La Floride veut les discussions LGBTQ à l’école, Joe Biden vexé


Video player

La Maison-Blanche a critiqué les législateurs républicains de Floride au sujet d’un projet de loi visant à interdire toute discussion sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre dans les écoles publiques de l’État. Ce nouveau débat alimente les tensions entre l’administration Biden et le gouverneur de Floride, Ron DeSantis.

 

Le projet de loi sur les “droits parentaux en matière d’éducation” stipule qu’un district scolaire ne peut encourager la discussion en classe sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre dans les classes primaires ou d’une manière qui n’est pas adaptée à l’âge ou au développement des élèves.

Le secrétaire de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, s’est exprimé sur la législation, surnommée par les activistes le projet de loi “Don’t Say Gay”, lors d’un briefing.

 

“Chaque parent, et je le suis moi-même, espère que nos dirigeants assureront la sécurité, la protection et la liberté de leurs enfants, et aujourd’hui, des politiciens conservateurs de Floride ont rejeté ces valeurs fondamentales”, a déclaré Mme Psaki.

 

Le président Joe Biden a critiqué le projet de loi dans un tweet mardi soir. “Je veux que chaque membre de la communauté LGBTQI+ – en particulier les enfants qui seront touchés par ce projet de loi haineux – sache que vous êtes aimés et acceptés tels que vous êtes.

 

Je vous soutiens, et mon administration continuera à se battre pour les protections et la sécurité que vous méritez”, a-t-il tweeté.

 

Le projet de loi du Sénat de Floride, qui a également été présenté à la Chambre des représentants de l’État, a suscité une condamnation générale de la part des groupes militants qui affirment qu’il marginaliserait les enfants et les familles LGBTQ.

 

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire