Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
La France suspend ses opérations militaires au Mali
04/06/2021 à 18h25 par Le Boy
Publicité
Publicité

La France tourne le dos à l'armée  malienne. Le pays vient de suspendre les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes. A en croire Paris, c’était dans l’attente de pousser la junte au pouvoir vers la transition politique exigée par la communauté internationale.

« Des exigences et des lignes rouges ont été posées par la CEDEAO et par l’Union africaine pour clarifier le cadre de la transition politique au Mali , et  dans l’attente de ces garanties, la France (…) a décidé de suspendre, à titre conservatoire et temporaire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes ainsi que les missions nationales de conseil à leur profit », a annoncé jeudi 03 juin 2021  le ministère des Armées, après un second coup d’Etat en neuf mois au Mali.

« Ces décisions seront réévaluées dans les jours à venir au regard des réponses qui seront fournies par les autorités maliennes », conclut le ministère.

Lire aussi : Assimi Goïta reste Président du Mali, Emmanuel Macron menace

Publicité

Par cette décision, Paris manifeste sur le terrain sa condamnation du coup d’Etat, et tente d’appuyer les pressions de la communauté internationale sur les militaires putschistes du Mali pour obtenir un retour du pouvoir aux mains de civils à l’issue d’élections prévues courant 2022.

Publicité

La force française Barkhane, forte de 5 100 militaires au Sahel, continuera d’opérer mais pour l’heure en solo.

Pour rappel, lors du premier coup d’Etat, le 18 août 2020, le président Ibrahim Boubacar Keïta, accusé de corruption et d’impuissance face à l’insécurité, a été renversé après plusieurs mois de manifestations antigouvernementales. La junte s’engage alors à une transition vers un pouvoir civil dans les 18 mois.

Un second coup d’Etat

Le 15 avril 2021, les autorités de transition fixent dans ce sens des dates en février et mars 2022 pour les élections présidentielles et législatives.

En mai, les militaires, mécontents d’une recomposition du gouvernement décidée suite à une contestation, arrêtent le président et le Premier ministre, Bah Ndaw et Moctar Ouane, conduits sous la contrainte au camp militaire de Kati.

La Cour constitutionnelle déclare ensuite chef de l’Etat et président de transition le colonel Assimi Goïta, homme clé dans l’actuelle crise politique. Ce dernier a assuré que les élections prévues se tiendront courant 2022.

Lire aussi : Mali : la France continue de mettre la pression sur Assimi Goïta

Publicité
Ne partez pas sans partager :
JOB

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

Rentré À Abidjan, Gbagbo Demande Le Divorce À Simone Après 30 Ans De Mariage

23/06/2021

Rentré à...

Publicité Publicité L’ancien Président ivoirien, Laurent Gbagbo,...
Angelina Jolie Porte Du Made In Burkina Faso !

23/06/2021

Angelina Jolie...

Publicité Publicité Angelina Jolie, la star du...
Le Cameroun Accueille La 40E Ag Et Le Symposium Annuels De Shelter-Afrique

23/06/2021

Le Cameroun...

Publicité Publicité Le Premier ministre camerounais, Chief...
Maroc : Une Cellule Terroriste Affiliée À Daech Démantelée À Marrakech

23/06/2021

Maroc :...

Publicité Publicité Une cellule terroriste dont le...
L’affaire Brahim Ghali Maintient La Polémique En Espagne

23/06/2021

L’affaire Brahim...

Publicité Publicité L’affaire de l’hospitalisation du leader...
Rdc : Tshisekedi Ordonne L’évacuation À Kinshasa D’une Élève Blessée Par La Police À Beni

23/06/2021

RDC :...

Publicité Publicité Les élèves matraqués par la...
Le Mannequin Sadia Dévoile Sa Marque De Cosmétique Au Monde

23/06/2021

Le mannequin...

Publicité Publicité Le mannequin de nationalité ivoirienne,...
Ancien Président De La Mauritanie, Mohamed Ould Abdek Aziz Jeté En Prison

23/06/2021

Ancien Président...

Publicité Publicité L’ancien chef d’Etat mauritanien, Mohamed...
Ghana : Arrestation De 215 Présumés Criminels

23/06/2021

Ghana :...

Publicité Publicité   L'opération en question visait...
Le Rwanda Annule Les Célébrations De Mariage

23/06/2021

Le Rwanda...

Publicité Publicité   Le Rwanda annule les...
Les Raisons De La Demande De Divorce De Laurent Gbagbo

23/06/2021

Les raisons...

Publicité Publicité Depuis le retour de l’ancien...
&Quot;Ce Serait Un Acte Salutaire De Gracier Définitivement Kpatcha Gnassingbé&Quot;

23/06/2021

« Ce serait...

Publicité Publicité Kpatcha Gnassingbé est le frère...
La Cour De La Cedeao Empêche Le Gouvernement De Buhari De Poursuivre Des Nigérians Utilisant Twitter

23/06/2021

La Cour...

Publicité Publicité La Cour de justice de...
Air Sénégal Va Devenir La Seule Compagnie Africaine À Relier Washington Via New York

23/06/2021

AIR SÉNÉGAL...

Publicité Publicité Air Sénégal a le vent...
Espagne : Un Basketteur Sénégalais Sans Papier Pose Un Acte Héroïque

23/06/2021

Espagne :...

Publicité Publicité Mouhammad Fadal est le héros...
Togo : Kpatcha Gnassingbé Demande Une Évacuation Sanitaire À L'International

23/06/2021

Togo :...

Publicité Publicité   Les nouvelles de Kpatcha...
Frédéric Joël Aïvo : Son Avocat Dénonce Une Détention &Quot;Arbitraire Et Cruelle&Quot;

23/06/2021

Frédéric Joël...

Publicité Publicité La détention du Professeur Joël...
Mondial 2022 : Selon Samuel Eto'O, Le Qatar Est Prêt

23/06/2021

Mondial 2022...

Publicité Publicité La coupe du monde Qatar...
Côte D’ivoire: Visé Par Des Plaintes Pour Fake News, Le Procureur Invite Chris Yapi À Se Dévoiler

23/06/2021

Côte d’Ivoire:...

Publicité Publicité Le procureur de la république...
Tiktok Lance Une Campagne De Sensibilisation Contre Le Harcèlement En Ligne

23/06/2021

TikTok lance...

Publicité Publicité D’après un communiqué du réseau...
Publicité
Publicité

La France tourne le dos à l'armée  malienne. Le pays vient de suspendre les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes. A en croire Paris, c’était dans l’attente de pousser la junte au pouvoir vers la transition politique exigée par la communauté internationale.

« Des exigences et des lignes rouges ont été posées par la CEDEAO et par l’Union africaine pour clarifier le cadre de la transition politique au Mali , et  dans l’attente de ces garanties, la France (…) a décidé de suspendre, à titre conservatoire et temporaire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes ainsi que les missions nationales de conseil à leur profit », a annoncé jeudi 03 juin 2021  le ministère des Armées, après un second coup d’Etat en neuf mois au Mali.

« Ces décisions seront réévaluées dans les jours à venir au regard des réponses qui seront fournies par les autorités maliennes », conclut le ministère.

Lire aussi : Assimi Goïta reste Président du Mali, Emmanuel Macron menace

Publicité

Par cette décision, Paris manifeste sur le terrain sa condamnation du coup d’Etat, et tente d’appuyer les pressions de la communauté internationale sur les militaires putschistes du Mali pour obtenir un retour du pouvoir aux mains de civils à l’issue d’élections prévues courant 2022.

Publicité

La force française Barkhane, forte de 5 100 militaires au Sahel, continuera d’opérer mais pour l’heure en solo.

Pour rappel, lors du premier coup d’Etat, le 18 août 2020, le président Ibrahim Boubacar Keïta, accusé de corruption et d’impuissance face à l’insécurité, a été renversé après plusieurs mois de manifestations antigouvernementales. La junte s’engage alors à une transition vers un pouvoir civil dans les 18 mois.

Un second coup d’Etat

Le 15 avril 2021, les autorités de transition fixent dans ce sens des dates en février et mars 2022 pour les élections présidentielles et législatives.

En mai, les militaires, mécontents d’une recomposition du gouvernement décidée suite à une contestation, arrêtent le président et le Premier ministre, Bah Ndaw et Moctar Ouane, conduits sous la contrainte au camp militaire de Kati.

La Cour constitutionnelle déclare ensuite chef de l’Etat et président de transition le colonel Assimi Goïta, homme clé dans l’actuelle crise politique. Ce dernier a assuré que les élections prévues se tiendront courant 2022.

Lire aussi : Mali : la France continue de mettre la pression sur Assimi Goïta

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire