La dirigeante déchue du Birmane Aung San Suu Kyi condamnée à quatre ans de prison


Video player

La dirigeante déchue du Birmane Aung San Suu Kyi a été condamnée à quatre ans de prison. Quelques mois plus tard, son gouvernement a été renversé par l’armée et arrêté, provoquant la condamnation internationale.

Le lundi 6 décembre, elle a été reconnue coupable d’incitation à la dissidence et de violation des réglementations Covid de la loi sur les catastrophes naturelles. Elle fait maintenant face à 11 chefs d’accusation au total, mais elle les nie tous.

Elle est assignée à résidence depuis février, lorsque l’armée a lancé un coup d’État, renversant son gouvernement civil élu et détenant des dirigeants.

 

On ne sait pas quand ou si Mme Aung San Suu Kyi sera envoyée en prison.

L’ancien président d’Aung San Suu Kyi et allié de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), Win Min, a également été condamné lundi à quatre ans de prison pour la même accusation.

Le Dr Sasa est le porte-parole du nouveau gouvernement d’unité nationale, composé d’activistes pro-démocratie et d’opposants au coup d’État ;

“Elle ne va pas bien… Les généraux la préparent à 104 ans de prison. Ils veulent qu’elle meure en prison”, a-t-il déclaré.

L’armée a pris le pouvoir en l’accusant d’élections frauduleuses lors des élections générales de l’année dernière, et la Ligue nationale pour la démocratie a remporté une victoire écrasante.

61add0be33d85 - La dirigeante déchue du  Birmane Aung San Suu Kyi  condamnée à quatre ans de prison
La dirigeante déchue du Birmane Aung San Suu Kyi condamnée à quatre ans de prison doingbuzz

Cependant, des observateurs électoraux indépendants ont déclaré que les élections étaient fondamentalement libres et équitables.

61add0eb1d6ee - La dirigeante déchue du  Birmane Aung San Suu Kyi  condamnée à quatre ans de prison
La dirigeante déchue du Birmane Aung San Suu Kyi condamnée à quatre ans de prison doingbuzz

Selon Amnesty International, le coup d’État a déclenché des manifestations et des protestations généralisées. L’armée birmane a réprimé des manifestants démocrates, des militants et des journalistes, entraînant la mort de plus de 1 000 manifestants.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - La dirigeante déchue du  Birmane Aung San Suu Kyi  condamnée à quatre ans de prison Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire