Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
La Reine de Sakassou exige la levée du blocus autour de la résidence de Bédié
3Vision-Group
08/11/2020 à 15h01 par La redaction

La Reine de Sakassou a lancé un appel au Président Ouattara sur la nécessité de lever du blocus autour de la résidence de Bédié.

La situation politique est suffisamment grave pour déclencher une réaction de la Cour royale de Sakassou. « Sa Majesté Nanan Kassi ANVO se fait l’écho du cri de cœur de la communauté baoulé fortement ébranlée dans un contexte socio-politique déjà tendu.

C’est ainsi que Sa Majesté tient, au nom de la population Baoulé, à lancer un appel au Président Alassane Ouattara sur:

– la nécessité de lever le blocus dont est l’objet le Président Henri Konan Bédié et son épouse;

– l’urgence de mettre sur pied un cadre de dialogue national pour que toutes les préoccupations d’intérêt national soient profondément examinées dans la vérité et la sincérité, afin de retrouver la Paix véritable et la Cohésion nationale. ».

 

La Reine rassure de son implication discrète et diligente dans la recherche des solutions de l’apaisement et de la consolidation de l’unité des fils et filles de la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas courant. Le monde du silence consacré donne de la voix. Secoue les oreilles.

Une délégation de chefs coutumiers qui souhaitaient rendre visite au Président du PDCI-RDA ce samedi 7 novembre 2020 n’a pas été autorisée à le voir. « Les chefs coutumiers n’ont pas été autorisés à se rendre chez le Président Bédié. Ils ont été renvoyés à une autorisation à prendre chez le ministre de la Sécurité. », selon une source généralement bien informée.

Le Procureur de la République avait pourtant indiqué lors de sa conférence de presse, le vendredi 6 novembre 2020, que le Président Henri Bédié n’était ni en état d’arrestation, ni assigné à résidence. Les discours doivent concorder avec la réalité. Pour la crédibilité de la parole publique des officiels. Le Président du FPI, Pascal Affi N’guessan a été arrêté dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre sur la route d’Adzopé en croire ses proches. Aucun communiqué officiel pour l’instant.

LIRE AUSSI : Maroc : saisie de près de 2,5 tonnes de cannabis à Al Hoceima

Le porte-parole de l’opposition ivoirienne était recherché, tout comme le Président de l’UDPCI, par la Justice ivoirienne. Les domiciles des deux hommes politiques sont l’objet d’un blocus depuis le mardi 3 novembre 2020.

Les avocats de l’homme politique sont plutôt inquiets. « les conseils de Monsieur Pascal AFFI N’GUESSAN ont mené des recherches dans les différents services de l’Etat tels que la Direction de la Surveillance du Territoire à Cocody, la Préfecture de Police à Abobo, la Brigade de Recherches de la Gendarmerie et la Police Judiciaire au Plateau. Toutes ces recherches n’ont donné aucun résultat. ».

Il est fondamental, malgré la situation de crise que la Côte d’Ivoire connait, que le Droit demeure la clé de voûte pour le règlement des contradictions dans la société. C’est tellement simple et élégant pour le Procureur de la République ou la police de convoquer les personnalités ciblées dans les règles de l’art et des procédures. De les entendre dans un cadre formel en respectant leurs droits, leur dignité, sans les humilier. Il faut agir aujourd’hui en pensant à demain!

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

La Reine de Sakassou a lancé un appel au Président Ouattara sur la nécessité de lever du blocus autour de la résidence de Bédié.

La situation politique est suffisamment grave pour déclencher une réaction de la Cour royale de Sakassou. « Sa Majesté Nanan Kassi ANVO se fait l’écho du cri de cœur de la communauté baoulé fortement ébranlée dans un contexte socio-politique déjà tendu.

C’est ainsi que Sa Majesté tient, au nom de la population Baoulé, à lancer un appel au Président Alassane Ouattara sur:

– la nécessité de lever le blocus dont est l’objet le Président Henri Konan Bédié et son épouse;

– l’urgence de mettre sur pied un cadre de dialogue national pour que toutes les préoccupations d’intérêt national soient profondément examinées dans la vérité et la sincérité, afin de retrouver la Paix véritable et la Cohésion nationale. ».

 

La Reine rassure de son implication discrète et diligente dans la recherche des solutions de l’apaisement et de la consolidation de l’unité des fils et filles de la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas courant. Le monde du silence consacré donne de la voix. Secoue les oreilles.

Une délégation de chefs coutumiers qui souhaitaient rendre visite au Président du PDCI-RDA ce samedi 7 novembre 2020 n’a pas été autorisée à le voir. « Les chefs coutumiers n’ont pas été autorisés à se rendre chez le Président Bédié. Ils ont été renvoyés à une autorisation à prendre chez le ministre de la Sécurité. », selon une source généralement bien informée.

Le Procureur de la République avait pourtant indiqué lors de sa conférence de presse, le vendredi 6 novembre 2020, que le Président Henri Bédié n’était ni en état d’arrestation, ni assigné à résidence. Les discours doivent concorder avec la réalité. Pour la crédibilité de la parole publique des officiels. Le Président du FPI, Pascal Affi N’guessan a été arrêté dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre sur la route d’Adzopé en croire ses proches. Aucun communiqué officiel pour l’instant.

LIRE AUSSI : Maroc : saisie de près de 2,5 tonnes de cannabis à Al Hoceima

Le porte-parole de l’opposition ivoirienne était recherché, tout comme le Président de l’UDPCI, par la Justice ivoirienne. Les domiciles des deux hommes politiques sont l’objet d’un blocus depuis le mardi 3 novembre 2020.

Les avocats de l’homme politique sont plutôt inquiets. « les conseils de Monsieur Pascal AFFI N’GUESSAN ont mené des recherches dans les différents services de l’Etat tels que la Direction de la Surveillance du Territoire à Cocody, la Préfecture de Police à Abobo, la Brigade de Recherches de la Gendarmerie et la Police Judiciaire au Plateau. Toutes ces recherches n’ont donné aucun résultat. ».

Il est fondamental, malgré la situation de crise que la Côte d’Ivoire connait, que le Droit demeure la clé de voûte pour le règlement des contradictions dans la société. C’est tellement simple et élégant pour le Procureur de la République ou la police de convoquer les personnalités ciblées dans les règles de l’art et des procédures. De les entendre dans un cadre formel en respectant leurs droits, leur dignité, sans les humilier. Il faut agir aujourd’hui en pensant à demain!

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire