...

La non-protection des données chez Twitter : la chambre exige des réponses du PDG


Video player

Dans une lettre de jeudi, le comité de la Chambre sur la sécurité intérieure a demandé au PDG de Twitter, Parag Agrawal, de répondre aux questions suscitées par des allégations incendiaires de violations de la sécurité de l’ancien chef de la sécurité de la société de médias sociaux, Peiter Zatko.

La représentante Bennie Thompson (D-Miss.), Présidente du comité, et la représentante Yvette Clarke (D-Mass.), Présidente du sous-comité de la cybersécurité, ont exprimé leur «profonde inquiétude» concernant les allégations faites par Zatko dans une plainte de dénonciateur déposé auprès du ministère de la Justice, de la Securities and Exchange Commission et de la Federal Trade Commission le mois dernier et publié pour la première fois mardi.

Zatko, qui a travaillé chez Twitter de fin 2020 à janvier 2022, a affirmé que Twitter n’avait pas protégé les données des utilisateurs et avait sciemment induit en erreur les investisseurs et les régulateurs.

Clarke et Thompson ont noté que Twitter a une « liste de tâches de sécurité stupéfiante » si l’une des affirmations de Zatko est vraie.

Les législateurs ont demandé des réponses écrites à Agrawal avant le 8 septembre sur huit questions liées aux affirmations de Zatko, en se concentrant spécifiquement sur une affirmation selon laquelle Twitter savait que son équipe axée sur la modération du contenu était en sous-effectif et sur la manière dont il prévoyait de lutter contre la désinformation politique avant les élections de mi-mandat de novembre.

Twitter a nié toutes les accusations de Zatko, et Agrawal a qualifié la plainte du lanceur d’alerte de « faux récit truffé d’incohérences et d’inexactitudes, et présenté sans contexte important » dans une note aux employés mardi. La lettre de Clarke et Thompson intervient après que plusieurs législateurs démocrates et républicains ont appelé à une enquête sur la société, soulignant l’affirmation de Zatko selon laquelle Twitter a sciemment manqué à son accord de 2011 avec la FTC sur la protection de la vie privée et de la sécurité des utilisateurs.

Un procès de cinq jours pour le procès de Twitter contre l’homme le plus riche du monde, Elon Musk, qui cherche à faire appliquer l’achat de la société par Musk pour 44 milliards de dollars, aura lieu en octobre. Zatko a allégué que Twitter avait intentionnellement sous-estimé la présence de faux comptes et de spams sur la plate-forme, une affirmation précédemment avancée par Musk. Le milliardaire est resté étonnamment silencieux sur les accusations, bien qu’il ait tweeté mardi un mème de dénonciation et une capture d’écran d’un rapport du Washington Post sur la connaissance du conseil d’administration de Twitter des efforts de « détection de spam » de l’entreprise

→ A LIRE AUSSI : 5 façons efficaces de combattre les infections menstruelles pendant la mousson

→ A LIRE AUSSI : Russie : Poutine autorise le recrutement de 137000 militaires

→ A LIRE AUSSI : Ukraine : le bombardement russe a fait réagir Antonio Guterres

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire