Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
LA JEUNE FEMME QUI AVAIT DÉTOURNÉ LE CORAN VIENT D’ÊTRE CONDAMNÉE
15/07/2020 à 11h31 par La redaction

Il y a quelques semaines, Emma Charki, une jeune femme tunisienne de 27 ans avait détourné le mot « Coran » pour parler d’une sourate coronavirus, sur es réseaux sociaux.

Il y a quelques semaines, Emma Charki, une jeune femme tunisienne de 27 ans avait détourné le mot « Coran » pour parler d’une sourate coronavirus, sur es réseaux sociaux. Face à la justice tunisienne, elle a été condamnée à une peine de 6 mois de prison, ce mardi 14 juillet.

« Il n’y a pas de différence entre rois et esclaves, suivez la science et laissez les traditions (…). Ainsi parle le grand Jilou. » Ces quelques mots sont tirés d’un post Facebook qui, évoquant l’épidémie due au coronavirus en détournant le style du Coran, a valu à son autrice une condamnation à six mois de prison ferme, selon une communication du tribunal de Tunis, mardi 14 juillet. Emna Charki, 27 ans, a été reconnue coupable d’atteinte à la religion et d’incitation à la haine, rapporte Le Monde.

Malgré son geste jugé très grave, Amnesty International avait appelé fin mai les autorités tunisiennes à abandonner les poursuites dans cette affaire. Selon l’ONG, ces poursuites illustrent des atteintes à la liberté d’expression dans la jeune démocratie tunisienne. « Je n’avais vraiment aucune intention de choquer. J’ai partagé parce que je trouvais que c’était drôle », a confié Emna Charki à Libération.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Il y a quelques semaines, Emma Charki, une jeune femme tunisienne de 27 ans avait détourné le mot « Coran » pour parler d’une sourate coronavirus, sur es réseaux sociaux.

Il y a quelques semaines, Emma Charki, une jeune femme tunisienne de 27 ans avait détourné le mot « Coran » pour parler d’une sourate coronavirus, sur es réseaux sociaux. Face à la justice tunisienne, elle a été condamnée à une peine de 6 mois de prison, ce mardi 14 juillet.

« Il n’y a pas de différence entre rois et esclaves, suivez la science et laissez les traditions (…). Ainsi parle le grand Jilou. » Ces quelques mots sont tirés d’un post Facebook qui, évoquant l’épidémie due au coronavirus en détournant le style du Coran, a valu à son autrice une condamnation à six mois de prison ferme, selon une communication du tribunal de Tunis, mardi 14 juillet. Emna Charki, 27 ans, a été reconnue coupable d’atteinte à la religion et d’incitation à la haine, rapporte Le Monde.

Malgré son geste jugé très grave, Amnesty International avait appelé fin mai les autorités tunisiennes à abandonner les poursuites dans cette affaire. Selon l’ONG, ces poursuites illustrent des atteintes à la liberté d’expression dans la jeune démocratie tunisienne. « Je n’avais vraiment aucune intention de choquer. J’ai partagé parce que je trouvais que c’était drôle », a confié Emna Charki à Libération.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire