Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
La CPI libère son tout premier prisonnier, Thomas Lubanga
16/03/2020 à 13h27 par Georges Traore

La CPI libère son tout premier prisonnier, Thomas Lubanga

La CPI libère son tout premier prisonnier, Thomas Lubanga

La Cour pénale internationale vient de poser un acte fort. C’est un message envoyé au monde entier que l’impunité ne saurait être une règle d’or pour qui que ce soit.

Le 14 mars 2012, Thomas Lubanga a été reconnu coupable de crimes de guerre consistant en l'enrôlement et la conscription d'enfants de moins de 15 ans, et le fait de les faire participer activement à des hostilités (enfants soldats).

Le 10 juillet de la même année, il a été condamné à une peine totale de 14 ans. Le verdict et la peine ont été confirmés par la Chambre d'appel le 1er décembre 2014. Mais en  décembre 2015, il a été transféré dans une prison de la République démocratique du Congo (RDC), afin de purger sa peine d'emprisonnement.

L'ancien chef de l'Union de patriotes congolais (UPC), le Congolais Thomas Lubanga vient d’être mis en liberté après 14 ans d’emprisonnement. Il a été libéré ce dimanche 15 mars 2020.

Il a plié bagage de la prison centrale de makala à Kinshasa où il a achevé de purger une peine de 14 ans de prison. Des centaines de sympathisants de l'UPC, sa milice devenue aujourd'hui parti politique, sont venus l'accueillir à sa sortie de prison précise BBC.

Thomas Lubunga s'est rendu à l'église en compagnie de sa famille et de ses partisans pour célébrer ce retour parmi les siens. « Je retourne chez moi avec le pardon pour permettre la reconstruction de la société », a-t-il déclaré à nos confrères de la BBC.

Thomas Lubunga n’a cessé de clamer son innocence même après toutes ces années passées derrière les barreaux. Les victimes de la guerre continuent toujours de demander des réparations.

Les affrontements interethniques et les violences entre milices pour prendre le contrôle de la région de l'Ituri, riche en mines d'or et d'autres ressources naturelles, ont provoqué la mort de plus de 60.000 personnes depuis 1999. C'est du moins à en croire les bilans dressés par des  organisations humanitaires et les autorités de la RDC.

 

 

Lire aussi : RD Congo : le TP Mazembe a le pouvoir d’invincibilité depuis plus de 10 ans

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 513 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

La Cour pénale internationale vient de poser un acte fort. C’est un message envoyé au monde entier que l’impunité ne saurait être une règle d’or pour qui que ce soit.

Le 14 mars 2012, Thomas Lubanga a été reconnu coupable de crimes de guerre consistant en l'enrôlement et la conscription d'enfants de moins de 15 ans, et le fait de les faire participer activement à des hostilités (enfants soldats).

Le 10 juillet de la même année, il a été condamné à une peine totale de 14 ans. Le verdict et la peine ont été confirmés par la Chambre d'appel le 1er décembre 2014. Mais en  décembre 2015, il a été transféré dans une prison de la République démocratique du Congo (RDC), afin de purger sa peine d'emprisonnement.

L'ancien chef de l'Union de patriotes congolais (UPC), le Congolais Thomas Lubanga vient d’être mis en liberté après 14 ans d’emprisonnement. Il a été libéré ce dimanche 15 mars 2020.

Il a plié bagage de la prison centrale de makala à Kinshasa où il a achevé de purger une peine de 14 ans de prison. Des centaines de sympathisants de l'UPC, sa milice devenue aujourd'hui parti politique, sont venus l'accueillir à sa sortie de prison précise BBC.

Thomas Lubunga s'est rendu à l'église en compagnie de sa famille et de ses partisans pour célébrer ce retour parmi les siens. « Je retourne chez moi avec le pardon pour permettre la reconstruction de la société », a-t-il déclaré à nos confrères de la BBC.

Thomas Lubunga n’a cessé de clamer son innocence même après toutes ces années passées derrière les barreaux. Les victimes de la guerre continuent toujours de demander des réparations.

Les affrontements interethniques et les violences entre milices pour prendre le contrôle de la région de l'Ituri, riche en mines d'or et d'autres ressources naturelles, ont provoqué la mort de plus de 60.000 personnes depuis 1999. C'est du moins à en croire les bilans dressés par des  organisations humanitaires et les autorités de la RDC.

 

 

Lire aussi : RD Congo : le TP Mazembe a le pouvoir d’invincibilité depuis plus de 10 ans

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 513 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire