDCI-RDA ce samedi 7 novembre 2020 n’a pas été autorisée à le voir. « Les chefs coutumiers n’ont pas été autorisés à se rendre chez le Président Bédié. Ils ont été renvoyés à une autorisation à prendre chez le ministre de la Sécurité. », selon une source généralement bien informée.

Le Procureur de la République avait pourtant indiqué lors de sa conférence de presse, le vendredi 6 novembre 2020, que le Président Henri Bédié n’était ni en état d’arrestation, ni assigné à résidence. Les discours doivent concorder avec la réalité. Pour la crédibilité de la parole publique des officiels. Le Président du FPI, Pascal Affi N’guessan a été arrêté dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre sur la route d’Adzopé en croire ses proches. Aucun communiqué officiel pour l’instant.

LIRE AUSSI : Maroc : saisie de près de 2,5 tonnes de cannabis à Al Hoceima

Le porte-parole de l’opposition ivoirienne était recherché, tout comme le Président de l’UDPCI, par la Justice ivoirienne. Les domiciles des deux hommes politiques sont l’objet d’un blocus depuis le mardi 3 novembre 2020.

Les avocats de l’homme politique sont plutôt inquiets. « les conseils de Monsieur Pascal AFFI N’GUESSAN ont mené des recherches dans les différents services de l’Etat tels que la Direction de la Surveillance du Territoire à Cocody, la Préfecture de Police à Abobo, la Brigade de Recherches de la Gendarmerie et la Police Judiciaire au Plateau. Toutes ces recherches n’ont donné aucun résultat. ».

Il est fondamental, malgré la situation de crise que la Côte d’Ivoire connait, que le Droit demeure la clé de voûte pour le règlement des contradictions dans la société. C’est tellement simple et élégant pour le Procureur de la République ou la police de convoquer les personnalités ciblées dans les règles de l’art et des procédures. De les entendre dans un cadre formel en respectant leurs droits, leur dignité, sans les humilier. Il faut agir aujourd’hui en pensant à demain!

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici pourquoi le monde des espions américains se sent mal à l'aise en ce moment

17/11/2020

Voici pourquoi...

Voici pourquoi le monde des espions américains...
Une " bombe" de force majeure se dirige vers l'Amérique centrale

17/11/2020

Une  »...

Une " bombe" de force majeure se...
Dans une robe très sexy, Mame Diarra Sylla illumine les rues de Californie (Photos)

17/11/2020

Dans une...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Le président élu Biden réprimande Donald Trump

17/11/2020

Le président...

Le président élu Biden réprimande Donald Trump...
Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...

La Reine de Sakassou a lancé un appel au Président Ouattara sur la nécessité de lever du blocus autour de la résidence de Bédié.

La situation politique est suffisamment grave pour déclencher une réaction de la Cour royale de Sakassou. « Sa Majesté Nanan Kassi ANVO se fait l’écho du cri de cœur de la communauté baoulé fortement ébranlée dans un contexte socio-politique déjà tendu.

C’est ainsi que Sa Majesté tient, au nom de la population Baoulé, à lancer un appel au Président Alassane Ouattara sur:

– la nécessité de lever le blocus dont est l’objet le Président Henri Konan Bédié et son épouse;

– l’urgence de mettre sur pied un cadre de dialogue national pour que toutes les préoccupations d’intérêt national soient profondément examinées dans la vérité et la sincérité, afin de retrouver la Paix véritable et la Cohésion nationale. ».

 

La Reine rassure de son implication discrète et diligente dans la recherche des solutions de l’apaisement et de la consolidation de l’unité des fils et filles de la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas courant. Le monde du silence consacré donne de la voix. Secoue les oreilles.

Une délégation de chefs coutumiers qui souhaitaient rendre visite au Président du PDCI-RDA ce samedi 7 novembre 2020 n’a pas été autorisée à le voir. « Les chefs coutumiers n’ont pas été autorisés à se rendre chez le Président Bédié. Ils ont été renvoyés à une autorisation à prendre chez le ministre de la Sécurité. », selon une source généralement bien informée.

Le Procureur de la République avait pourtant indiqué lors de sa conférence de presse, le vendredi 6 novembre 2020, que le Président Henri Bédié n’était ni en état d’arrestation, ni assigné à résidence. Les discours doivent concorder avec la réalité. Pour la crédibilité de la parole publique des officiels. Le Président du FPI, Pascal Affi N’guessan a été arrêté dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre sur la route d’Adzopé en croire ses proches. Aucun communiqué officiel pour l’instant.

LIRE AUSSI : Maroc : saisie de près de 2,5 tonnes de cannabis à Al Hoceima

Le porte-parole de l’opposition ivoirienne était recherché, tout comme le Président de l’UDPCI, par la Justice ivoirienne. Les domiciles des deux hommes politiques sont l’objet d’un blocus depuis le mardi 3 novembre 2020.

Les avocats de l’homme politique sont plutôt inquiets. « les conseils de Monsieur Pascal AFFI N’GUESSAN ont mené des recherches dans les différents services de l’Etat tels que la Direction de la Surveillance du Territoire à Cocody, la Préfecture de Police à Abobo, la Brigade de Recherches de la Gendarmerie et la Police Judiciaire au Plateau. Toutes ces recherches n’ont donné aucun résultat. ».

Il est fondamental, malgré la situation de crise que la Côte d’Ivoire connait, que le Droit demeure la clé de voûte pour le règlement des contradictions dans la société. C’est tellement simple et élégant pour le Procureur de la République ou la police de convoquer les personnalités ciblées dans les règles de l’art et des procédures. De les entendre dans un cadre formel en respectant leurs droits, leur dignité, sans les humilier. Il faut agir aujourd’hui en pensant à demain!

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire