La police britannique demande de l’aide pour élucider le meurtre rituel d’un jeune Nigérian

Au Royaume-Uni, la police londonienne a lancé mardi un appel à toute personne disposant d’informations sur le meurtre d’un garçon nigérian dont le torse a été retrouvé dans la Tamise il y a 20 ans, afin de l’aider à élucider cette affaire qui, selon elle, pourrait être un meurtre rituel.

20 ans après la découverte d’un torse d’enfant, la police veut relancer l’enquête. Selon les nouvelles,  le corps du petit garçon, dont la tête et les membres ont été coupés, avait été retrouvé le 21 septembre 2001 dans le fleuve qui traverse Londres, à hauteur de Tower Bridge.

La police britannique

Police

Les enquêteurs, qui ont surnommé le petit garçon «Adam», pensent qu’il a été victime d’un meurtre rituel. D’après les médecins légistes, la victime était âgée de cinq ou six ans et originaire du Nigeria et la cause de la mort est un traumatisme violent au cou.

Le meurtre de ce jeune nigérian  a fait l’objet de nombreux appels très médiatisés au fil des ans. Peu après le meurtre, l’ancien président sud-africain, feu Nelson Mandela a demandé à toutes les communautés africaines de Londres et d’ailleurs d’aider la police à élucider l’affaire.

Alors, dans une note rendue publique, la Metropolitan police appelle toute personne pouvant fournir des informations à « faire preuve de courage » et se manifester pour résoudre ce mystère qui avait provoqué l’émotion à Londres.

Pour information, plusieurs personnes ont été arrêtées dans cette affaire. Une femme avait été arrêtée pour suspicion de meurtre, puis libérée. Deux hommes ont aussi été arrêtés dans le cadre d’une enquête sur un possible trafic d’êtres humains puis relâchés.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire